Les jeunes ont des questions pour votre parti :

Les jeunes seront plus de 7,2 millions à pouvoir voter lors des élections fédérales. Les moins de 35 ans formeront 27 % de l’électorat. Un poids démographique important, qui leur permettrait indéniablement d’influencer la politique canadienne. Pour autant qu’ils exercent leur droit de vote.

L’INM, dont la mission est d’accroître la participation des citoyennes et des citoyens à la vie démocratique, est préoccupé par la tendance des dernières décennies, qui pointe vers un essoufflement de la participation électorale des jeunes. Dans un texte publié dans notre ouvrage L’état du Québec 2019, le titulaire de la Chaire de recherche sur la démocratie et les institutions parlementaires de l’Université Laval, François Gélineau, impute aux jeunes le déclin historique de la participation électorale et les fluctuations récemment observées. Bien qu’elle soit encourageante, l’augmentation du taux de participation des 18-34 ans au dernier scrutin fédéral ne nous assure pas que les millénariaux voteront en masse le 21 octobre.

Le décrochage électoral des jeunes, observable depuis les années 1980, ne signifie toutefois pas que la politique ne les intéresse pas. Les récentes mobilisations liées à l’environnement démontrent que les grands enjeux sociaux sont importants pour eux. 85 % des jeunes Québécois se disent ainsi attachés à la démocratie, et 77 % reconnaissent l’importance de voter, d’après les résultats d’un sondage Léger mené pour notre compte en juin 2018. C’est au niveau de la politique partisane que le bât blesse. À peine 49 % des répondants estiment que le vote peut changer les choses, alors que la classe politique ne suscite plus l’intérêt de la jeunesse qui, à 71 %, ne se reconnaît plus en elle.

Pour prouver aux jeunes canadiens que la politique s’intéresse à eux, l’INM, en collaboration avec Le Devoir, s’est engagé auprès d’eux à relayer leurs questions aux chefs des six principaux partis politiques canadiens et à diffuser leur réponse à leurs préoccupations. En voici une centaine ci-dessous.

Le 21 octobre 2019

Les élections fédérales pour élire les députés de la 43e législature du Parlement auront lieu le 21 octobre prochain. Découvrez notre dossier spécial sur les élections en cliquant sur la bannière ci-dessous.

Le Bloc Québécois s’engage résolument pour l’avenir du Québec. Nous concentrons notre action sur la qualité des services à la population et le soutien de notre économie verte et innovante, dans une perspective de lutte contre les changements climatiques.

Offrir de meilleurs services

Les provinces croulent sous l’augmentation rapide des coûts en santé et en éducation, mais le financement fédéral ne suit pas. Selon le directeur parlementaire du budget, si rien n’est fait, les provinces seront condamnées à la faillite à moyen terme. Nous exigeons l’augmentation des transferts en santé et en éducation pour corriger des décennies de sous-financement fédéral.

Nous souhaitons aussi diminuer les coûts des médicaments en modifiant le règlement d’évaluation des coûts. Le Canada est l’un des trois pays où les médicaments sont les plus chers. L’organisme qui en examine les prix pourrait les réduire significativement simplement en changeant la liste de pays de référence.

Quant au régime d’assurance-médicaments, l’Assemblée nationale a refusé unanimement de participer à un régime pancanadien. Nous concentrerons nos efforts pour faire baisser les prix des médicaments autrement, et encouragerons la collaboration déjà existante entre Québec et les provinces.

Lutter contre les changements climatiques

Le Bloc souhaite remplacer partiellement la péréquation actuelle par une « péréquation verte ». Le but est simple : imposer une taxe sur le carbone dans les provinces où les émissions de gaz à effet de serre (GES) par habitant sont plus élevées que la moyenne canadienne. Les sommes prélevées seraient ensuite versées aux provinces où les émissions sont inférieures à la moyenne. Ainsi, les pollueurs payeraient et les bons joueurs empocheraient, créant une course à la réduction des GES et à l’innovation. Nous déposerons un projet de loi pour forcer le fédéral à atteindre ses objectifs de réduction des GES, puis les resserrer jusqu’à l’atteinte des cibles climatiques de l’Accord de Paris. Nous voulons couper les subventions aux énergies fossiles et enterrer définitivement l’oléoduc Énergie Est. Nous proposons plutôt d’encourager l’électrification des transports.

Soutenir l’économie innovante

Nous souhaitons accélérer la modernisation de l’économie en soutenant la transition énergétique, l’économie verte, les secteurs de pointe et l’agriculture durable, domaines où le Québec excelle. L’économie du Québec est résolument tournée vers l’avenir, mais il faut miser sur la recherche et développement pour progresser. Nous proposons qu’Ottawa instaure un programme de prêts et de garanties de prêt pour soutenir la modernisation des entreprises.

Il faut aussi miser sur les infrastructures. Comme ce sont les municipalités et les provinces qui les construisent – et que les montants sont bloqués parce qu’Ottawa impose une série de conditions – nous proposons qu’Ottawa transfère en bloc les montants au Québec.

En pleine urgence climatique, agissons immédiatement et avec robustesse pour protéger l’environnement. Avec le sous-financement chronique des systèmes de santé et d’éducation, forçons Ottawa à faire sa part. Et soutenons l’économie innovante et verte qui définit le Québec. Ce qui nous distingue, c’est ce que nous comptons promouvoir. Parce que le Québec, c’est nous!

Tout le monde au Canada mérite un bel avenir et la chance de mener une vie heureuse.

Mais pour trop de jeunes aujourd’hui, l’avenir est assombri par l’inquiétude de ne pas pouvoir joindre les deux bouts, trouver un logement abordable, gérer une dette étudiante accablante et trouver un emploi avec un salaire convenable.

