La démarche


La démarche Jeunes femmes et engagement comporte trois phases à l’image de l’INM: informer, débattre et proposer.

La première phase de la démarche — informer — vise à mettre en valeur l’histoire et le patrimoine canadien par trois grandes conférences d’information diffusées en ligne. L’INM a profité de l’École d’été 2015, qui s’est tenu à Laval du 12 au 15 août, pour inaugurer la démarche et présenter la première conférence «Dîner-conférence avec Lise Payette». Cette phase a enrichi la documentation et a permis de constituer une base de participation pour les suites de la démarche.

La deuxième phase — débattre — a pour objectif d’amener les jeunes à se questionner sur le Canada d’aujourd’hui et à suggérer des actions positives pour faire progresser l’engagement des jeunes femmes. Cette étape prendra la forme de forums de discussion menés dans cinq régions du Québec et d’une délibération en ligne. Pour annoncer le lancement de cette phase 2, l’INM compte sur l’un de ses événements phares et récurrents: son École d’hiver, dont la prochaine édition aura lieu du 4 au 6 mars 2016. Les propositions récoltées lors de cette phase serviront de base à un plus vaste exercice de priorisation mené sur une plateforme de délibération en ligne. Grâce au dialogue virtuel, l’INM amènera les jeunes à réfléchir et à identifier des problématiques et des pistes de solutions porteuses en vue de la phase 3.

La troisième phase — proposer — s’appuiera sur les problématiques identifiées par les jeunes lors de l’étape précédente. Elle débutera avec la lancement d’un concours: produire une campagne de sensibilisation publicitaire s’adressant à ses pairs. Les jeunes seront alors invités à présenter des propositions de campagnes de sensibilisation publicitaire à partir des problématiques identifiées à la phase 2. Les concepts présentés par les jeunes seront soumis au vote du public, et les vidéos les plus populaires seront soumises à un jury pour déterminer le concept gagnant. Les gagnants auront accès à une équipe de professionnels pour concrétiser leur proposition.