Marie-Josée Lebel

Membre du comité de pilotage de la Démarche sur le vivre ensemble

La Démarche jeunesse sur le vivre ensemble mettra à l’avant-plan le vivre ensemble et invitera les jeunes à une réflexion approfondie sur les thèmes et défis du vivre ensemble. Les jeunes qui y participent seront mis en contact avec des experts et des expertes de ces questions, mais également avec des modèles inspirants, issus notamment des minorités ethnoculturelles et racisées, et capables d’insuffler une réflexion positive et stimulante.

Dans le cadre de la démarche, 10 jeunes on été sélectionnés pour faire partie du comité de pilotage qui participera à la réalisation de la Démarche sur le vivre ensemble afin que celle-ci réponde bien aux besoins et aux attentes des jeunes.


Biographie de Marie-Josée Lebel

Professionnelle de l’animation jeunesse et de l’éducation au vivre ensemble, j’ai eu l’opportunité de travailler sur de nombreux projets afin d’outiller les jeunes pour lutter contre l’intolérance et encourager l’ouverture à l’Autre au cours des dernières années. Curieuse de nature, j’aime questionner, analyser, déconstruire et vulgariser les enjeux de l’interculturel et du vivre-ensemble, qui me passionnent plus particulièrement, afin d’encourager les jeunes à devenir des leaders positifs en la matière dans leur milieu. Je suis actuellement étudiante à la maîtrise en science politique, où je souhaite explorer davantage les rapports entre l’identité québécoise, la diversité culturelle et l’éducation. 

Cette opportunité de participer au Comité de pilotage sur le vivre ensemble s’inscrit dans la continuité de mon engagement à promouvoir un bon vivre-ensemble et lutter contre l’oppression, et représente pour moi une façon de consolider mon action et mon rôle d’alliée. Convaincue que la recherche de solutions aux enjeux du vivre ensemble passe par le partage d’expériences et de pistes de réflexion, je suis enthousiaste à l’idée d’échanger avec d’autres jeunes sur le sujet et de contribuer, avec elles et eux, à identifier des solutions aux enjeux prioritaires en matière de diversité culturelle pour l’INM et pour les  jeunes Québécois.e.s