Le Nouveau parti démocratique se sent concerné par le futur des jeunes Canadiennes et Canadiens. Nous entendons leurs revendications et croyons que tous les citoyennes et citoyens devraient se sentir engagés par la politique, incluant les plus jeunes. Ainsi, nous avons plusieurs engagements qui viennent rejoindre leur réalité.

  • Alléger le fardeau de la dette. L’accès à l’éducation ne devrait pas dépendre du salaire de vos parents. Nous bâtirons un système d’éducation postsecondaire où le coût n’est pas un obstacle – en commençant par la fin immédiate des frais d’intérêt sur les prêts étudiants.
  • Un endroit où l’on se sent chez soi. Avec une allocation logement pouvant atteindre 5000 $ par année et 500 000 nouveaux logements sociaux et abordables, nous nous engageons à faire en sorte que les jeunes n’aient pas à faire des pieds et des mains chaque mois pour se payer un logement décent.
  • Faciliter la vie et la rendre plus abordable. Les coûts s’accumulent, mais avec notre plan pour couvrir vos ordonnances, réduire vos factures de cellulaire et d’internet et créer 500 000 places en garderie abordables, nous vous aiderons à joindre les deux bouts.
  • Faire face à la crise climatique. Le monde est confronté à une urgence climatique, mais au lieu d’agir, Justin Trudeau a acheté un oléoduc de 4,5 milliards de dollars. Nous allons lutter contre les changements climatiques pour gagner la bataille – et créer 300 000 nouveaux emplois de qualité du même coup.
  • Bon emploi et traitement équitable. Trop de jeunes sont aux prises avec de bas salaires et des pratiques de travail déloyales. Nous changerons cela en augmentant le salaire minimum fédéral, en mettant fin aux stages non rémunérés et en veillant à ce que les travailleuses et travailleurs à temps partiel et contractuels soient rémunérés équitablement.
  • Le courage de faire ce qui est juste. Pour trop de jeunes, la discrimination qui fait mal est encore une réalité. Nous devons faire davantage pour promouvoir l’égalité des genres, défendre les droits des LGBTQI2S+ et lutter contre le racisme dans chaque communauté. Nous lutterons pour la justice en matière de reproduction, nous veillerons à ce que les personnes transgenres aient accès aux soins de santé et nous lutterons contre la discrimination et la haine.

Les néo-démocrates sont différents. Nous sommes là pour vous et nous sommes prêts à faire de grands changements pour assurer un meilleur avenir aux jeunes d’un bout à l’autre du Canada.

La demande envoyée au Parti conservateur du Canada est restée sans réponse.

Nous croyons qu’investir dans les jeunes, c’est investir dans notre avenir 

L’équipe libérale a entendu les jeunes Canadiens qui sont descendus dans les rues la semaine dernière pour assurer un avenir plus vert et durable. Justin Trudeau encourage les jeunes à prendre leur place pour que notre pays puisse continuer d’avancer.

Nous voulons nous assurer que les jeunes aient les meilleures chances de réussir. Nous voulons les aider à avoir une vie plus abordable et sécuritaire pour qu’ils puissent bâtir un Canada plus inclusif.

Depuis 2015, nous avons mis de l’avant des mesures concrètes pour que la prochaine génération soit prête à affronter le plus grand défi auquel elle sera confrontée : les changements climatiques. 

Notre gouvernement a soutenu plus de 1 200 projets de transport en commun dans l’ensemble du pays, a facilité l’accès aux véhicules à zéro émission pour les Québécois et l’ensemble des Canadiens, et a également annoncé que nous allons interdire les plastiques à usage unique nocifs et les microbilles d’ici 2021. Nous avons mis un prix sur la pollution tout en remettant plus d’argent dans les poches des Canadiens. C’est grâce à nos actions qu’il n’est plus gratuit de polluer, et ce partout au pays.

Il reste beaucoup à faire. C’est pourquoi nous fixerons des étapes quinquennales juridiquement contraignantes, fondées sur l’avis des experts et des consultations avec les Canadiens, afin d’atteindre la cible de zéro émission nette d’ici 2050. 

Nous comprenons que plusieurs d’entre vous ont des préoccupations par rapport à l’oléoduc Trans Mountain. Il est important de savoir que pour chaque dollar investi dans ce projet, 15 dollars en plus des profits générés par ce projet sont investis dans la transition écologique.

Le Parti libéral du Canada propose le seul plan réaliste, responsable et abordable pour assurer un avenir plus vert et plus prospère en aidant les Canadiens à réduire la pollution.

L’argent ne devrait pas empêcher les jeunes canadiens d’aller à l’université. Nous allons nous entendre avec le gouvernement du Québec afin de fournir aux étudiants jusqu’à 4 200 $ de plus par année en bonifiant le montant des bourses d’études. Nous allons également réduire les frais de téléphonie cellulaire de 25% en augmentant la compétitivité à travers le pays.

Nous allons resserrer les lois sur le contrôle des armes à feu. Nous ne pouvons pas nous permettre d’autres tueries comme celle du collège Dawson ou de la grande mosquée de Québec.

Nous interdirons toutes les armes d’assaut de style militaire, y compris les AR-15 et nous donnerons aux municipalités la flexibilité nécessaire pour restreindre davantage ou interdire les armes de poing.

Ensemble, nous avons beaucoup accompli mais il y encore du chemin à faire.  La relation avec les peuples autochtones est celle qui revêt la plus grande importance pour le Canada – une relation fondée sur la reconnaissance des droits, le respect, la coopération et le partenariat.

