Premier débat – Ce qu’ils ont dit

L’objectif séduction jeunesse orchestrée par les quatre principaux candidats a été le théâtre de quelques moqueries entre les chefs et la co-porte-parole, de prises de position poignantes et de phrases préfabriquées, vendredi soir. Compte rendu des meilleures citations.

Après avoir vu Manon Massé marteler qu’il était faux de dire que chaque vote compte en répondant à une question concernant le mode de scrutin, Philippe Couillard lui a conclu sa présence au dialogue en réitérant son appui au mode de scrutin actuel. Le Premier ministre est le seul à ne pas avoir signé une déclaration commune des 3 autres principaux partis et du Parti vert signalant leur intention de déposer un projet concret pour changer le mode de scrutin d’ici le 1er octobre 2019.

 

Jean-François Lisée a invité les jeunes à exprimer leur voix en intégrant différents groupes militants et politique s’ils voulaient faire changer les choses.

François Legault s’est permis un compliment, suivi d’une petite flèche à l’endroit de son principal adversaire, Philippe Couillard.

Une des déclarations qui a fait le plus réagir l’audience est sans aucun doute celle de Manon Massé sur la santé. Une opinion qui diverge avec celle de ses adversaires. Si ceux-ci n’ont pas eu la chance de lui répondre sur cette perspective, ils auront certes le temps dans les prochaines semaines alors que la campagne sera déclenchée jeudi prochain.