Chargement…
Retour à la page CiviQc

Le Rendez-vous national des jeunes élu·es 

Le Rendez-vous national des jeunes élu·es est réalisé par l’INM en partenariat avec Élections Québec par l’entremise de son équipe du programme Vox populi : Ta démocratie à l’école! et en collaboration avec l’Assemblée nationale.

Le RDV 2024 s’est déroulé à Montréal les 22 et 23 mars derniers. C’était l’occasion d’accueillir une centaine de jeunes représentantes et représentants des conseils d’élèves de secondaire de partout du Québec afin de leur permettre de réseauter avec d’autres jeunes, de rencontrer des personnalités engagées, de développer de nouveaux outils pour mieux exercer leurs fonctions, mais surtout, de passer un séjour haut en couleur où apprentissages, activités ludiques et nouvelles rencontres ont teinté leur passage.

  • Enrichir et consolider leur compréhension du rôle des jeunes élu·es comme maillon de la vie démocratique dans leur milieu; 
  • Reconnaître l’importance de leur engagement et les inspirer à le poursuivre activement.

Le thème choisi pour cette édition est celui de l’écho. Quel est l’impact de notre écho collectif? 

Ce petit mot ouvre un champ lexical qui implique la voix, la portée du son, le relais, le rayonnement. Des idées qui se propagent, qui rebondissent, se modulent et se propagent à nouveau à qui veut les entendre. Qu’il soit question de voix, d’influence, d’ondes ou de cercles concentriques, l’écho est la trame qui a jalonné la programmation du RDV cette année!

Responsable de la culture, du patrimoine, de la gastronomie et de la vie nocturne.

Diplômée du certificat en gestion philanthropique de l’Université de Montréal, Ericka a travaillé pendant 4 ans à titre de conseillère au développement philanthropique chez Pour 3 Points. Passionnée par les enjeux sociaux et les relations interpersonnelles, elle s’est impliquée depuis 2012 auprès de différents conseils d’administration d’organisations œuvrant pour des causes telles que l’accueil des nouveaux arrivants à Montréal, l’intervention sociale auprès de jeunes issus de milieux défavorisés, la liberté de la presse et la concertation entre les élus de la ville de Montréal et les parties prenantes du milieu socioéconomique montréalais. Aujourd’hui, Ericka est conseillère de ville du district Étienne-Desmarteau (dans l’arrondissement Rosemont-La-Petite-Patrie à Montréal) et responsable de la culture, du patrimoine, de la gastronomie et de la vie nocturne au comité exécutif de la ville de Montréal.

M. Blanchet a œuvré pendant 33 ans au sein d’Élections Québec avant de devenir directeur général des élections et président de la Commission de la représentation électorale. Au cours de sa carrière, il a acquis une connaissance approfondie des technologies de l’information et des opérations électorales.

De 2015 à 2022, M. Blanchet a été directeur des opérations électorales et adjoint au directeur général des élections. À la tête de l’unité administrative ayant pour vocation principale d’organiser les élections provinciales, il avait comme mandat d’assurer la modernisation des processus électoraux et de faciliter l’exercice du droit de vote des électrices et des électeurs, notamment en proposant des modifications aux législations électorales et référendaires. Il était aussi responsable des directrices et directeurs du scrutin des 125 circonscriptions électorales du Québec.

Auparavant, il a travaillé pendant 25 ans dans le domaine des technologies de l’information liées aux élections. Il a occupé des postes de direction pendant 10 ans dans ce domaine.

Au cours de sa carrière, M. Blanchet a participé à une dizaine de missions internationales d’observation électorale et d’échange de bonnes pratiques.

Catherine Fournier

Diplômée en sciences économiques et science politique de l’Université de Montréal, Catherine Fournier a exercé les fonctions de députée de Marie-Victorin de 2016 à 2021. Elle est la plus jeune femme de l’histoire à avoir été élue à l’Assemblée nationale du Québec, à l’âge de 24 ans.

Autrice de trois livres, dont un collectif, et collaboratrice chez URBANIA, Catherine a été élue mairesse de la Ville de Longueuil le 7 novembre 2021. Elle exerce également la fonction de présidente du comité exécutif de l’agglomération de Longueuil, regroupant cinq villes comptant près d’un demi-million de personnes en termes de population. 