Justin Trudeau et l’équipe libérale continueront à veiller à la protection des droits de tout un chacun. Les conservateurs ne défendent même pas le mariage pour les conjoints de même sexe ni la liberté des femmes de prendre des décisions sur leur propre corps. Les jeunes ne peuvent pas se permettre de retourner en arrière.

C’est aux jeunes de décider la direction de notre pays, c’est aux jeunes de choisir d’avancer.

La demande envoyée au Parti populaire du Canada est restée sans réponse.

C’est maintenant « le temps des conséquences ». L’urgence climatique, les extinctions de masse, la crise des déchets plastiques, l’écart grandissant entre les riches et les pauvres, un filet social qui se désagrège et la prévalence de l’anxiété et de la dépression. Voilà les produits d’une économie de croissance déconnectée de la nature et des gens. 

Le Parti vert propose une autre solution : une « économie verte » qui respecte les limites de la nature, offre à tout le monde la dignité et une grande qualité de vie, accueille la diversité et gère les finances publiques de façon responsable. Les politiques économiques jaillissent des politiques sociales et environnementales. En d’autres mots, les Verts se battent pour fournir à tous et toutes une bonne qualité de vie tout en respectant nos moyens financiers et écologiques.

Changement climatique

Un gouvernement vert adoptera une loi sur les changements climatiques qui exigera une réduction des émissions de gaz à effet de serre de 60 pour cent par rapport aux niveaux de 2005 d’ici 2030 et l’atteinte de l’objectif d’émissions nette zéro d’ici 2050. Ceci est conforme à la cible que les climatologues considèrent comme absolument essentielle.

Pour y parvenir, le gouvernement du Canada devra utiliser tous les outils à sa disposition, notamment la réglementation, les dépenses publiques et une tarification de la pollution. Aucun nouveau projet lié à un pipeline, à l’extraction ou à la production de charbon, à l’extraction de pétrole ou de gaz ne sera approuvé; le projet de pipeline Trans Mountain sera annulé. À la place, un gouvernement vert va accélérer le passage vers des sources d’électricité renouvelables. 

Les peuples autochtones

Le Canada a l’obligation légale de favoriser la réconciliation et d’opérer une restitution pour les torts causés par les relations coloniales. Un gouvernement vert soutiendra tous les efforts des peuples autochtones pour s’extirper de la situation désavantageuse dans laquelle ils ont été placés par le Canada, notamment en favorisant des processus de revitalisation et de guérison. 

Les enjeux sociaux 

La pauvreté, l’insécurité du revenu, la dette étudiante, la pénurie de logements abordables, l’insalubrité de l’eau potable, et la difficulté d’accès aux médecins de famille ne sont pas inévitables pour l’un des pays les plus riches au monde. Au pire, le tout est le résultat de mauvaises décisions politiques, et au mieux, le résultat d’une politique de la négligence. Renouveler le contrat social est une priorité pour le Parti vert. 

Nous devons effectuer de vrais changements structurels pour remédier aux causes profondes des enjeux sociaux comme la pauvreté, attribuable à de bas salaires et à une aide au revenu insuffisante, à la précarité du marché de travail, à la carence de logements et de services de garderies abordables et aux coupures dans les programmes sociaux. Pour aider les Canadiens, nous mettrons en place un revenu de subsistance garanti, un régime universel d’assurance-médicaments et l’élimination des frais de scolarité pour les études collégiales et universitaires.

Nous comptons sur les jeunes pour nous aider à évoluer vers une société plus saine et plus durable. Nous espérons avoir votre soutien.

Ces jeunes sont intéressés par la politique et veulent être entendus pendant la campagne électorale. Nous avons la conviction que de tendre l’oreille et de répondre à leurs préoccupations est un gage de succès pour assurer leur participation aux élections.

Questions

Que proposez-vous concrètement pour assurer la sécurité alimentaire des canadiens? (Augmentation du coût des aliments, traçabilité des aliments, protection des terres en qualité et en quantité, éducation alimentaire des enfants?) 32 ans – circonscription de Trois-Rivières

La facture d’épicerie pour les consommateurs explose et la relève agricole est en voie de disparition. Croyez-vous en l’existence d’une agriculture de proximité et si oui, comment comptez-vous orchestrer une stratégie en ce sens? 30 ans – circonscription de Beauce

Je salue vos projets de réconciliation avec les communautés autochtones et votre ouverture sur leur vision du monde. Par ailleurs, il me semble que le manque de service en eau potable présent sur les réserves autochtones ne rend pas témoignage aux mesures que vous prenez vers la réconciliation. De plus, l’intérêt d’une économie tournant autour du marché du pétrole au pays est un très grand risque pour la préservation de nos étendues d’eau. Sachant que l’eau est un bien précieux dans la culture des Premières Nations, quelles actions comptez-vous mettre en place pour les assurer d’avoir de l’eau potable et pour préserver cette richesse de la pollution ? 21 ans – circonscription de Saint-Léonard–Saint-Michel

Comment les différents partis vont-ils travailler durant leur mandat pour améliorer la vie des autochtones dans les réserves et comment comptent-ils investir dans la transmission nationale de l’histoire de ce peuple? 21 ans – circonscription de Saint-Léonard–Saint-Michel

Comment pourrez-vous concilier les projets extractivistes en cours et futures ainsi que le transport des ressources qui en découlent avec la protection des
écosystèmes et le respect des territoires autochtones? 30 ans – circonscription de Papineau

Considérant que M. Trudeau ait accueilli les conclusions de l’enquête des femmes autochtones disparues, qu’allez-vous faire pour donner suite aux conclusions et à l’enquête ? Est-ce que c’est un enjeu important pour votre parti ? 19 ans – circonscription de Gatineau

