Les québécois préoccupés par la petite enfance


Montréal, 8 décembre 2016 – La Commission sur l’éducation à la petite enfance était de passage cette semaine à Montréal afin d‘y tenir ses audiences nationales où 25 groupes ont défilé devant le président, André Lebon, et les deux commissaires, Pierre Landry et Martine Desjardins, afin de partager leur vision de l’éducation à la petite enfance. Ces audiences marquent la fin de la tournée de consultation régionale qui s’est arrêtée dans 14 villes du Québec.

Le témoignage de ces organisations nationales de tous les horizons s’ajoute à ceux des 21 experts locaux et internationaux, des 115 organismes régionaux et des 416 citoyens entendus depuis le lancement de la Commission en septembre dernier. La récolte de ces points de vue, additionnée aux 150 mémoires reçus via le Web et aux résultats de deux sondages ciblés a pour objectif de faire le bilan des 20 dernières années de la politique familiale et surtout, elle vise à dresser un portrait exhaustif et rigoureux de la situation de l’éducation aux tout-petits au Québec.

Dans les prochaines semaines, les commissaires travailleront sur leur rapport, qui devrait être rendu public en février 2017. Il sera au cœur des discussions qui se tiendront lors du Sommet sur la petite enfance au printemps où il sera question des meilleures stratégies à mettre de l’avant pour développer et garantir une éducation à la petite enfance de qualité pour tous au Québec.

Citations

« Nous sommes vraiment satisfaits des nombreux points de vue entendus dans les dernières semaines. Il est désormais de notre responsabilité, à mes collègues commissaires et à moi-même, de rassembler ces informations, et d’en retirer des constats et recommandations qui seront à la hauteur de l’engagement et des préoccupations des gens que nous avons rencontrés cet automne », a mentionné M. Lebon.

« L’imposant nombre de personnes et d’organisations ayant partagé leurs points de vue à la Commission témoigne de l’importance que les Québécois accordent à la petite enfance », a poursuivi Mm Desjardins.

« Nous entrons maintenant dans une nouvelle phase de la Commission. L’un des objectifs initiaux de la politique familiale de 1997 était l’atteinte de l’égalité des chances pour tous les enfants. 20 ans plus tard, nous souhaitons livrer un rapport qui permettra de continuer le travail en ce sens et d’ajouter les piliers nécessaires pour atteindre cet objectif », a conclu M. Landry.

À propos de la Commission sur l’éducation à la petite enfance

La Commission sur l’éducation à la petite enfance est une initiative de l’Association québécoise des centres de la petite enfance (AQCPE), un réseau d’entreprises d’économie sociale. Les opérations et le secrétariat de cette Commission sont sous la responsabilité de l’Institut du Nouveau Monde (INM), une organisation sans but lucratif, dont la mission est de promouvoir la participation des citoyens à la vie démocratique.

L’exercice entrepris par la Commission vise à faire le bilan de l’éducation à la petite enfance au Québec, 20 ans après le lancement de la politique familiale, et à dégager une vision collective pour son avenir.

-30-

Contact et informations:

Marie-Pier Côté, attachée de presse, Commission sur l’éducation à la petite enfance
Cell.: 418 999-4847 | mpcote@tactconseil.ca