LANCEMENT-BÉNÉFICE DE L’ÉTAT DU QUÉBEC 2021

Le 10 décembre 2020 – De 17h à 18h – En ligne sur la plateforme Zoom
L’inscription au lancement-bénéfice inclut une copie de L’état du Québec 2021.

Commander et participer au lancement

L’état du Québec 2021 | La relance du Québec en 25 thèmes

En vente dès le 25 novembre 2020

Cette édition spéciale de L’état du Québec ne propose pas de bilans de la gestion de la pandémie ou d’analyses des effets immédiats de la crise. Ses collaboratrices et collaborateurs y partagent plutôt leur vision de l’après-COVID-19 comme amorce d’une réflexion sur la relance du Québec. 

Aussi :

Dans le cadre du 25e anniversaire de L’état du Québec, une revue en 25 photos des événements ayant marqué la transformation du Québec.

L’analyse de sondages Léger réalisés pour l’Institut national de santé publique du Québec sur la perception des risques et l’adhésion de la population québécoise aux mesures sanitaires.

Une entrevue exclusive sur le conseil scientifique en temps de crise avec le scientifique en chef du Québec, Rémi Quirion.

Des perspectives originales sur les défis posés par la pandémie de COVID-19 et des réflexions pour la relance du Québec en 25 thèmes. 

Sous la direction de Francis Huot, des textes inédits de :

Suzanne Arpin, Jean Bernatchez, Mélanie Bisson, Natasha Blanchet-Cohen, Gérard Bouchard, Mathilde Bourgeon, Laurence Brassard, Anne-Marie Brunelle, Julie Caron-Malenfant, Marie Carpentier, Dominic Champagne, Philippe de Grosbois, Vincent de Repentigny, François Delorme, Maude Dionne, Ève Dubé, Stéphane Dubé, Pascale Dufour, Jérôme Dupras, Jonathan Durand Folco, Vincent Dussault, Malorie Flon, Harold Fortin, Gabrielle Gagnon, Luc Godbout, David Goudreault, Geneviève Grégoire-Labrecque, Denis Hamel, Jean-Pierre Hotte, Francis Huot, Maryse Lassonde, Olivier Lemieux, Margie Mendell, Sylvie Morel, Geneviève Parent, Dominique Payette, Myrlande Pierre, Éric Pineault, Gilles Pronovost, Michèle Rioux, Louis Rochette, Andrée Sévigny, Suzie St-Cerny, Yves St-Maurice, Mélanie Tessier, Philippe-André Tessier, Francis Therrien, Pier-Luc Turcotte, Bernard Vachon, Élisabeth Vallet, Nicolas Vazeille, Laure Waridel et Nicolas Zorn.

Avant-propos
2021 : L’ANNÉE DE TOUTES LES INCERTITUDES 

Vous tenez entre vos mains la 25e édition de L’état du Québec. Paraissait il y a 25 ans Québec 1996, la première mouture de ce qui deviendra, pour l’édition 2003, L’Annuaire du Québec. Cette publication est devenue, depuis 2009, L’état du Québec. Fruit d’une collaboration inédite entre des universitaires et des journalistes du quotidien Le Devoir, la première édition de l’ouvrage a pavé la voie à la publication d’une foule de dossiers marquants au cours des 25 dernières années.

La présentation de perspectives diversifiées a toujours fait partie de l’ADN de L’état du Québec. Se sont côtoyés dans la publication des autrices et des auteurs du milieu de la recherche et des médias, des personnalités politiques ainsi que des représentantes et des représentants du monde des affaires et de la société civile. Cette volonté de faire cohabiter les points de vue de spécialistes d’horizons variés est en parfaite cohérence avec l’action de l’Institut du Nouveau Monde (INM) : favoriser l’émergence d’une agora démocratique au sein de laquelle toutes les citoyennes et tous les citoyens peuvent participer à un débat public éclairé par les lanternes des plus éminents spécialistes.