Samuel Poulin

Député de Beauce-Sud

Coalition avenir Québec

Adjoint parlementaire du ministre de la Culture et des Communications

Adjoint parlementaire du ministre responsable de la Jeunesse

Animé par l’égalité des chances, Fabrice prend régulièrement parole au sujet d’enjeux qui concernent cet idéal, notamment comme chroniqueur à La Presse, conférencier et facilitateur d’ateliers en entreprise. Il a également prêté sa voix à Ados et armés et Briser le code, deux documentaires explorant respectivement les enjeux de violence armée et de racisme au Québec. Fabrice est coach certifié en développement intégral, avocat et anciennement entraîneur de basket-ball.

En 2011, il a fondé Pour 3 Points, un organisme qui transforme les coachs sportifs afin qu’ils jouent également un rôle de coachs de vie auprès des jeunes sportifs en milieux défavorisés. Fabrice est fasciné par la question de la conscience humaine. Il porte le souhait que les personnes soient curieuses des violences invisibles auxquelles elles participent et qu’elles y répondent avec bienveillance pour elles-mêmes et les autres.

Description de l’atelier : Cet atelier présente l’institution et différents concepts liés à notre vie démocratique. Ce jeu de rôle entrecoupé de présentations dynamiques, permet aux participants de vivre la fonction de député et de faire entendre leurs voix. Au menu : les élections générales, les rôles du député, la présidence, les fonctions parlementaires, la déclaration de député, le budget de l’État et les débats.

Animateur :

Jerome Poisson


Jérôme Poisson
, conseiller aux programmes éducatifs à l’Assemblée nationale du Québec

Biographie : Après une longue carrière en enseignement au secondaire, Jérôme Poisson a joint les rangs de l’équipe de la mission éducative de l’Assemblée nationale en 2021.  Lorsqu’il ne coordonne pas de simulations parlementaires, il parcourt le Québec pour aller à la rencontre d’élèves et discuter de parlementarisme.  Passionné de pédagogie autant que de démocratie, il transmet ses connaissances par le jeu et l’humour.  Il est également directeur du scrutin de la circonscription de Lévis et féru du processus électoral.

Description de l’atelier : Venez acquérir les outils et compétences pour porter un message qui aura de l’impact et dont l’écho se fera entendre loin! Parce que vous avez des idées, mais qu’il n’est pas toujours facile de les transformer en mots, cet atelier vous aidera à vous préparer, à avoir confiance et à augmenter la puissance de votre message!

Animatrice :

Christine Demers

Christine Demers, chargée de projets sénior, Institut du Nouveau Monde

Biographie : Animatrice d’expérience en présentiel et en virtuel, Christine Demers est reconnue pour son dynamisme et son leadership mobilisateur. Elle possède plus de quinze ans d’expérience en gestion de projets et des compétences particulières en vulgarisation et engagement social des jeunes. Christine a eu la chance d’animer des webinaires rejoignant des centaines de participants et d’animer de nombreux groupes de travail et de jeunes engagés avec efficacité et bienveillance pour faciliter la participation juste et équitable d’une grande diversité de participants (jeunes, citoyens, experts, chercheurs, intervenants, cadres, etc.).

Description de l’atelier : Cet atelier vous propose d’augmenter la portée de vos projets pour amplifier votre influence. L’objectif est d’être à même d’inspirer d’autres élèves pour que le projet perdure dans le temps et pour qu’il ait un rayonnement plus grand et, peut-être même, qu’il se reproduise ailleurs.

Animateur :

Francis Lacroix

Francis Lacroix, coordonnateurs aux projets, Fondation Monique-Fitz-Back

Biographie : Francis détient un doctorat en philosophie. Durant ses études, il s’est constamment impliqué dans des causes sociales et environnementales au sein des associations étudiantes, ce qui l’a mené à vouloir travailler dans ce domaine. Depuis deux ans, il occupe le poste de coordonnateur de l’Alliance pour l’engagement jeunesse et collabore depuis peu à différents projets de la Fondation Monique-Fitz-Back, dont Jeunesse ACTES.

Description de l’atelier :

Sandrine et Bassam, qui coprésident le conseil d’élèves, sont fiers de l’activité que le conseil a organisée dans leur école. Hélas, peu d’élèves y ont participé. Et personne ne semble au courant de tout ce que propose le conseil!

Savez-vous comment recueillir les besoins et les préférences des jeunes de votre école? Comment vous assurer que les projets choisis conviennent à la majorité? Comment faire connaitre et promouvoir les activités du conseil?

Au cours de cet atelier participatif, vous découvrirez des outils qui vous aideront à relever ces défis. Vous pourrez ensuite sélectionner ceux dont vous avez besoin pour jouer pleinement votre rôle de représentante ou représentant. Ainsi, vous ferez résonner l’écho de la voix des élèves partout dans votre milieu!

