Un dernier repas sur roues !

Par Jessica Tawawira et Malysa Ba, le samedi 12 août 2017

Tous se demandaient bien à quoi allait servir ce coupon rouge qu’on nous a offert à notre arrivée à l’École d’été. On est passé du peut-être que c’est notre entrée au théâtre Berri ou pour une conférence exclusive. Mais non, c’était simplement un coupon donnant droit à un repas sortant tout chaud d’un « food truck », samedi midi.

Les « food truck », ces restaurants nomades sur roues qui ont fait leur apparition à Montréal il y a quelques années. Ce phénomène de gastronomie de rue, qui a débuté aux États-Unis, fait boule de neige dans les grandes villes du monde.

Il y a quatre ou cinq ans, lors du rassemblement de l’Association des Restaurants de Rue du Québec, Ting et Jin inaugure un « food truck » qu’ils baptisent alors Dim Sum. « Alors que j’étais étudiante en France, autour de mon université, il n’y avait pas beaucoup de restaurants, mais plutôt des « food trucks » et j’y achetais toujours mon dîner. J’ai remarqué qu’ils étaient très populaires et j’ai pensé que peut-être un jour je pourrai en ouvrir un ».

On en voit de plus en plus, par exemple lors des événements du 375e de Montréal ou le Festival Juste pour rire, et il n’y a pas de doute qu’ils deviennent de plus en plus populaires à Montréal.

Se déplacer chaque jour et cuisiner dans une roulotte est-il un défi ?

« J’aime tellement faire mon travail! De plus, on ne cuisine pas dans le camion. La nourriture est juste réchauffée ici. Normalement, on s’installe au centre-ville et il y a toujours beaucoup d’âmes affamées! »

Constitué de plats végétariens ou à base de porc, de poulet, ou de bœuf ou fruits de mer, leur menu est diversifié. Pour un plat à emporter avec une boisson rafraîchissante à un prix abordable, ce « food truck » de cuisine chinoise est juste parfait !