Quelles solutions concrètes amènerez-vous afin d’améliorer la condition de vie des membres des Premières Nations, et dans combien de temps celles-ci pourront-elles avoir de réelles répercussions? 21 ans – circonscription de La Pointe-de-l’Île

Considérant le contexte environnemental et économique actuel, quelles sont les mesures que vous proposez pour favoriser l’achat local, notamment alimentaire? 28 ans – circonscription de Ahuntsic-Cartierville

Quel est votre plan pour que la décroissance de l’économie – inévitable dans une perspective de lutte aux changements climatiques – se traduise par une augmentation de la qualité de vie (diminution du temps de travail, augmentation du nombre de journées de congé payé, etc.) Merci de vous prêter à cet exercice! 25 ans – circonscription de Hochelaga

Considérant que 1- nous sommes en situation de crises climatiques et d’accroissement des inégalités; 2- les enjeux de justice sociale et environnementale sont interreliés ; 3- l’action est moins couteuse que l’inaction; quelles sont vos propositions les plus ambitieuses de lutte dans le cadre de ces thématiques entremêlées ? 25 ans – circonscription de Québec

Que pensez-vous du revenu minimum garanti? Pensez-vous qu’il permet de diminuer la bureaucratie et d’augmenter l’égalité des chances? 29 ans – circonscription de Papineau

Comment attaqueriez-vous une récession ? 20 ans – circonscription de Joliette

Comment les partis politiques pourraient mettre en place un plan pour les jeunes entrepreneurs qui n’ont aucun soutien des banques quand ils sont en démarrage? Pourquoi n’y aurait-il pas de l’aide pour des services de notariat et de comptabilité pour donner un bon coup pouce? 33 ans – circonscription de Montcalm

Comment comptez-vous lutter efficacement contre l’évasion fiscale et l’évitement fiscal, afin que les grandes entreprises multinationales et les grandes fortunes de notre pays paient leur juste part ? 35 ans – circonscription de Ville-Marie–Le Sud-Ouest–Île-des-Soeurs

Selon vous, est-ce que les investissements dans les énergies fossiles sont plus rentables économiquement pour la société, à court, moyen et long terme et en incluant les revenus générés et les dépenses évitées, que les investissements dans les énergies vertes? 31 ans – circonscription de Rosemont–La Petite-Patrie

Comment votre gouvernement valorisera-t-il une économie plurielle, en misant davantage sur les formes d’entrepreneuriat coopératif, pour mieux répartir la richesse et le pouvoir de gouvernance des entreprises et organismes canadiens? 29 ans – circonscription de Montcalm

Quelles sont les peurs qui vous empêchent de changer les bases de notre économie pour que celle-ci soit éco-responsable ?! 29 ans – circonscription de Ahuntsic-Cartierville

Actuellement, lorsque l’on aborde les questions économiques, le terme de croissance est considéré comme étant nécessaire au bien-être de la société en général. Avez-vous quelque chose à proposer qui pourrait allier la décroissance économique qui serait nécessaire pour faire face à la crise climatique actuelle et la sauvegarde de la qualité de vie du plus grand nombre? 22 ans – circonscription de Honoré-Mercier

Dans le contexte économique actuel, quelles actions concrètes comptez-vous mettre en place pour soutenir la production d’émissions canadiennes francophones? 30 ans – circonscription de LaSalle–Émard–Verdun

Dans un contexte où les visions canadiennes et québécoises du modèle sociétal sont distinctes sur plusieurs aspects (multiculturalisme et interculturalisme; langue; culture) que proposez-vous pour préserver et promouvoir la spécificité de la nation québécoise ? 24 ans – circonscription de Mont-Royal

Est-ce que votre gouvernement compte augmenter les redevances des compagnies de musique en streaming envers les créateurs de contenu? Si oui par quels moyens? En tant que musicien professionnel, je vois mes collègues travailler toujours plus pour toujours moins de redevances et je suis préoccupé par la répartition très inégale des profits générés par les compagnies de streaming musical. 35 ans – circonscription de LaSalle–Émard–Verdun

Comment comptez-vous faire perdurer notre image de pays pacifique? 27 ans – circonscription de Ahuntsic-Cartierville

Pensez-vous pouvoir vous inspirer d’avantage des politiques sociales d’Europe du Nord? 27 ans – circonscription de Ahuntsic-Cartierville

Comment peut-on intégrer dans le programme des systèmes scolaires des cours qui pourront aider les jeunes à faire face aux vrais situations de la vie comme l’achat d’une maison, faire des impôts, comment avoir du financement pour le cégep ou l’université etc.? 21 ans – circonscription de Saint-Léonard–Saint-Michel

Qu’avez-vous en tête pour rendre encore plus accessibles les études post-secondaires? 20 ans – circonscription de Lac-Saint-Jean

On soulignait cette année le cinquantenaire de l’adoption du projet de loi C-150, qui marquait la décriminalisation de l’homosexualité au Canada. Si l’importance de ce changement ne saurait être négligée, force est de constater qu’il n’a pas suffi à enrayer les violences contre les personnes LGBT+. Pensons par exemple à l’agression homophobe survenue cet été à La Malbaie… sans parler du massacre d’Orlando il y a quelques années de l’autre côté de la frontière. Comment votre parti explique-t-il la persistance de telles violences, et comment compte-t-il s’y attaquer plus efficacement? 27 ans – Ontario

Que comptez-vous faire pour améliorer les droits des minorités LGBTQ+ ? (adoption homoparentale, changement de sexe, discrimination à l’emploi, violence, etc.) 29 ans – circonscription de Papineau

