Mohamed Ba

2019-09-10T15:04:07-04:00

Mohamed Ba C’est à 18 ans que j’ai fait le saut pour devenir Commissaire Scolaire, mais mon implication n’a pas commencé là. C’est à mon école secondaire, Saint-Martin, que j’ai découvert mon intérêt pour l’implication. J’ai toujours voulu avoir un impact sur mon milieu de vie et le comité des élèves m’a permis de réaliser ce désir. Si je suis devenu Commissaire c’est parce que je voulais continuer à rendre l’école plus attrayante et plus intéressante pour les élèves! Mon plus grand désir est que les élèves aient une place à la table de décisions et c’est ce qui a été ma source de motivation

Kimberly Coulombe

2019-09-10T14:57:46-04:00

Kimberly Coulombe Kimberly est cofondatrice d’Inclusion Jeunesse, une initiative par et pour les jeunes qui agit sur les enjeux de représentativité au sein des instances politiques jeunesse. Depuis plusieurs années, elle s’engage activement au sein de la société civile afin de donner aux jeunes les moyens d’agir. Kimberly détient un certificat en immigration et relations interethniques de l’UQAM et étudie présentement au baccalauréat en science politique de cette même université. Retour au camp de formation de l’École d’influence

Souleymane Guissé

2019-09-10T14:59:15-04:00

Souleymane Guissé Souleymane est un professionnel de l’employabilité, de l’insertion socioprofessionnelle et du développement de carrière. Il s’est spécialisé en immigration et en relations interculturelles. Son implication citoyenne l’a amené à siéger au Conseil Consultatif des Personnes Immigrantes, à participer à des projets de recherche universitaire et à collaborer à des réalisations de films documentaires qui touchent ses sujets de prédilection. À titre de conférencier, il aborde des thèmes relatifs aux flux migratoires et à l’intégration des étudiants internationaux dans leur pays d’accueil. M. Guissé est également membre du conseil interculturel de la ville de Montréal où il est responsable

Hajar Jerroumi

2019-09-10T15:00:32-04:00

Hajar Jerroumi 26 ans, diplômée de Relations internationales et Droit international et complétant une maîtrise en administration publique, Hajar est analyste des enjeux et incidences politiques au RQCALACS. Elle a aussi travaillé en tant que chargée de projets à la clinique juridique JURIPOP et comme consultante au Centre international d'éducation aux droits humains ÉQUITAS. Depuis toute jeune, Hajar s'engage en défense des droits, en inclusion et en politique. Elle a notamment été représentante élue au Forum Jeunesse de l'île de Montréal, ambassadrice au Groupe des Trente et membre de groupes de recherche et de travail sur les violences faites aux femmes et

Kim Fuller

2019-09-10T14:38:33-04:00

Kim Fuller Kim Fuller est la fondatrice de Phil, entreprise créée en 1999, où elle a aidé des centaines d'organismes à but non lucratif et de fondations à transmettre leur message au grand public et à recueillir plus de fonds pour faire le bien encore mieux.  Mélange apprécié de créativité et de sens pratique, Kim s'est gagné l'enviable réputation de toujours fournir des stratégies innovantes et efficaces, capables de répondre aux besoins des OBNL d’aujourd'hui.  L’expérience qu’elle a acquise auprès d’organismes locaux, nationaux et internationaux, de même que plus que 20 années passées dans la conception graphique, le multimédia, le

Michel Robitaille

2019-09-10T14:40:47-04:00

Michel Robitaille Président-directeur général des Offices jeunesse internationaux du Québec (LOJIQ), secrétaire général de l’Office franco-québécois pour la jeunesse (OFQJ) Président-directeur général de LOJIQ et secrétaire général de l’OFQJ depuis septembre 2016, Michel Robitaille compte plus de 40 années d’expérience en matière d’affaires internationales. Délégué général du Québec à Paris et Représentant personnel du Premier ministre pour la Francophonie de 2010 à 2016, il a exercé plusieurs autres fonctions dans le réseau diplomatique québécois, dont celle de Délégué général du Québec à New York de 2002 à 2007. Il fut également en poste dans les représentations du Québec de Los Angeles, Lafayette et Bruxelles. De 1999

Moridja Kitenge Banza

2020-01-06T20:24:02-05:00

Moridja Kitenge Banza Moridja Kitenge Banza est un artiste en arts visuel et responsable des programmes éducatifs – Cultures du monde et vivre ensemble au Musée des beaux-arts de Montréal. Il est diplômé de l’Académie des beaux-arts de Kinshasa, de l’École supérieure des beaux-arts de Nantes Métropole ainsi que de la faculté des Sciences humaines et sociales de l’Université de La Rochelle. En 2010, il a reçu le 1er prix de La Biennale de l’Art africain contemporain, DAK’ART, pour la vidéo Hymne à nouset l’installation De 1848 à nos jours. Son travail a été présenté au Musée Dauphinois (Grenoble, France), au Museum of Contemporary Art (Rosklide, Danemark), à

Nadim Tadjine

2019-09-10T14:47:14-04:00

Nadim Tadjine Nadim Tadjine est passionné par les questions de participation publique, d’innovation sociale et d’aménagements. Analyste pour l'organisation Espace temps, il poursuit également un doctorat à l’école de design de l’Université Laval. Ses recherches portent sur l’engagement citoyen dans l’espace public et la contribution du design au sein des processus de participation publique. Pendant ses temps libre, Nadim aime s’impliquer dans la vie de sa communauté, imaginer des installation avec le Collectif de designers et dessiner la vie de son quartier. Retour au camp de formation de l’École d’influence

Rayane Zahal

2019-09-10T14:50:06-04:00

Rayane Zahal Rayane Zahal a complété un baccalauréat en psychologie et est aujourd’hui doctorante en neuropsychologie à l’Université de Montréal. Passionnée par les débats, elle a remporté le championnat national de débat oratoire canadien francophone en 2018. Elle a travaillé en persévérance scolaire et pour l’intégration des jeunes issus de milieux multiethniques et/ou défavorisés pendant plus de 5 ans. En 2017, elle a fondé Advensci, une entreprise dont la mission est de briser les barrières entre le monde de la science et la population générale en facilitant la participation aux études scientifiques. Cette année, elle est également présidente du comité de direction et mairesse

Sarah Sultani

2019-09-10T14:54:02-04:00

Sarah Sultani Le parcours d’engagement de Sarah fut grandement marqué par la grève étudiante de 2012 pendant laquelle elle a milité au sein des associations étudiantes à l’UQAM. Depuis ce moment, elle est motivée par une profonde volonté de changer le monde. À travers ses expériences, elle a développé un intérêt marqué pour la démocratie participative, la mobilisation citoyenne et l’organisation d’espaces politiques . Pendant près de trois ans, elle a travaillé à l’INM en tant que responsable de la mobilisation et des relations avec la communauté, chargée de projet pour les Écoles de citoyenneté et animatrice de consultations publiques.