Chargement…

Panel citoyen sur la réduction

RECYC-QUÉBEC et l’INM s’associent pour constituer un panel citoyen afin de mieux comprendre et documenter les freins et les leviers nécessaires aux citoyennes et citoyens à l’égard de la réduction à la source, du réemploi et de la consommation responsable. 

Dans un contexte de lutte aux changements climatiques, la gestion des matières résiduelles est de plus en plus identifiée comme un levier pour contribuer à la réduction des GES au Québec. Au début 2022, le Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE)1 publiait son rapport d’enquête et d’audience publique « L’état des lieux et la gestion des résidus ultimes ». La commission d’enquête du BAPE est d’avis que les approches en amont, dont la réduction à la source, doivent être davantage privilégiées :

« La commission d’enquête est d’avis que RECYC-QUÉBEC devrait identifier les secteurs névralgiques et les initiatives porteuses pour réduire à la source et favoriser le réemploi. La société d’État devrait également poursuivre le recentrage de ses messages, non plus sur le bon geste de recyclage à poser, mais sur la consommation responsable. »2

Cette consultation permettra à RECYC-QUÉBEC de faire des recommandations au gouvernement afin d’accélérer la transition vers la réduction, le réemploi et la consommation responsable et d’appuyer les citoyennes et citoyens, les municipalités, les entreprises et les autres organisations en ce sens.

Lisez le communiqué ici

Le mandat du panel citoyen

Les membres du panel citoyen sont invités à prendre connaissance d’un document d’information et à entendre des spécialistes sur le sujet et ses enjeux, puis ils seront accompagnés pour délibérer et formuler un avis sur la question suivante : Est-il possible de réduire la production de déchets au Québec ? Si oui, comment ? Si non, pourquoi ?

Lisez le document d’informations, préparé par RECYC-QUÉBEC, ici.

Les objectifs du panel citoyen

Prendre la mesure des enjeux associés à la prévention des matières résiduelles (réduction, réemploi et consommation responsable)

Guider RECYC-QUÉBEC sur des moyens d’accélérer la transition vers une société sans gaspillage

Formuler un avis citoyen éclairé et crédible aux yeux de la population et des décideuses et décideurs, sur les enjeux et solutions pour encourager les changements de comportements liés à la réduction

Les journées d’audition avec des personnes expertes

Des personnes expertes du sujet furent entendues par le jury citoyen, le 4 et 5 juin 2022. L’événement fut webdiffusé en direct; il est disponible pour consultation.

Accueil à 9 h

Mot de bienvenue
Sonia Gagné, présidente-directrice générale de RECYC-QUÉBEC
9 h 05

Introduction

L’état de situation au Québec

Expert 1 (10 minutes) : Jérôme Cliche, agent de développement industriel, RECYC-QUÉBEC.
9 h 10

Voyez le diaporama ici.

Période de questions
9 h 20

Partie 1 : La réduction

Premier et plus important des 3R (réduction à la source, réemploi, recyclage), la réduction à la source se définit comme « toute action permettant d’éviter de générer des résidus lors de la fabrication, de la distribution et de l’utilisation d’un produit ». C’est simple : le déchet qui pollue le moins est celui qu’on ne produit pas.

Experte 2 (20 minutes) : Amélie Côté, analyste en réduction à la source, Équiterre.

Voyez le diaporama ici.

Période de questions
9 h 55

Partie 2 : Le réemploi

Consistant à réutiliser des biens usagés en leur donnant une deuxième vie, le réemploi est non seulement une façon de prolonger la vie utile des biens et d’économiser, mais c’est aussi une excellente manière de prévenir les déchets.

Expert 3 (20 minutes) : Dominique Jegorel, directeur du transport et de l’approvisionnement, Renaissance Québec.

Voyez le diaporama ici.

Experte 4 (20 minutes) : Clémence Lamarche, chef des tests, Protégez-vous.

Voyez le diaporama ici.