À l’heure où il y a recul sur les droits des femmes chez nos voisins du sud (ex. en ce qui concerne l’avortement), que faites-vous pour garantir que les droits acquis par les Canadiennes restent en vigueur et comment prévoyez-vous bonifier ces droits afin d’atteindre l’égalité des genres pour toutes les femmes résidant sur le territoire canadien (citoyennes canadiennes, autochtones, immigrées, résidentes permanentes, réfugiées, etc.)? 30 ans – circonscription de Papineau

Comment comptez-vous faciliter l’intégration des jeunes diplomés issues des communautés racisés dans le milieu professionnel? 26 ans – circonscription de Laval–Les Îles

D’après Radio-Canada, «la pénurie de main-d’oeuvre atteint de nouveaux sommets au Canada, alors qu’il y avait plus de 434 000 postes à pourvoir dans le secteur privé au pays au cours du premier trimestre 2019.» Quelles mesures concrètes envisagez-vous pour stabiliser la situation à court terme? Avez-vous des plans pour le long terme? 33 ans – circonscription de Pontiac

Pourquoi favoriser davantage l’immigration que l’intégration des jeunes au milieu du travail !? 29 ans – circonscription de Ahuntsic-Cartierville

Allez-vous faire en sorte que tous les stages étudiants soient payés? 22 ans – circonscription de Outremont

Au Canada, on fait face à un problème croissant de main d’oeuvre jumelé avec le vieillissement de la population. Quelle sont vos actions spécifiques afin de retenir les étudiants étrangers (Une main-d’oeuvre diplômée, expérimentée, intégrée, qualifiée plus que la moyenne Canadienne) au Canada suite à leurs études? 32 ans – circonscription de Saint-Laurent

Comment comptez-vous prendre soin de la terre et devenir plus vert? 27 ans – circonscription de Ahuntsic-Cartierville

Quel est votre position par rapport au projet de gazoduc GNL-Québec? 28 ans – circonscription de Pierre-Boucher–Les Patriotes–Verchères

Dans la perspective d’une pression grandissante des effets des changements climatiques sur la population mondiale, quelles sont les actions à court terme que vous allez réaliser pour renverser le réchauffement planétaire, un consensus scientifique prouvé? 32 ans – circonscription de LaSalle–Émard–Verdun

Dans le contexte où 50% de la population du pays vit dans le corridor Québec-Toronto, quelles mesures comptez-vous mettre en place pour favoriser le transit à faibles émissions? 26 ans – circonscription de Papineau

Pourquoi est-ce que la question du réchauffement climatique passe après les bénéfices économiques? Les ressources minières et pétrolières sont épuisables. Alors pourquoi continuer à investir dans un domaine sans avenir au lieu de bâtir une économie résiliante dès maintenant? 20 ans – circonscription de Marc-Aurèle-Fortin

Au Canada, seulement 9% du plastique est recyclé, le reste étant enfoui, brûlé ou envoyé dans d’autres pays. Comment prévoyez-vous corriger la situation? 32 ans – circonscription de Louis-Hébert

Les experts s’entendent pour dire qu’il faut procéder à des changements radicaux afin d’éviter les dommages de la crise climatique dans laquelle on se trouve aujourd’hui. Quel changement radical proposez-vous afin de protéger l’environnement et de lutter contre les changements climatiques? 33 ans – circonscription de Louis-Saint-Laurent

Quelles sont vos propositions et actions concrètes pour réduire les émissions de gaz à effet de serre?

Quels sont vos intentions environnementales pour le Canada et vos prochaines actions ? Ainsi que pourquoi est-il important pour vous de mettre ces actions dans vos promesses électorales? 19 ans – circonscription de Gatineau

Quelle mesure comptez-vous prendre afin que le Canada fasse sa juste part dans l’atteinte de l’objectif de l’Accord de Paris de maintenir l’augmentation de la température mondiale à un niveau bien inférieur à 2 degrés Celsius par rapport aux niveaux préindustriels? 25 ans – circonscription de Rosemont–La Petite-Patrie

Pourquoi ne faites-vous rien de concret et utile pour être carbo-negatif? 20 ans – circonscription de Jonquière

Comment rassurez-vous vos enfants le soir face à leurs inquiétudes croissantes en matière de changement climatique ? 24 ans – circonscription de Brossard–Saint-Lambert

Quelles actions concrètes prévoyez-vous pour contrer le réchauffement climatique? 35 ans – circonscription de Gatineau

Comment allez-vous traiter le dossier des changements climatiques si vous êtes élu? 31 ans – circonscription de Richmond–Arthabaska

Que pensez vous de la pétition qui circulent qui dit ne pas vouloir d’enfant tant qu’il n’y a pas de changement pour lutter contre le réchauffement climatique? Moi-même, mère d’un enfant de 2 ans, j’ai peur pour l’avenir de mon enfant si on ne fait aucun changement drastique. Elle n’aura que 14 ans en 2030 … Elle n’aura même pas encore commencé à vivre encore … Allez-vous faire des changements pour lutter contre les changements climatiques? 30 ans – circonscription de Mont-Royal

Quelles actions concrètes souhaitez-vous poser pour atteindre les objectifs de l’Accord de Paris? 17 ans – circonscription de Lévis–Lotbinière

Sachant que les jeunes Canadiens se mobilisent présentement pour des actions concrètes en matière d’environnement, quelles sont les politiques environnementales que vous metteriez en application si vous étiez élu(e)s le 21 octobre prochain? 21 ans – circonscription de Honoré-Mercier

