150 intervenants mobilisés pour améliorer les conditions de logement

Pour diffusion immédiate

Forum montréalais sur le logement et la santé: plus de 150 intervenants mobilisés pour améliorer les conditions de logement  

MONTRÉAL, le 14 septembre 2015 – À l’issue du premier Forum montréalais sur le logement et la santé, l’Institut du Nouveau Monde, la Direction de santé publique de Montréal et la Ville de Montréal, les principaux organisateurs de l’événement, se sont dits satisfaits de la participation des acteurs concernés par la problématique du logement et optimistes quant à leur mobilisation pour rechercher des solutions. Plus de 150 personnes étaient présentes: acteurs des milieux municipal, communautaire, de la santé, des services sociaux, de la recherche, de même que des gouvernements provincial et fédéral.

Lors du Forum, le Dr Richard Massé, directeur de santé publique de Montréal, a rendu public son rapport Pour des logements salubres et abordables. Le rapport révèle entre autres que, sur l’île de Montréal, plus de 210 000 ménages locataires consacrent plus de 30% de leur revenu au paiement de leur loyer et 50 000 d’entre eux ont manqué de nourriture en 2014. Plusieurs de ces ménages doivent également vivre dans des logements qui présentent des problèmes d’insalubrité et nuisent à leur santé. «Le Forum nous a permis de faire connaître ces principaux constats aux acteurs qui possèdent les leviers pour améliorer la situation et de discuter avec eux des pistes de solution» a indiqué le Dr Massé.

«En tant qu’administration municipale, nous avons la responsabilité d’assurer aux citoyens de la ville une bonne qualité de vie. Le logement social et abordable répond à des besoins réels et constitue un outil de mixité sociale qui favorise un meilleur «vivre ensemble», en plus de contribuer à prévenir et à diminuer l’itinérance. Montréal est une métropole et, à ce titre, elle est plus que jamais confrontée à des défis en matière de logement et compte sur l’appui du gouvernement fédéral pour l’aider à pleinement remplir son rôle», a déclaré le maire de Montréal.

«Cette démarche a pour mérite d’appeler les acteurs du milieu à cerner ensemble les problèmes pour se mettre ensuite en mode solution pour améliorer les services à la population», avance Michel Venne, directeur général de l’INM.

Tous les partis fédéraux avaient été invités au Forum et les candidats suivants y ont présenté leurs positions respectives sur la question: M. Gilles Duceppe, chef du Bloc québécois, Mme Marjolaine Boutin-Sweet, candidate pour le NPD, M. Stéphane Dion, candidat pour le Parti libéral du Canada et M. Daniel Green, candidat pour le Parti vert du Canada.

Rappelons que l’île de Montréal se distingue de l’ensemble de la province par divers aspects et fait face à des défis particuliers: un nombre plus élevé de ménages vivant sous le seuil de faible revenu (26% vs 15%); une proportion de locataires plus grande (61% vs 39%); une proportion plus importante de familles avec enfants qui consacrent plus de 30% de leur revenu au logement (29% vs 17%); une plus grande proportion de logements construits il y a plus de 50 ans (42% vs 28%). De plus, près d’un Montréalais sur trois est né à l’extérieur du pays.

Pour en savoir plus sur le Forum: http://inm.qc.ca/blog/programme-forum-mtl-logement-sante/

Pour consulter le rapport du directeur de santé publique de Montréal: www.dsp.santemontreal.qc.ca

 

-30-

Renseignements:
Sophie Seguin-Lamarche, directrice des communications
sophie.seguin@inm.qc.ca
Bureau: 514 934-5999 poste 262 – Cellulaire: 514 943-7893