Pour réduire les inégalités, quel rôle pour les entreprises? | L’état du Québec 2020

2020-04-28T11:07:16-04:00

L'état du Québec 2020 | Clé 08 Pour réduire les inégalités, quel rôle pour les entreprises ?  Nicolas Zorn Directeur général de l’Observatoire québécois des inégalités Tania Saba Professeure et titulaire de la Chaire BMO en diversité et gouvernance de l’École de relations industrielles de l’Université de Montréal  Ce texte est issu de la clé 08 de la publication annuelle de l'INM L'état du Québec 2020. Depuis la grande récession de 2008, la question de la croissance des inégalités économiques a été propulsée au sommet de la liste des priorités médiatiques, politiques et culturelles. Elle est désormais définie comme

Quarante ans de participation publique en environnement : entre expression des conflits et gestion consensuelle | L’état du Québec 2020

2020-04-28T10:52:06-04:00

L'état du Québec 2020 | Clé 07 Quarante ans de participation publique en environnement : entre expression des conflits et gestion consensuelle Laurence Bherer Professeure agrégée au Département de science politique de l’Université de Montréal Mario Gauthier Professeur au Département des sciences sociales de l’Université du Québec en Outaouais Louis Simard Professeur agrégé à l’École d’études politiques de l’Université d’Ottawa Ce texte est issu de la clé 07 de la publication annuelle de l'INM L'état du Québec 2020. En près de 40 ans, les revendications pour plus de participation et de transparence gouvernementale ainsi que la diffusion du principe de

Le Réverbère – Démocratiser l’art, avec Moridja Kitenge Banza

2020-05-26T09:56:55-04:00

Démocratiser l'art  Le Réverbère, épisode 5 - avril 2020 Entretien avec Moridja Kitenge Banza, artiste visuel et responsable des programmes éducatifs – diversité et vivre ensemble au Musée des beaux-arts de Montréal L’art peut-il servir à rassembler la communauté et être le vecteur d’un meilleur vivre ensemble? C’est le pari que prend Moridja Kitenge Banza, responsable des programmes éducatifs – diversité et vivre ensemble au Musée des beaux-arts de Montréal. Au coeur de leur action, les musées embrassent de plus en plus leur vocation sociale. Ils constituent des espaces

Plaidoyer pour le développement de la pensée politique à l’école | L’état du Québec 2020

2020-04-28T10:49:37-04:00

L'état du Québec 2020 | Clé 04 Plaidoyer pour le développement de la pensée politique à l'école Olivier Lemieux Chercheur en résidence à l’INM, chargé de cours à l’Université Laval et à l’Université de Sherbrooke Ce texte est issu de la clé 04 de la publication annuelle de l'INM L'état du Québec 2020. Dans un moment dit de déclin du politique, de nombreux chercheurs s’intéressent aux moyens de mettre un frein à l’aliénation politique des jeunes. Pour ce faire, l’école apparaît comme un champ d’action à prioriser. Mais quelle place y occupe la «pensée politique » ? Si certaines disciplines

Avis jeunesse

2020-05-19T14:28:00-04:00

Avis jeunesse : regards sur le vivre ensemble À la demande du ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration (MIFI), dix jeunes de 18 à 35 ans présentent leur vision du vivre ensemble, dans le cadre de la Démarche jeunesse sur le vivre ensemble. L’objectif : laisser carte blanche à des jeunes aux profils socioculturels variés pour rédiger un avis jeunesse sur le vivre ensemble. L’INM a accompagné ces jeunes en organisant des rencontres avec des spécialistes et en soutenant leur travail de rédaction. L’avis jeunesse propose une définition du vivre ensemble – celle des autrices

Les fausses nouvelles : un refuge devant l’incertitude croissante de notre époque? | L’état du Québec 2020

2020-04-28T10:43:19-04:00

L'état du Québec 2020 | Clé 01 Les fausses nouvelles : un refuge devant l'incertitude croissante de notre époque?  Sondage exclusif Léger/L'état du Québec Julie Caron-Malenfant Directrice générale de l'INM Francis Huot Directeur de L'état du Québec 2020 Ce texte est issu de la clé 01 de la publication annuelle de l'INM L'état du Québec 2020. Jamais n’a-t-on autant parlé de fausses nouvelles. Elles ébranlent la confiance qu’on accorde aux institutions politiques, aux médias et aux scientifiques. Elles déstabilisent nos démocraties et contribuent à la culture de l’opinion instantanée. Des «faits alternatifs » sont partagés par des leaders populistes,