D’après vous, est-ce cohérent, avec les objectifs de réduction des GES nécessaires pour maintenir le réchauffement sous la barre des 2°C, de subventionner les énergies fossiles et les projets d’expansion de l’industrie des sables bitumineux et d’opposer continuellement l’économie à la protection de l’environnement? 23 ans – circonscription de Beauport–Limoilou

Comment allez-vous faire pour favoriser et encourager l’adoption des transports actifs et collectifs afin d’avoir un impact sur la réduction des émissions de GES?30 ans – circonscription de Laurier–Sainte-Marie

Comment croire vos engagements pour le climat à long-terme compte-tenu de votre mandat court-termisme de 4 ans et en fonction des promesses brisées du gouvernement sortant. Êtes-vous prêts à céder d’important pouvoir à une autre entité politique capable de produire les résultats dont nous avons besoin? 31 ans – circonscription de Hochelaga

Quelle serait la première action concrète que vous metteriez en place pour diminuer les émissions de GES ? 32 ans – circonscription de Richmond–Arthabaska

Comment allez-vous faire pour rendre le Canada carboneutre d’ici 2050? 28 ans – circonscription de Manitoba

Dans quel mesure votre gouvernement pourrait renverser les effets des changements climatiques dans un avenir rapproché sans modifier le système économique dans lequel nous vivons? 32 ans – circonscription de Bécancour–Nicolet–Saurel

Le Canada figure dans les pays qui produisent le pétrole le plus polluant au monde. En vertu des défis climatiques de la planète, êtes-vous prêt à réduire la production du pétrole canadien? 29 ans – circonscription de Richmond–Arthabaska

Chers politicien.ne.s, de nouvelles prévisions parues cette semaine parlent d’un monde à 7 degrés d’ici 2100 si nous agissons trop peu et pas assez vite comme nous sommes en train de le faire. Beaucoup de politiciens manquent d’actuité dans leur analyse de la gravité du problème. Ainsi, avez-vous lu le rapport du GIEC à l’intention des décideurs politiques ? Connaissez-vous ses faits saillants ? Êtes-vous informé.e.s des conséquences du manque d’action politique actuel et de l’insuffisance des cibles de réductions de gaz à effet de serre pour contenir le réchauffement en-dessous de 2 degrés ? 32 ans – circonscription de Laurier–Sainte-Marie

Quel est le plus grand obstacle à la lutte aux changements climatiques selon vous? Comment votre parti compte surmonter cet obstacle? 27 ans – circonscription de Laurier–Sainte-Marie

Quelles sont les mesures concrètes et immédiates que vous allez mettre en place pour faire face à l’urgence climatique (dans tous les domaines: comment sortir du pétrole, faire face à la pollution, révolutionner les transports, les industries, l’habitation, faire face aux réfugiés climatiques, etc.). C’est LA chose la plus importante dont vous devez vous préoccuper pour notre avenir à tous sur Terre et il faut agir MAINTENANT avant qu’il ne soit trop tard. Faites-le pour nous, pour vos enfants et vos petits enfants. 35 ans – circonscription de Outremont

Devant les constats environnementaux désastreux actuels, les efforts «individuels» ne suffisent pas. Quels moyens comptez-vous mettre en place pour que les entreprises et instances publiques modifient leurs pratiques et améliorent leur impact environnemental? 35 ans – circonscription de Saint-Jean

L’étalement urbain favorise l’utilisation de l’automobile qui amène des dépenses importantes pour les ménages et accroît la sédentarité. Quelles solutions concrètes proposez-vous pour réduire l’étalement urbain ? 30 ans – circonscription de LaSalle–Émard–Verdun

Quelles mesures pourraient réduire l’échec scolaire, notamment l’interruption du parcours scolaire dû aux troubles de santé mentale? 18 ans – circonscription de Richmond–Arthabaska

C’est quoi que vous prévoyez sur l’environement et pour promouvoir l’énergie verte? C’est un enjeu vraiment important car le Canada est vraimet un beau pays, mais vu qu’on achète un pipeline, qui est une bombe à retardement, que prevoyez-vous pour preserver notre environement? 31 ans – circonscription de Vaudreuil–Soulanges

Comment le gouvernement fédéral peut-il supporter la communauté pour la mise en oeuvre de la transition écologique (transport, gestion des matières résiduelles, alimentation)? 30 ans – circonscription de Hochelaga

Le bannissement des sacs de plastiques à usage unique à Montréal l’a démontré : il y a des risques de dérives quand l’encadrement proposé laisse une porte de sortie, comme avec l’utilisation sacs en plastiques plus épais qui sont plus polluants. Le gouvernement fédéral s’est engagé en juin dernier à interdire les plastiques à usage unique dès 2021 : comment vous assurer que la mise en oeuvre soit bien faite, et éviter une transition vers d’autres types d’emballages qui peuvent avoir une empreinte environnementale équivalente? 30 ans – circonscription de Hochelaga

Dans un contexte de crise climatique, quelles sont vos propositions pour opérer une transition vers la carboneutralité à l’échelle canadienne ? 30 ans – circonscription de Hochelaga

Lutter contre les changements climatiques et leurs impacts peut passer par une plus grande résilience des communautés locales. Quelles sont les actions que vous comptez poser pour accroitre la résilience au niveau local / des circonscriptions? 30 ans – circonscription de Hochelaga

Les jeunes se mobilisent massivement pour tourner le dos aux énergies fossiles. Si vous êtes élu·e, vous engagez-vous à convaincre votre parti de mettre fin aux subventions aux énergies fossiles et à freiner tout projet de transport ou d’extraction d’énergies fossiles telles que le pétrole, le gaz sous toutes ses formes et le charbon? 30 ans – circonscription de Hochelaga