Les personnes qui ont contribué à L’état du Québec au cours des 25 dernières années se comptent par centaines. Des noms comme ceux des intellectuels James K. Galbraith, Gérard Bouchard, Rachida Azdouz et Henry Mintzberg viennent à l’esprit. Les analyses de membres des médias comme Lise Bissonnette, Brian Myles, Antoine Robitaille, François Cardinal et Alec Castonguay nous ont permis de soupeser certaines orientations gouvernementales, certains choix politiques. Orientations et choix que des personnalités politiques de toutes allégeances comme Sonia LeBel, Martin Coiteux, Véronique Hivon ou encore Françoise David ont pu défendre en nos pages, dans un format qui laisse l’espace et le temps nécessaires à la nuance et au partage d’idées complexes. Orientations et choix, aussi, que des membres de la société civile comme Alexandre Taillefer, Laure Waridel, Jacques Ménard et Hugo Séguin ont pu critiquer ou applaudir, en toute indépendance. C’est le mélange des genres et des profils qui fait la richesse de L’état du Québec.

Feuilleter les éditions précédentes de L’état du Québec, c’est aussi constater que des événements marquants ont présidé à la transformation du Québec. Que ce soit sur le plan social, politique, économique, sportif ou culturel, le recul nous permet de mesurer l’incidence de certaines décisions politiques. Une section spéciale présente en photos quelques-uns des moments incontournables de notre histoire récente. L’analyse de certaines décisions, a posteriori, aide à comprendre le retentissement qu’elles peuvent avoir eu.

UNE ÉDITION SOUS LE SIGNE DE L’IMPRÉVISIBILITÉ

Dire que l’année 2021 est imprévisible relève de l’euphémisme. Qui peut prévoir avec certitude les contrecoups de la pandémie de COVID-19 sur l’économie, l’environnement ou le vivre-ensemble ? Bien difficile d’anticiper ce dont seront faits les prochains mois.

Dans ce contexte particulier, et pour souligner le 25e anniversaire de notre regard sur l’année québécoise, nous avons invité des spécialistes à réfléchir à la relance du Québec sous l’angle de 25 thèmes, qui vont de l’identité aux finances publiques, en passant par la lutte contre les changements climatiques, les discriminations, la mondialisation et les loisirs. Plus qu’un bilan de la gestion de la pandémie ou qu’une analyse des effets immédiats de la crise, les autrices et les auteurs nous offrent, dans ce qui se veut un exercice prospectif, leur avis sur ce à quoi pourrait ressembler le Québec – et le monde – dans l’après-COVID-19.

En plus des défis posés par la mouvance de l’actualité pour la production de ce livre, l’INM et l’industrie de l’édition n’ont pas été épargnés par l’incertitude économique des derniers mois. Comme c’est le cas chaque année, mais particulièrement en ces temps difficiles, je tiens à remercier chaleureusement nos généreux partenaires, soit notre éditeur, Del Busso, le quotidien Le Devoir, les Fonds de recherche du Québec et la firme Léger, d’avoir renouvelé leur engagement envers L’état du Québec, ainsi que le Conseil supérieur de l’éducation, la Fondation familiale Trottier, la Fondation McConnell, la Fondation Mirella et Lino Saputo et le ministère de la Santé et des Services sociaux d’avoir répondu à notre appel en contribuant financièrement à la production de l’ouvrage. C’est grâce à leur participation que sa réalisation a été rendue possible.

UN FORMAT REVU ET AMÉLIORÉ

Nous profitons du 25e anniversaire de L’état du Québec pour vous le présenter dans une nouvelle facture. Ce n’est pas une première. La publication a évolué au fil du temps, autant dans sa forme que dans son contenu. 

Le format et la mise en page ont été revisités cette année pour rendre la lecture plus agréable, et, les habitués des dernières éditions l’auront remarqué, nous vous proposons une nouvelle formule : les « 20 clés pour comprendre les enjeux actuels » ont été remplacées par une table des matières en 25 thèmes, clin d’oeil au 25e anniversaire du livre. Ce qui ne change pas, toutefois, c’est la pertinence des sujets, la qualité des autrices et des auteurs, et notre souhait de présenter des perspectives diversifiées pour éclairer le débat public.

Cette édition de L’état du Québec offre des outils pour la réflexion sur « l’après ». Dans leurs textes, les collaboratrices et les collaborateurs posent des questions difficiles et nous ramènent parfois à la réalité, mais ce qu’ils nous apportent surtout, ce sont de formidables pistes pour imaginer le Québec de demain. J’espère que la lecture de leurs contributions sera source d’inspiration pour vous et suscitera votre engagement dans la transition, inévitable, qui nous attend. Bonne lecture !

