État des lieux

2019-03-19T21:21:46-04:00

État des lieux État des lieux des mécanismes de participation publique au Québec et relevé d’expériences inspirantes de participation publique hors Québec En février 2013, le gouvernement du Québec, représenté par le secrétaire général associé aux Institutions démocratiques et à la Participation citoyenne, a confié à l’Institut du Nouveau Monde (INM) le mandat de produire un rapport dressant l’état des lieux des mécanismes de participation citoyenne mis en œuvre dans divers pays, entre les élections, et qui permettent aux citoyens d’exercer une influence et de se prononcer sur les projets et les décisions gouvernementales. Voici une synthèse des constats

Ce que les Québécois en pensent

2018-12-04T14:27:33-05:00

Ce que les Québécois en pensent Gaz de schiste, Plan Nord, industrie minière, droits de scolarité : les exemples sont nombreux dans l’actualité où les décisions politiques suscitent opposition et contestation et qui mettent en lumière deux conceptions de la démocratie. Celle représentative, où les élus incarnent la volonté des citoyens, ce qui leur donnerait la légitimité d’agir. Et celle participative, où les différentes parties prenantes devraient avoir voix au chapitre. Or, représentation et participation ne s’opposent pas. Elles se complètent. Le sondage BIP que nous publions à ce sujet le démontre. Télécharger le rapport complet du sondage >

Questions et réponses

2018-12-04T14:21:59-05:00

Questions et réponses Comment distinguer la sagesse populaire d’un mythe tenace ou d’une demi-vérité? Cette section de notre dossier d’information propose des réponses à certaines des questions qui circulent au sujet de la participation citoyenne. Ces réponses ne sont pas finales, mais offrent une explication de certains des phénomènes les plus controversés en matière de participation citoyenne. À force de participer, on développe des compétences civiques. Cela peut sembler évident, mais il n’est pas mauvais de le rappeler. Prendre part à un processus participatif implique une volonté d’apprentissage et sollicite un effort de réflexion qui nous donne

Participation sociale

2018-12-04T14:19:27-05:00

La participation sociale La participation sociale faire référence à l’implication bénévole des individus dans des activités collectives. La sociologue Stéphanie Gaudet la définit comme «(…) l’action de participer à une activité grâce à laquelle un individu contribue, en donnant du temps gratuitement, à la collectivité». Des nouvelles pratiques Depuis 1992, la participation sociale des Canadiens est en constant déclin. Parallèlement à cette diminution, les Canadiens dédient en moyenne 30 minutes de plus par jour au travail rémunéré et au transport qu’auparavant2. Stéphanie Gaudet suggère cependant que plutôt que d’observer une simple baisse de la participation, synonyme d’un désengagement des

Participation électorale

2018-12-04T14:17:10-05:00

La participation électorale La participation électorale est une forme de participation citoyenne, au même titre que la participation publique et que la participation sociale. La participation électorale concerne la participation aux élections. On peut inclure dans cette catégorie autant le fait de voter que celui de se porter candidat. Une tendance à la baisse La participation électorale connaît aujourd’hui un déclin généralisé dans les démocraties modernes1. Au Canada, le taux de participation aux élections de 2011 était de 61%2. Le portrait de la participation électorale au Québec n’est malheureusement guère plus reluisant. Ainsi, le Directeur général des élections du Québec souligne

Participation publique

2018-12-04T14:16:13-05:00

La participation publique La participation publique est une forme de participation citoyenne, au même titre que la participation électorale et que la participation sociale. Elle désigne l’engagement des individus dans des dispositifs formels régis par des règles clairement établies et ayant pour but l’atteinte d’un objectif formulé explicitement. Ces dispositifs peuvent être des structures ou des processus, permanents ou ponctuels. La participation publique ne vise pas à se substituer à la représentation, mais plutôt à la complémenter. La participation entre les élections: une valeur en hausse? Depuis une trentaine d’années, au Québec, de nouveaux espaces de participation publique ont été créés

Participation citoyenne

2019-10-10T14:37:30-04:00

La participation citoyenne Preuve que la pratique en a largement précédé l’étude, et que cette pratique est en transformation constante, aucune définition de la participation citoyenne ne fait consensus à ce jour. Dans ce contexte, l’Institut du Nouveau Monde (INM) a choisi de constuire sa propre définition, qui synthétise et élague les définitions qui circulent, et qui les éclaire des apprentissages que l’Institut a pu faire en 10 ans d’animation de la participation citoyenne, dont il est devenu un chef de file. «La participation citoyenne est l’exercice et l’expression de la citoyenneté à travers la pratique de la participation

Dictionnaire de la participation

2020-06-22T13:55:36-04:00

Dictionnaire de la participation Comprendre la participation citoyenne, c’est aussi saisir les fondements qui la soutiennent et les principes qui l’encadrent. Vous trouverez dans cette section les concepts-clés de notre démocratie et de la vie en société, cadre au sein duquel s’exerce la participation citoyenne sous toutes ses formes. C Citoyenneté Un citoyen est celui qui fait partie d’une communauté politique démocratique et qui en assume les responsabilités (ou les devoirs) ainsi que les avantages1. Dimension juridique On découpe généralement le concept de citoyenneté en trois dimensions. La première dimension fait du citoyen un sujet de

Historique

2018-12-20T16:23:30-05:00

La participation d’hier à aujourd’hui Historique de la participation citoyenne au Québec, de 1960 à nos jours Par Jean-Marc Fontan Professeur, Département de sociologie, Université du Québec à Montréal, Centre de recherche sur les innovations socialeset directeur de l’Incubateur universitaire Parole d’excluEs. Au passage du 19e siècle, bien que la participation citoyenne ne soit pas encore un concept à la mode, elle s’inscrit dans le renouvellement des pratiques politiques de l’Ancien Régime au moment où nous assistons aux premières manifestations de la modernisation de la société civile bas-canadienne. De filiative qu’elle était, la société civile devient contractuelle. Une formule

Contexte

2020-06-22T13:52:58-04:00

La démocratie en transformation Par Émilie Béorofei La participation citoyenne est là pour rester. Les citoyens eux-mêmes revendiquent une liberté de choix à l’égard des services publics et un droit de regard sur les politiques et les projets qui ont un impact direct sur leur vie. Quant à l’État, il ne peut pas tout faire, et il a tout intérêt à ce que la participation citoyenne se maintienne. Celle-ci favorise la prise en charge par les citoyens de nouvelles responsabilités, facilite la médiation dans une société pluraliste, contribue à contrer le cynisme et la désaffection à l’égard de la