Quels sont les engagements que vous prévoyez prendre afin de répondre aux exigences environnementales des jeunes, afin que ceux-ci cessent de craindre pour leur avenir et sentent que la politique fédérale les concerne et qu’elle est capable de répondre à leurs préoccupations? 24 ans – circonscription de Laurier–Sainte-Marie

Quelles mesures allez-vous mettre en place pour préparer rapidement les Canadiennes et Canadiens à faire face aux graves conséquences des changements climatiques? 30 ans – circonscription de Beauport–Limoilou

Quand est-ce que les jeunes de tous horizons pourront pratiquer les activités sportives sans craindre que leurs parents ne puissent payer les frais si petits soient-ils ! Est-ce que le gouvernement au lieu de remettre des crédits lors des impôts (trop tard pour les jeunes) directement aux organismes qui fournissent les services? Les parents n’ont pas toujours l’argent sur le moment et les jeunes ne peuvent pas attendre au moment de l’impôt ! 33 ans – circonscription de Saint-Léonard–Saint-Michel

Les logements sont de plus en plus chers et cela nuit à l’accessibilité aux études. Quels engagements a pris votre parti en faveur de l’augmentation de l’offre de logement étudiant abordable? 31 ans – circonscription de Hochelaga

Pourquoi une femme en congé de maternité dont l’entreprise ferme ou est congédiée pendant son congé de maternité/parental ne peut pas avoir accès au chômage? Encore une fois la femme est pénalisée. 35 ans – circonscription de Montcalm

Comment comptez-vous aider les jeunes immigrants à s’intégrer dans leurs communautés et dans la culture montréalaise sachant qu’ils n’ont pas le support nécessaire de leur parents/tuteurs? 25 ans – circonscription de La Pointe-de-l’Île

Face à un certain mouvement de fermeture culturelle et à l’adoption de la loi 21 sur la laïcité de l’État, au Québec, que compte faire le futur gouvernement fédéral pour valoriser la diversité culturelle et réduire la peur de l’Autre à travers le pays? 29 ans – circonscription de Montcalm

How can we help people become more open towards different cultures? I am very worried about law 21 in Quebec and all the consequences (teachers being denied jobs…) and comments that are being made against foreigners. 28 ans – circonscription de Laurier–Sainte-Marie

Qu’allez-vous faire pour permettre aux nouveaux arrivants de pouvoir travailler dans leurs domaines? Sachant que des docteurs et des ingénieurs travaillent en tant que chauffeurs de taxis. 31 ans – circonscription de Brossard–Saint-Lambert

Je voudrais savoir au niveau de l’immigration, c’est quoi votre programme pour mettre la pression au Québec sur des dossiers perdus, et c’est quoi votre projet sur l’immigration, les lois vont-elles encore changer ou seront maintenues ?! Je voudrais aussi parler des refugiés, car ils souvent sont abandonnés à eux-mêmes et souvent sont sans ressources pour aider à l’intégration. Quel est le plan pour y remédier? 31 ans – circonscription de Vaudreuil–Soulanges

Quelles actions prendrez-vous pour vous assurer que le développement des infrastructures à travers le pays se fasse en ayant le minimum d’impact sur l’environnement? 35 ans – circonscription de Laurier–Sainte-Marie

L’écart entre la richesse et la pauvreté ne fait qu’augmenter. Quels seront vos gestes pour contribuer à améliorer le sort de milliers de jeunes professionnels qui, malgré leur niveau d’études et des emplois honorables, n’ont pas la capacité salariale pour réaliser leurs rêves ? 28 ans – circonscription de Rosemont–La Petite-Patrie

Comment allez-vous combattre la précarité des étudiants.es? Plus précisément, comptez-vous améliorer l’accès aux bourses pour les étudiants.es qui désirent faire des études supérieures? 29 ans – circonscription de Rivière-du-Nord

Quelles sont vos stratégies pour que les jeunes soient plus impliqué-es en politique? J’ai souhaité à de nombreuses reprises contacter ma députée sans jamais avoir de réponse. Que proposez-vous pour rendre le contact plus simple? 23 ans – circonscription de Repentigny

Est-ce que le mode de scrutin serait quelque chose que vous désiriez changer au cours de votre mandat ? Pourquoi ? 19 ans – circonscription de Gatineau

Pourquoi on se fait toujours promettre une refonte de carte électorale et personne ne le fait? 32 ans – circonscription de Papineau

Comptez vous mettre à jour le système de vote au niveau fédéral? Et quel système proposez-vous? Parmi les promesses électorales de Trudeau, il était cité que vous alliez mettre fin au scrutin majoritaire uninominal à un tour. Pourquoi avoir abandonné cette promesse électorale? 24 ans – circonscription de Vimy

Comment comptez-vous assister la population à améliorer leur autodéfense envers la désinformation? 35 ans – circonscription de Thérèse-De Blainville

Étant donné le désintérêt croissant des jeunes citoyens pour la politique, comment faire pour stimuler leur participation à la vie démocratique? 22 ans – circonscription de Longueuil–Charles-LeMoyne

Les gouvernements canadiens qui se succèdent engagent l’argent des contribuables dans divers programmes gouvernementaux et autres dépenses diverses. Dans un contexte de déficit cyclique, année après année, les contribuables de ma génération sont malgré eux contraints à voir le pays s’endetter dans des initiatives partisanes ou qui ont une portée à court terme. En prévision des défis démographiques et climatiques auxquels le pays devra faire face dans les prochaines décennies, que proposez-vous afin d’assurer et promouvoir une saine santé financière de l’État pour les générations futures? 35 ans – circonscription de Laurier–Sainte-Marie