Période de questions
10 h 55

Accueil à 9 h

Introduction

Le bilan environnemental d’un produit, d’un service ou d’un procédé à travers son cycle de vie.

Experte 5 (15 minutes) : Estelle Louineau, analyste en cycle de vie, Centre international de référence sur le cycle de vie des produits, procédés et services (CIRAIG).

Voyez le diaporama ici.

Période de questions
9 h 20

Partie 3 : La consommation responsable

Au Québec, la consommation responsable est définie comme un mode de consommation qui tient compte des principes de développement durable, c’est-à-dire qu’elle est à la fois respectueuse de l’environnement, bénéfique pour l’économie (notamment l’économie locale), bonne pour la santé et positive pour la société.

Experte 6 (20 minutes) : Elisabeth Robinot, professeure au département de marketing de l’ESG UQAM, co-directrice de l’Observatoire de la philanthropie et membre de l’Observatoire de la consommation responsable.

Période de questions
9 h 55

Partie 4 : L’aspect légal de la réduction, du réemploi et de la consommation responsable

Expert 7 (20 minutes) : Mathieu Rouleau, directeur général adjoint, Régie des matières résiduelles du Lac-Saint-Jean.

Voyez le diaporama ici.

Experte 8 (20 minutes) : Nazanine Dadkhah, avocate, Office de la protection du consommateur.

Période de questions
10 h 55

L’avis du jury citoyen

L’avis du jury citoyen sur la question « Est-il possible de réduire la production de déchets au Québec ?  Si oui, comment ? Si non, pourquoi ? » sera rendu public ici dès qu’il sera disponible.

Foire aux questions

Formé de citoyennes et citoyens sélectionnés au hasard à la suite d’un appel de candidatures, un jury citoyen prend position sur une question principale. Il s’informe, délibère et formule un avis sur le sujet pour lequel il a été mandaté. L’organisation qui le mandate choisit par la suite d’entériner ou non ses recommandations et d’expliquer pour quelles raisons elle le fait.

Une vingtaine de personnes seront choisies au hasard par l’INM parmi un bassin de candidatures présélectionnées par Léger Opinion. La firme a fait appel à un panel Web composé de plus de 20 000 personnes, du 19 avril au 5 mai, pour le recrutement à partir de critères de représentation démographique.

À propos de l’INM

L’INM est une organisation indépendante et non partisane qui a pour ambition d’accroître la participation des citoyennes et des citoyens à la vie démocratique. L’action de l’INM a pour effet d’encourager la participation citoyenne et de contribuer au développement des compétences civiques, au renforcement du lien social et à la valorisation des institutions démocratiques. L’équipe de l’INM est animée par la conviction que la participation citoyenne renforce la démocratie.

À propos de RECYC-QUÉBEC

RECYC-QUÉBEC est un organisme du gouvernement du Québec et a comme mandat de promouvoir, développer et favoriser la réduction, le réemploi, la récupération et le recyclage de contenants, d’emballages, de matières ou de produits ainsi que leur valorisation dans une perspective de conservation des ressources.

Personne-ressource

Alexander Nizhelski, chargé de projet sénior à l’INM

1 877 934-5999, poste 229
alexander.nizhelski@inm.qc.ca

Notes

1. Le Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) a pour mission d’éclairer la prise de décision gouvernementale en transmettant au ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques des analyses et des avis qui prennent en compte les seize principes de la Loi sur le développement durable. Les avis du BAPE sont le fruit d’une analyse et d’une enquête rigoureuses qui intègrent les enjeux écologiques, sociaux et économiques des projets.

2. Bureau d’audiences publiques sur l’environnement, Les faits saillants – rapport no 364, L’état des lieux et la gestion des résidus ultimes, page 8.

Participer

La participation citoyenne renforce la démocratie. Embarquez avec nous!

Devenir membre
Faire un don
S’inscrire à une activité
2022-06-20T15:41:57-04:00