Développé et animé par :

Jean Marcoux

Jean Marcoux, formateur du programme Vox populi : Ta démocratie à l’école! et conseiller en éducation à la démocratie, Élections Québec

Description de l’atelier : Vous souhaitez que les élèves de votre école participent plus aux activités organisées par votre conseil? À l’aide des réseaux sociaux, cet atelier interactif vous permettra d’acquérir des outils pour mieux faire rayonner vos messages et vos projets dans votre école.

Animatrice :


Meliza Alili
, chargée de projets senior, Institut du Nouveau Monde

Biographie : Meliza est détentrice d’un baccalauréat en sciences politiques (relations internationales) et elle complète actuellement une maitrise en droit international et politique internationale à l’Université du Québec à Montréal. C’est après avoir effectué un mandat de six mois en gestion de projets, au Sénégal, qu’elle a réaffirmé son engagement en faveur d’une société démocratique, juste et inclusive.

Sa sensibilité aux identités intersectionnelles, son expérience en mobilisation citoyenne (et jeunesse), en coordination et en développement de projets ont renforcé ses engagements dans les processus collaboratifs et inclusifs.

Experte en cocréation et en facilitation d’ateliers de formation, elle a accompagné et soutenu des individus et divers groupes dans leur démarche de prise de pouvoir et l’expression de celui-ci.

Son désir d’accroître la participation citoyenne au Québec et surtout, de soutenir la jeunesse québécoise au développement de son plein potentiel, l’ont conduite à l’INM, au sein de l’équipe d’éducation à la citoyenneté.

Atelier des responsables de conseils d’élèves

Description de l’atelier : Dans cet atelier, les responsables de conseils d’élèves feront part de leurs préoccupations à l’égard de la mobilisation des jeunes et évoqueront des actions gagnantes à déployer pour amplifier l’écho de la voix des élèves dans l’école. Les membres de l’équipe de Vox populi : Ta démocratie à l’école animeront les échanges et proposeront des activités participatives en formule co-développement, afin que l’expérience de chaque personne devienne une ressource pour les autres. À partir de vos préoccupations du moment, nous pourrons dégager, ensemble, différentes pistes d’action pour relever les défis rencontrés dans la pratique. L’atelier vise à enrichir toutes les boites à outils, tant celles des personnes plus expérimentées dans l’accompagnement de conseil d’élèves que celles des personnes qui en sont à leurs premières expériences.

Animatrices :


Catherine Lebossé
, formatrice Vox populi : Ta démocratie à l’école et conseillère en éducation à la démocratie à Élections Québec

Biographie : Passionnée d’éducation, Catherine a été enseignante spécialiste au primaire, puis rédactrice dans le domaine de l’édition pédagogique avant d’allier éducation et recherche au Conseil supérieur de l’éducation. Depuis 2019, elle travaille au Service de l’éducation à la démocratie, à Élections Québec. Elle renoue ainsi avec l’enseignement et l’apprentissage direct. Donner le goût de l’engagement citoyen aux enfants et aux jeunes qu’elle rencontre en leur faisant vivre des expériences démocratiques positives, voilà ce qui l’anime.

Elyse Bolduc, formatrice Vox populi : Ta démocratie à l’école et conseillère en éducation à la démocratie à Élections Québec

Biographie : Passionnée de pédagogie, Elyse a commencé sa carrière comme enseignante en adaptation scolaire et sociale. Elle a ensuite œuvré dans le domaine de la formation en ligne pour un organisme gouvernemental. Son travail à Élections Québec lui permet de combiner son intérêt pour la conception de matériel pédagogique et la démocratie. Aujourd’hui, elle sillonne les écoles du Québec pour soutenir les conseils d’élèves dans leur milieu. Son souhait le plus cher : alimenter l’étincelle qui pousse une personne à s’engager tout au long de sa vie.

Responsable de la culture, du patrimoine, de la gastronomie et de la vie nocturne.

Diplômée du certificat en gestion philanthropique de l’Université de Montréal, Ericka a travaillé pendant 4 ans à titre de conseillère au développement philanthropique chez Pour 3 Points. Passionnée par les enjeux sociaux et les relations interpersonnelles, elle s’est impliquée depuis 2012 auprès de différents conseils d’administration d’organisations œuvrant pour des causes telles que l’accueil des nouveaux arrivants à Montréal, l’intervention sociale auprès de jeunes issus de milieux défavorisés, la liberté de la presse et la concertation entre les élus de la ville de Montréal et les parties prenantes du milieu socioéconomique montréalais. Aujourd’hui, Ericka est conseillère de ville du district Étienne-Desmarteau (dans l’arrondissement Rosemont-La-Petite-Patrie à Montréal) et responsable de la culture, du patrimoine, de la gastronomie et de la vie nocturne au comité exécutif de la ville de Montréal.

