Loading...

15e anniversaire de l’INM

Aidez-nous à accroître la participation des citoyens à la vie démocratique

Faire un don

Partagez sur les réseaux sociaux!

16 000$ amassés jusqu'à maintenant!

Faites un don avant le 21 décembre 2018. Dernière mise à jour : 4 décembre 2018.
Faire un don

Tout un défi que de suivre à la trace une société mouvante et bouillante comme le Québec. Un défi relevé avec brio, L’état du Québec. Bravo !

Jean-François Lisée, ex-député de Rosemont et chef du Parti Québécois

L’état du Québec de l’INM rend à notre société un service essentiel qui lui permet de savoir où elle se situe pour avancer avec confiance et intelligence vers l’avenir.

Dinu Bumbaru, directeur des politiques, Héritage Montréal

L’INM est un véritable phare pour la participation citoyenne. Merci de renforcer notre démocratie par vos actions et par la publication de L’état du Québec.

Françoise David, ex-députée de Gouin

C’est très bien fait. J’adore cette formule. En quelques pages, on fait une synthèse de tout ce qui se passe. Je le dévore! Quand je regarde les 15 ans qui se sont écoulés, je suis à la fois optimiste et inquiète. Notre plus grand défi est de combattre le fatalisme et l’INM, avec L’état du Québec, y contribue en nous permettant des débats publics informés.

Pauline Marois, première ministre du Québec (2012-2014)

Une grande profondeur, un exercice équilibré, très utile.

Gérald Fillion, journaliste économique, ICI Radio-Canada

Je lis toujours L’état du Québec avec grand plaisir et y apprends beaucoup de choses. C’est une lecture incontournable.

Normand Baillargeon, ex-professeur en sciences de l’éducation à l’UQAM, essayiste, militant et chroniqueur

Regarder le chemin parcouru par l’INM et le contenu des tâches accomplies, c’est mesurer l’importance stratégique, pour les décideurs, de comprendre les défis, les nôtres, dans leurs contextes, pour autant d’années à venir. Merci d’avoir la force et la patience de nous décoller le nez du bout de nos chaussures!

Jean-Paul L'Allier (1938-2016), député et ministre dans la circonscription de Deux-Montagnes pour le Parti libéral du Québec (1970-1976) | Maire de Québec (1989-2005)

Plus que jamais, nous avons un devoir de recul, d’introspection et de vision pour amadouer un futur qui semble quelquefois nous échapper tant les défis sont planétaires et les alliances plus importantes que jamais. Il nous faut un sens de direction, des principes bien ancrés et un attachement profond à nos valeurs collectives.

C’est pour ces raisons que ce collectif arrive à point. Ce regard étatique d’acteurs impliqués, d’auteurs d’expériences et d’analyses nous offrent généreusement leur lumière pour nous aider à entrevoir avec positivisme notre avenir qui se doit d’être prometteur.

Lisa Frulla

L’INM a vivifié la vie démocratique québécoise en se mettant au service du point de vue citoyen et particulièrement du point de vue des jeunes générations.

Louise Harel, Députée 1981-2008 et présidente de l'Assemblée nationale du Québec

C’est un rappel que nos communautés sortent toujours gagnantes des débats de citoyens engagés et ouverts à l’autre.

Marc Dutil, Président et chef de la direction, Groupe Canam Inc.

Un dialogue riche et essentiel. Des rencontres sincères et ouvertes entre citoyens et citoyennes. Des réflexions inspirantes et positives pour l’avenir. J’aime l’INM! Bravo pour ces 15 années d’impact social.

Christine Beaulieu, actrice et autrice

Présent depuis le tout début de l’INM, je constate que la vision de l’organisme a bien évolué pour en faire un forum incontournable à la réflexion concernant les grands enjeux de la société Québécoise. L’état du Québec nous permet de mieux comprendre la complexité associée aux grands défis d’avenir sans l’imposition d’une ligne directrice et idéologique. Bref, cet ouvrage nous fait réfléchir, même contester des idées courantes et, en plus de cela, développer de nouvelles façons d’aborder les enjeux qui nous attendent.

John Parisella, conseiller spécial, stratégie et rayonnement, National

Depuis 15 ans, L’état du Québec s’est illustré comme un outil phare pour comprendre l’évolution de la société québécoise. L’ampleur des sujets traités et la qualité des analyses étonnent chaque année. Ses rédacteurs ont toujours le don d’offrir une synthèse tout en nuances des enjeux complexes qui traversent notre collectivité. Longue vie à L’état du Québec !