Francis Huot
Directeur de L’état du Québec 2021 

Table des matières
L’état du Québec 2021

Avant-propos. 2021 : l’année de toutes les incertitudes

Lettre au premier ministre du Québec. Partager le pouvoir

1996-2020. La transformation du Québec en 25 événements marquants

Pandémie de la COVID-19. Perception des risques et adhésion de la population québécoise aux mesures durant le printemps 2020

LA RELANCE DU QUÉBEC, SOUS L’ANGLE…

1. DE L’IDENTITÉ
L’après-COVID-19 : un monde nouveau ?

2. DE LA POLITIQUE
La politique québécoise et fédérale en 2021 : des défis nombreux et complexes

3. DE LA LUTTE CONTRE LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES
101 idées pour la relance 

4. DES FINANCES PUBLIQUES
Réflexions autour des défis de relance et des finances publiques à l’ère de l’« avec-COVID-19 » 

5. DU FÉMINISME
Privilégier les femmes dans la stratégie de relance économique ?

6. DE LA NUMÉRISATION
Une première pandémie à l’ère numérique

7. DE LA SCIENCE
Conseil scientifique en temps de crise 

8. DES MÉDIAS
Les médias du Québec à un croisement historique

9. DE LA PROTECTION DES PERSONNES ÂGÉES
Le Québec aime-t-il vraiment les personnes âgées ? 

10. DE LA PROTECTION DE LA JEUNESSE
Agir pour que les enfants et les jeunes deviennent une priorité sociétale

11. DE L’ÉDUCATION

La mission de socialisation de l’école au temps de la COVID-19 : amorce d’un débat
Faire place à la justice environnementale et sociale à l’école
Pour une éducation politique au service de la démocratie

12. DE LA DÉMOCRATIE
Action collective, démocratie et crise sanitaire 

13. DE LA PARTICIPATION CITOYENNE
La numérisation de la démocratie participative : une panacée ?

14. DES DISCRIMINATIONS
L’exacerbation des discriminations par la crise sanitaire et les impacts sur les droits de la personne 

15. DES INÉGALITÉS
Inégalités : les quatre scénarios de l’après-COVID

16. DE LA MONDIALISATION
Une occasion de repenser la mondialisation et le rôle des États 

17. DE LA RELATION AUX FRONTIÈRES
La pandémie et l’asymétrie de la frontière

18. DE L’ALIMENTATION
Vers une plus grande autonomie alimentaire

19. DES LOISIRS
Une pause dans la « société du loisir » ?

20. DES ARTS ET DE LA CULTURE
Activer la suite : l’art vivant déconfiné

21. DES RÉGIONS
Exode urbain, télétravail, transitions numérique et écologique, attractivité des régions 

22. DES MUNICIPALITÉS
Les municipalités comme tremplin de l’après ? 

23. DE LA MOBILITÉ
COVID-19 et mobilité durable : occasion à saisir ou menace ? 

24. DE L’INNOVATION SOCIALE
Mailler nos différences : un pari pour la transition

25. DES PROCHAINES GÉNÉRATIONS
Rêver maintenant, créer demain

Commander
L’état du Québec 2021

Les dernières éditions de L’état du Québec

Acheter L’état du Québec 2021
L’état du Québec 2021 sera disponible dans toutes les librairies et en ligne dès le 25 novembre 2020. Commandez-le dès maintenant!

Papier : 24,95 $ | PDF : 10 $

Acheter L’état du Québec 2021

Soutenez la production de L’état du Québec
En plus d’obtenir une copie du livre, l’INM émettra un reçu de charité équivalant au don moins la valeur du livre.

Les montants petits et grands sont acceptés

Faire un don

À propos de L’état du Québec et de l’INM

L’ouvrage phare de l’INM – une organisation non partisane dont la mission est d’accroître la participation des citoyennes et des citoyens à la vie démocratique – propose des perspectives originales sur les défis posés par la pandémie de COVID-19 et des réflexions pour la relance du Québec en 25 thèmes, en librairie et sur le web. L’état du Québec 2021 est la 25e édition de cette précieuse publication.

Demandes média | À propos de l’INM

Pour la réalisation de L’état du Québec 2021, l’INM est heureux de compter sur la collaboration de généreux partenaires : Del Busso éditeur, le quotidien Le Devoir, les Fonds de recherche du Québec, la firme Léger, le Conseil supérieur de l’éducation, la Fondation familiale Trottier, la Fondation McConnell, la Fondation Mirella et Lino Saputo, et le ministère de la Santé et des Services sociaux.