Vice-présidente du Conseil jeunesse de Montréal

C’est à Montréal que Melissa Ben Meddour est née et s’est formée en tant que jeune adulte grâce à ses nombreuses implications, ses études et bien plus encore. Elle a récemment complété un baccalauréat en science politique et en études de l’Asie de l’Est.  Reconnue pour son leadership et son énergie contagieuse, Melissa carbure aux relations interpersonnelles et interculturelles. Elle a effectué une année d’étude au Japon et un stage en journalisme au sein du journal La Converse. Elle a aussi été l’investigatrice de l’évènement Génération influente, un rendez-vous jeunesse dans l’arrondissement de Saint-Léonard. Son intérêt marqué pour l’inclusion et la jeunesse l’a amené à s’impliquer au sein du Conseil jeunesse de Montréal, où elle occupe actuellement le poste de vice-présidente.

Présidente de l’Union étudiante du Québec

Je m’appelle Catherine Bibeau-Lorrain et je suis présidente de l’Union étudiante du Québec (UEQ). L’Union étudiante du Québec est un regroupement de 11 associations étudiantes universitaires totalisant plus de 94 000 membres à travers le Québec. L’UEQ travaille pour améliorer la condition étudiante en proposant des solutions concrètes aux enjeux sociaux, économiques et politiques vécus par la population étudiante. J’ai eu aussi la chance de faire partie de l’Association étudiante de Polytechnique plus tôt durant mon parcours. M’impliquer pour faire valoir les droits et intérêts de la communauté étudiante, et la jeunesse au sens plus large, est primordial pour moi. De plus, c’est essentiel dans mon travail et mes différentes implications d’inciter les autres personnes à s’impliquer, que ce soit lors de leur parcours académique et aussi dans la société civile. À titre personnel, il y a quelques années j’ai terminé un baccalauréat en ingénierie chimique et j’étudie actuellement à temps partiel en administration des affaires aux cycles supérieurs à HEC Montréal. Pendant tout mon parcours scolaire, j’ai eu la chance de m’impliquer dans différents comités faisant la promotion de la place de la femme et de leur prise de risque au sein de milieu à prédominance masculine. C’est aussi une cause qui me tient extrêmement à coeur!

Directrice des communications au cabinet de la Ministre responsable des Aînés et Ministre déléguée à la Santé

À l’emploi de cabinets politiques depuis 2018, Sarah Bigras travaille pour différents ministres au fil des ans. Diplômée en Techniques de comptabilité et gestion au Cégep de Victoriaville et détentrice d’un baccalauréat en Communication publique de l’Université Laval, elle débute sa carrière pour l’agence de communication Absolu en tant que stratège, et ensuite comme directrice-conseil. Lors de l’arrivée de la CAQ au gouvernement en 2018, elle intègre le ministère des Transports pour ensuite rejoindre celui de la Santé et des Services sociaux. Sarah Bigras est aux premières loges de la joute politique et contribue à l’élaboration des stratégies de communication, en plus de conseiller les ministres au quotidien pour les activités de presse et la période des questions à l’Assemblée nationale.

David Carpentier

Doctorant et chargé de cours à l’Université d’Ottawa

David Carpentier travaille pour une société québécoise inclusive et ouverte. Spécialiste de la diversité ethnoculturelle et des politiques publiques la concernant, il a publié en 2022 le livre La métropole contre la nation? La politique montréalaise d’intégration des personnes immigrantes. Son mémoire de maîtrise a été primé par le Prix du livre politique et la Médaille de l’Assemblée nationale du Québec. Lauréat de la Médaille académique d’or du Gouverneur général pour ses études en science politique à l’Université du Québec à Montréal, il est membre du conseil d’administration du Fonds de recherche du Québec – Société et culture. Ancien membre du comité de coordination du Réseau des municipalités en immigration et en relations interculturelles du Québec et du conseil d’administration de Fierté Montréal, il a reçu le Prix de la Relève de la Faculté de science politique et de droit de l’UQAM en 2021.