François L'Écuyer, directeur du Service des communications, Confédération des syndicats nationaux (CSN)

Bravo à l’équipe de l’INM qui, depuis toutes ces années, a fait de L’état du Québec un incontournable pour comprendre les enjeux qui façonnent notre société, dont l’égalité entre les femmes et les hommes.

Julie Miville-Dechêne, sénatrice indépendante

Pourquoi faire un don à l’INM?

En 15 ans, le Québec a évolué. L’état de la démocratie, aussi. À l’échelle de la province, le réflexe de la participation citoyenne est en train de s’installer au sein des institutions et dans le milieu des affaires. Le gouvernement québécois finance de vastes démarches de consultation sur différents enjeux qui touchent les Québécois; les villes se dotent de politiques de participation publique; et le développement économique se fait rarement au détriment de l’acceptabilité sociale. Bref, l’importance de la participation citoyenne est plus que jamais reconnue par les décideurs. Et l’INM a certainement eu un rôle à jouer dans ce changement d’attitude.

Il ne faut toutefois pas baisser la garde. La démocratie est constamment menacée. Les chiffres d’Élections Canada et d’Élections Québec (DGEQ) démontrent clairement la tendance à la baisse de la participation électorale au pays, particulièrement chez les jeunes.

L’ONG étatsunienne Freedom House fait également état d’une baisse de la santé démocratique de plusieurs pays occidentaux, dont les États-Unis, alors que des actions gouvernementales portent atteinte à certains des droits démocratiques les plus fondamentaux.

Ce genre d’atteinte à la démocratie fragilise nos institutions et plus largement, le vivre-ensemble.

Le rôle de l’INM face à ce constat est de créer les conditions propices pour que des dialogues ouverts, francs et respectueux même sur les plus sujets sensibles prennent place au quatre coins du Québec.

Faire un don

D’autres manières de nous soutenir

Cabinet de campagne

Les membres du cabinet de campagne ont comme objectif d’amasser 15 000$ chacun

Ghislain Gervais

Ghislain Gervais
Président La Coop fédérée

Membre actif dans diverses organisations depuis 17 ans, Ghislain Gervais est le président élu du conseil d’administration de La Coop fédérée depuis 2016. Diplômé en Gestion et exploitation de l’entreprise agricole de l’ITA, M. Gervais est producteur avicole et de grandes cultures. Par le passé, il a été élu au conseil d’administration de La Coop Agrilait dont il a été président, poste qu’il a occupé jusqu’en 2015.

La Coop fédérée est fière de soutenir à nouveau la campagne de financement de l’Institut du Nouveau Monde et ainsi de l’encourager dans sa mission d’accroître la participation des citoyens à la vie démocratique. La démocratie et l’engagement social sont des éléments phares du mouvement coopératif et sont au cœur de nos valeurs en tant qu’organisation. Nous donc croyons fermement que nos concitoyens sont des alliés précieux qui ont le pouvoir de faire une différence et d’avoir un impact sur l’économie et la société québécoise. Merci à l’INM de porter cette mission un peu plus chaque jour.

Ghislain Gervais

Alain Robichaud
Associé sénior PWC

Sophie Tremblay

Sophie Tremblay
Avocate et cheffe de l’exploitation Cabinet d’avocats NOVAlex inc.

Sophie Tremblay est avocate en droit commercial et en droit du travail. Elle a cofondé NOVAlex en 2016, un cabinet et une clinique juridique, où, pour chaque heure de services payante rendue à un client d’affaires, une heure de services gratuits est offerte à un individu à faibles revenus, une OBNL ou une entreprise en démarrage. Elle est aussi la présidente sortante de Force Jeunesse, une OBNL qui défend les droits des jeunes travailleurs de 18 à 35 ans, et elle siège au conseil d’administration de l’organisme Entremise, dont la mission est la réhabilitation des bâtiments urbains vacants.

Je soutiens l’INM car il s’agit d’une organisation qui effectue un travail essentiel d’éducation à la participation citoyenne, notamment auprès des jeunes avec l’École d’été, à laquelle j’ai eu l’occasion de participer il y a environ une dizaine d’années et qui a été un important moment de conscientisation sociale pour moi. Plus largement, l’expertise développée par l’INM au fil du temps à travers ses projets de recherche, ses publications et ses programmes d’information, de délibération et de mobilisation citoyenne, en font un acteur incontournable dans le renforcement de notre vie démocratique.

Faire un don
Olivier Laquinte

Olivier Laquinte
Président Talsom

Vous voulez faire un don en soutenant les efforts de collecte de fonds des membres du cabinet?
Contactez : Stéphane Dubé, directeur des projets spéciaux, à stephane.dube@inm.qc.ca.

2018-12-04T16:44:09+00:00