École d’été


L’École d’été de l’Institut du Nouveau Monde est une école de citoyenneté. Mobilisés autour d’une ambition commune, celle de devenir de meilleurs citoyens, des centaines de jeunes Québécois se réunissent chaque été pour passer ensemble quelques jours d’exception. En compagnie de dizaines de spécialistes, artistes, figures publiques, hommes et femmes politiques et citoyens engagés, ils cheminent dans une réflexion commune sur notre avenir.

« 1 de 33 »

Objectifs

Parfaitement reflété par l’expression qui les désigne, les écoles d’été remplissent un mandat qui est double : instruire (« école »), dans un contexte allègre («été»). Cette double ambition est le leitmotiv de l’École d’été de l’Institut du Nouveau Monde et teinte l’ensemble de ses objectifs:

  • stimuler l’intérêt des jeunes du Québec et d’ailleurs pour les grands enjeux sociaux, économiques, politiques et culturels auxquels nos sociétés sont confrontées;
  • transmettre aux participants les connaissances et les compétences nécessaires à la citoyenneté active;
  • favoriser l’échange entre les décideurs de la société et les participants;
  • développer leur esprit critique afin qu’ils puissent mieux s’exprimer sur les questions qui les concernent ;
  • soulever leur intérêt pour l’engagement social;
  • créer une communauté réunissant les participants au-delà de l’événement;
  • favoriser le dialogue entre les générations.

Le versant pédagogique de l’École d’été allie théorie et pratique. La théorie, c’est l’acquisition de connaissances, par le biais de conférences, de séminaires, de cours, de lectures fournies mais également de pièces de théâtres, d’expositions et de films. La pratique, c’est l’acquisition de compétences, par le biais de projets d’équipe et des nombreux ateliers. La dimension éducative de l’École d’été ne prend forme cependant qu’à travers l’esprit festif qui la traverse. Les participants ont l’occasion de faire appel à leur créativité lors des activités ludiques. Art et culture se trouvent à chaque tournant car ils contribuent à l’apprentissage autant qu’à l’esprit de convivialité. Enfin, l’École d’été est une tribune.S’accordant avec les trois grands axes directifs de l’Institut du Nouveau Monde, l’École d’été informe, mais elle permet aussi de débattre et de proposer. Dans notre société, les jeunes sont plus souvent qu’autrement sondés en qualité de consommateurs. À l’École d’été, ils sont interpellés à titre de citoyens. Catalyseur de l’énergie des jeunes, l’École d’été de l’Institut du Nouveau Monde est un événement unique au Québec: une école de citoyenneté aux airs de festival.

Un concept audacieux et réfléchi

L’École d’été de l’Institut du Nouveau Monde, dont la première édition a eu lieu du 19 au 22 août 2004, est un événement annuel incontournable destiné à des jeunes de 15 à 35 ans conjuguant les volets éducatifs, délibératifs, ludiques et artistiques dans le but de favoriser la participation des jeunes citoyens aux débats publics.

Une École d’été pour tous

Qu’ils soient attirés par la politique ou qu’ils expriment leur citoyenneté plutôt par les arts, l’École d’été permet à tous les jeunes d’y trouver leur compte. En invitant des leaders politiques capables de relayer les préoccupations de la jeunesse québécoise dans leurs cercles et en proposant un certain nombre d’activités ludiques – séances d’improvisation, pièces de théâtre, projections de films ou de documentaires, expositions de photographies, spectacles musicaux, ciné-débats – s’inscrivant dans la perspective de l’art engagé, l’École d’été les rejoint tous.

L’éducation à la citoyenneté

Afin que tous les participants soient adéquatement préparés à participer activement aux activités de l’École d’été, la programmation comprend un certain nombre d’activités d’éducation à la citoyenneté. Ces dernières permettent aux participants d’acquérir ou de rafraîchir certaines notions de base relatives à la citoyenneté et d’aborder leur participation aux activités avec une grande confiance.L’acquisition de compétences civiques Les activités de l’École d’été sont agencées de manière à transformer les connaissances en compétences, à faire mûrir le « savoir » en un « savoir-faire ». Les compétences que l’École d’été développe chez ses participants sont celles qui relèvent du débat et de l’exercice de la citoyenneté, soient, entre autres, les capacités oratoires, l’analyse du discours, l’esprit critique et l’ouverture d’esprit.Dans le but de faire cheminer tous les participants vers chacun des objectifs, l’École d’été encourage les participants à assister à plusieurs types d’activités. Le projet citoyen constitue l’expression la plus aboutie et concrète des objectifs ayant présidé à l’élaboration de la programmation de l’École d’été, parce qu’il les intègre tous. Par un exercice démocratique incluant délibérations, assemblées et votes, les participants sont amenés à penser un projet citoyen dont la nature et la formule varie d’année en année.

Accessible et ouverte sur le monde

Sachant que le budget est parfois un obstacle à la pleine participation des jeunes aux activités, l’École d’été s’applique à conserver des frais d’inscription modestes. Pour que ce choix lié à l’accessibilité soit viable financièrement, l’École d’été fait appel à des subventions et des commanditaires d’institutions universitaires, des entreprises privées, des syndicats et d’autres organismes gouvernementaux et publics. Poussant encore plus loin l’accessibilité, l’École d’été a mis sur pied un programme de parrainage permettant aux participants de voir leurs frais de séjour et d’inscription remboursés par un des parrains de l’événement. Parce qu’elle aborde des enjeux concernant l’ensemble des Québécois, mais également des jeunes du monde, l’École d’été réunit des participants de partout au Québec, du Canada et de nombreux autres pays de notre planète, favorisant la rencontre de participants provenant de milieux différents et vivant au quotidien une réalité bien différente.


Les dernières éditions de l’École d’été

École d’été 2016 – Édition spéciale Forum social mondial

Cahier du participantWebzine


École d’été 2015 – #NousSommes

Cahier du participantBilanRevue de presseWebzineManifeste Nous Sommes

Plusieurs candidats de partis fédéraux discutent des plateformes qu’ils proposent dans le cadre de la campagne électorale actuelle. (15 août 2015)
Plusieurs candidats de partis fédéraux discutent des plateformes qu’ils proposent dans le cadre de la campagne électorale actuelle. (15 août 2015)
Capture d’écran 2015-08-27 à 14.29.14
Gilles Duceppe, chef du Bloc Québécois, commente la campagne électorale fédérale en cours, et répond à plusieurs questions à l’École d’été de l’Institut du Nouveau Monde, à Laval, au Québec.

 

 

 

 

 

 


École d’été 2014 – Voix publiques

Cahier du participantBilan


École d’été 2013 – Soyons le changement!

Cahier du participantPage web50 propositions pour le monde de demain


École d’été 2012 – On passe aux actes

Cahier du participantBilan


École d’été 2011 – La révolution créative

Cahier du participantBilan


École d’été 2010 – Cet été, on fait la une!

Cahier du participantBilan


École d’été 2009 – Et si on prenait le pouvoir?

Cahier du participantBilan


École d’été 2008

Cahier du participant


École d’été 2007

Cahier du participantBilan


École d’été 2006 – Début global

Cahier du participantLes manifestes du début global


École d’été 2005 – Un nouveau monde. Un nouveau sens!

Cahier du participantLes 38 projets citoyens