Sexologue et Directrice du volet Éducation, Les 3 sex*

Pronoms : elle/she/they

Estelle Cazelais est sexologue depuis septembre 2015. Elle s’est engagée passionnément dans le domaine de la santé sexuelle et des relations intimes saines. En co-fondant Les Ateliers SexURL peu de temps après le début de sa carrière, elle a démontré un fort engagement envers le développement et la promotion de la santé sexuelle chez les enfants, les jeunes et les adultes à travers des ateliers éducatifs et des capsules web. Estelle a également consacré son expertise à l’organisme RAP Jeunesse dans le nord de l’île de Montréal, d’abord en tant qu’intervenante de milieu et sexologue, puis en tant qu’adjointe à la direction.

Ses champs d’intérêt sexologiques se concentrent sur les luttes reproductives et féministes, ainsi que sur les notions de diversité sexuelle et de genre. Au fil des années, son travail s’est dédié à la compréhension des impacts sociaux et psychologiques des stéréotypes de genre dans le développement humain, à la promotion des droits sexuels, à la reconnaissance des personnes appartenant à la diversité sexuelle et de genre, à l’enseignement des notions du consentement sexuel et à la lutte contre les violences à caractère sexuel. Les valeurs centrales de son travail sont la dignité pour tous et toutes et la recherche du mieux-être.

Détentrice d’un DEC en cinéma et d’un baccalauréat en sexologie de l’Université du Québec à Montréal, elle s’intéresse particulièrement aux influences des médias sur la vie sexuelle, romantique et sociale des individus. Sa passion pour le cinéma et la culture populaire l’a conduite à faire entendre sa voix à travers plusieurs interventions médiatiques au Québec, contribuant ainsi à sensibiliser la population générale à des questions cruciales liées à la sexualité humaine.

Fondatrice de Leaders autistes

Sarah utilise les pronoms elle, sher et her. Sarah est une entrepreneure sociale, artiste et activiste en santé mentale. Sa mission actuelle est de transformer les milieux d’engagements afin de les rendre plus neuroinclusifs. Fondatrice du premier forum en leadership créé par, pour et avec les jeunes leaders autistes au Québec, elle poursuit sa passion pour la mobilisation citoyenne et le leadership en participant à la cohorte 2024 de l’incubateur civique de la Maison de l’innovation sociale à Montréal. Ses études en cinéma, en communication et en environnement l’ont certes aidée à développer une sensibilité accrue aux injustices systémiques qui l’entourent et qui l’habitent, mais elle croit fermement en la force du savoir expérientiel. En effet, elle saute sur chaque opportunité d’apprendre des récits des autres et de partager sa propre histoire. Elle est membre du Réseau Jeunes Leaders de la Jeune Chambre de commerce de Montréal et du comité de coordination du Mouvement Jeunes et santé mentale.

Détentrice d’une maîtrise en science politique de l’Université du Québec à Montréal, Nelly Dennene est co-directrice et fondatrice de la Maison turquoise, une entreprise sociale dont la mission est d’accompagner les organisations du secteur communautaire et public vers les changements et le plein respect des droits des personnes à la croisée de plusieurs types d’oppressions en plus d’offrir de la représentation juridique par l’intermédiaire de la Maison Turquoise avocates. Spécialisée dans l’intégration de l’analyse féministe, Nelly a aussi été organisatrice politique au Réseau des tables régionales de groupes de femmes du Québec et directrice générale du Regroupement féministe du Nouveau Brunswick. Impliquée dans de nombreux projets liés à l’égalité, elle soucieuse de renforcer le pouvoir d’agir des communautés dans chaque projet dans lesquels elle travaille. Présidente du Conseil des Montréalaises, Nelly milite pour une ville sécuritaire, inclusive, où la participation de toutes est valorisée.

Âgé de 18 ans, Rami est étudiant de première année au Baccalauréat en droit. Il a commencé à s’impliquer à l’INM en participant à l’édition 2023 de l’école d’été. Il a depuis multiplié les engagements en co-fondant le collectif Poli-Jeunes qui vise à soutenir l’engagement civique des jeunes avec le soutien de l’INM. Il a aussi participé au Parlement jeunesse du Québec en décembre dernier. Il a la chance d’avoir été sélectionné pour la prochaine édition au poste de leader adjoint. Rami est aussi depuis septembre dernier clinicien juridique à la Clinique juridique de Saint-Michel où il offre des consultations juridiques gratuites. Enfin, il participe à de nombreux concours de plaidoirie, dont le concours Enjeux du droit 2024, où il a remporté le prix de meilleur plaideur.

