Les inégalités au Québec: restons vigilants

La participation à la «Réflexion sur les inégalités sociales et les réformes de l’État» est sur invitation seulement. Lien vers l’inscription >

Pour la première fois, des fondations québécoises prennent ensemble la parole pour exprimer leurs préoccupations et témoigner de l’inquiétude ressentie par les personnes, les familles et les communautés qu’elles appuient.

Au moment où plusieurs programmes gouvernementaux sont remis en question et où la fiscalité fait l’objet d’un examen en profondeur, ces fondations craignent l’effet des réformes sur les inégalités sociales.

Dans une lettre ouverte intitulée «Les risques de la rigueur budgétaire», les signataires invitent le gouvernement du Québec à tenir compte de ces inquiétudes et à bien mesurer l’effet de ses projets sur les citoyens et sur les communautés. Elles proposent au gouvernement d’orienter ses choix politiques en fonction des effets sur les inégalités sociales.

Les dirigeants de la Fondation Béati, la Fondation Berthiaume-Du-Tremblay, la Fondation de la Famille J.W. McConnell, la Fondation des YMCA du Québec, la Fondation Dufresne et Gauthier, la Fondation Léa-Roback, la Fondation Lucie et André Chagnon, la Fondation Solstice et la Fondation Y des femmes appellent ainsi à la vigilance.

 

Réflexion sur les inégalités sociales et les réformes de l’État

Dans ce contexte, le collectif des neuf fondations signataires de la lettre ouverte organise, en collaboration avec l’Institut du Nouveau Monde, une demi-journée de réflexion sur les inégalités sociales et les réformes de l’État. L’événement aura lieu le 22 avril 2015 à la salle Fellini de l’Excentris: 3536 boulevard Saint-Laurent, Montréal, Québec, H2X 2V1.

La participation à cet événement est sur invitation seulement. Lien vers l’inscription >

Lien vers le programme >


Fondations organisatrices

5 7 64 32 1 89