On sait que les jeunes sont ceux qui votent le moins, pourquoi est-ce que le gouvernement n’intègre pas un cours sur la démocratie citoyenne portant sur l’importance du vote dans les programmes scolaires? 21 ans – circonscription de Saint-Léonard–Saint-Michel

Serait-il possible de faire confiance (décentralisation) aux municipalités pour qu’elles s’administrent elles-mêmes!? Ces dernières ont des défis de plus en plus nombreux, des responsabilités de plus en plus grandes… Mais très peu de soutien financier. Donnons-leur le pouvoir d’administrer une forte part de impôts fédéraux et provinciaux. 30 ans – circonscription de Avignon–La Mitis–Matane–Matapédia

Quel sera l’approche de votre parti par rapport aux langues officielles, aux minorités de langue officielle, et à la dualité linguistique canadienne? Est-ce que vous appuyez la modernisation de la Loi sur les langues officielles? 31 ans – circonscription de Gatineau

Je voudrais savoir c’est quoi que le gouvernement doit faire pour la promotion de la francophonie et aussi plus attirer les francophones dans les zones anglophones? Et au niveau de l’équité d’emploi? On sait que le Canada est un pays bilingue, mais pour un francophone c’est un exploit de s’installer dans les zones anglophones et c’est un miracle de trouver un emploi. 31 ans – circonscription de Vaudreuil–Soulanges

Pourquoi vous ne mettez pas les frais dentaires gratuits pour tous le monde? Il me semble que la dentition est une chose vraiment importante. 25 ans – circonscription de Gaspésie–Les Îles-de-la-Madeleine

Que fera votre parti afin de protéger la disponibilité des médicaments par ordonnance au Canada, face à la menace américaine de faciliter l’importation de médicaments par ordonnance provenant du Canada ? 31 ans – circonscription de Gatineau

Pourquoi refusez-vous d’instaurer un régime pan-canadien pour l’assurance médicament ? 29 ans – circonscription de Ahuntsic-Cartierville

Quelles mesures pourraient réduire l’échec scolaire, notamment l’interruption du parcours scolaire due aux troubles de santé mentale? 18 – circonscription de Richmond–Arthabaska

Quelle est votre position sur le droit et l’accès libre à l’avortement pour les femmes canadiennes? 29 ans – circonscription de Jonquière

Pensez-vous que Facebook puisse avoir une influence sur la démocratie canadienne? Pensez-vous qu’il faudrait réglementer davantage Facebook? Si oui, comment est-ce que vous vous y prendriez, sachant le refus de ses dirigeants de se présenter devant le Parlement qui les avais cités à comparaître? 23 ans – circonscription de Laurier–Sainte-Marie

L’ère des l’Intelligence artificielle arrive à grand pas et beaucoup prévoient une nouvelle révolution industrielle. Alors que l’humain sera appelé à être remplacé par des « robots », cette révolution industrielle sera certainement accompagnée des pertes significatives d’emplois. Taxer les robots est-il un éventualité pour résoudre ce problème et sinon, que comptez-vous faire AUJOURD’HUI pour répondre à cette problématique future? 35 ans – circonscription de Papineau

Avez-vous un budget alloué pour augmenter le financement du transport collectif? Et par quel projet pensez-vous favoriser le transport collectif/durable? 29 ans – circonscription de Papineau

De quelle façon allez-vous réduire les émissions des GES dû aux transports des citoyens, de la marchandise et des ressources naturelles? 21 ans – circonscription de Louis-Hébert

On veut prendre un tournant vert au Canada, car nous sommes dans une position d’urgence climatique, mais comment peut-on encourager un mode de vie vert au niveau des transports par exemple, si le prix des titres de transport n’arrête d’augmenter? 21 ans – circonscription de Saint-Léonard–Saint-Michel

#JeSuis7Millions, le poids collectif d’un vote individuel

Vous avez des questions? Posez-les! En utilisant les mots-clics #JeSuis7Millions, #IAm7Million et #polcan sur les réseaux sociaux, ils sont invités à interpeller directement les politiciens et les partis politiques, et à leur adresser leurs questions et préoccupations. Les politiciens et partis politiques représentés au Parlement canadien ont été informés de cet appel à l’action lancé par l’INM, et sont invités à engager un dialogue avec les jeunes qui leur adressent des messages.

Les jeunes seront très nombreux à pouvoir exercer leur droit de vote au Canada cet automne. Selon les calculs de l’INM basés sur les chiffres d’Élections Canada, 7 208 200 électeurs seront âgés de 18 à 34 ans lors du scrutin du 21 octobre 2019. Ils formeront 26,5% de l’électorat canadien.

Le mot-clic #JeSuis7Millions veut rappeler l’importance du poids de l’électorat 18-34 ans, aux jeunes comme aux élus et élues. L’apathie politique des jeunes n’est pas avérée, mais pour que les jeunes s’intéressent à la politique, il faut que la politique s’intéresse aux jeunes!

Pour participer
Pour participer à cette campagne, vous n’avez qu’à publier à votre tour une question à la personnalité politique de votre choix. Identifiez-la et ajoutez les mots-clics #JeSuis7Millions et #polcan. Publiez à partir de votre compte personnel sur les réseaux sociaux Twitter, Facebook et Instagram. 

7 millions de questions, ça enrichit le débat. 7 millions de votes, ça fait la différence!

Demandes médias

Mathieu Arsenault, conseiller, stratégie, communication et relations de presse
mathieu.arsenault@inm.qc.ca | 514 602-3747

Notre dossier sur les élections fédérales 2019
2019-10-17T14:30:26+00:00