Je suis un étudiant de 5e secondaire très impliqué au niveau civique et politique. Co-fondateur du collectif Poli-Jeunes, je promeus un rajeunissement de la vie politique au Québec. En tant que président régional à la commission jeunesse du Parti Libéral du Québec, je tiens à représenter les intérêts des jeunes au sein de ma formation politique. De plus, étant Président de l’Association Générale des Élèves du Collège Laval, je tiens à représenter les intérêts et les préoccupations des élèves de mon établissement. En bref, je tiens à m’impliquer pour faire valoir ma voix et celle des autres partout où cela est possible!

Député de Laurier-Dorion

Né au Chili, Andrés Fontecilla immigre au Québec avec sa famille en 1981. Alors adolescent, il fait partie des nombreux exilés fuyant la dictature d’Augusto Pinochet. Dès lors, il milite au sein de différents groupes prônant la démocratie en Amérique Latine. Il s’implique également dans le mouvement étudiant québécois ainsi que dans les luttes pour la solidarité internationale et pour la défense des droits humains. Au milieu des années 1990, il devient observateur des droits de la personne pour les Nations unies en Haïti. À partir de 1998, il travaille comme coordonnateur du Conseil communautaire Solidarités Villeray, un regroupement d’organismes communautaires luttant contre la pauvreté et pour la justice sociale. En 2018, Andrés Fontecilla est élu député de Laurier-Dorion à l’Assemblée nationale du Québec et devient porte-parole de Québec solidaire en matière de logement, lutte contre le racisme systémique et sécurité publique

Cofondateur d’Eva

Dardan Isufi est co-fondateur d’Eva, une plateforme de mobilité offrant des services de livraison instantanée partout à travers la province. Fort d’un réseau de milliers de livreurs, Eva est orientée par des valeurs d’équité, de transparence et d’innovation. Gradué de l’Université McGill, Dardan se distingue par sa curiosité insatiable et son engagement envers les questions sociales, ce qui l’a emmené à prendre part à différente initiatives passées de l’INM. Animé d’une pointe d’anarchisme, il s’est implique aujourd’hui auprès du Lab 22 et du Printemps numérique, deux organismes québécois œuvrant dans l’engagement jeunesse, tout en maintenant son travail en entreprenariat social.

Vice-Présidente du Conseil interculturel de Montréal

Originaire de la Guadeloupe, elle réside à Montréal depuis 2016. Animée par les valeurs que sont l’équité et l’inclusion, elle s’est engagée au sein de divers organismes à Montréal qui assurent la promotion des droits humains, du féminisme, des arts et cultures non occidentales ou encore de la citoyenneté culturelle. En tant que médiatrice interculturelle, elle s’intéresse au mentorat interculturel comme facteur de transmission réciproque de savoirs et facilitateur de l’intégration sociale des personnes immigrantes.

Directrice générale d’ENvironnement JEUnesse

Sarah-Katherine Lutz a travaillé plusieurs années dans le milieu culturel, où elle a notamment acquis une grande compréhension du milieu scolaire et des défis auxquels il fait face en développant des activités et des programmes à l’intention du milieu de l’éducation. Elle a entre autres participé à la mise sur pied d’Hémisphères, un réseau d’écoles primaires et secondaires qui placent la culture au cœur de leur quotidien. Formée en scénographie et en design d’événements, elle met sa créativité à contribution afin de favoriser la cohérence entre les initiatives existantes et de concrétiser les nouvelles idées. Plus que tout, Sarah est une fille d’équipe qui aime collaborer pour déployer des projets innovants. Sarah-Katherine a joint l’équipe d’ENvironnement JEUnesse en 2021 à titre de coordonnatrice des programmes éducatifs et occupe le poste de directrice générale depuis octobre 2022.

Analyste politique chez Oxfam-Québec

Julie McClatchie est analyste politique chez Oxfam-Québec. Diplômée en droit et relations internationales ainsi qu’en développement international, elle évolue en coopération internationale en Amérique latine, puis dans le secteur public comme analyste politique au département Femmes et égalité de genre (WAGE) du gouvernement fédéral. Avant d’intégrer les rangs d’Oxfam-Québec, elle est attachée politique au niveau municipal. Sa spécification régionale est l’Amérique latine et ses spécifications sectorielles sont la justice de genre, l’environnement et la fiscalité durable.

Vice-président exécutif de Force Jeunesse

Fred-William est vice-président exécutif de Force Jeunesse, et est impliqué bénévolement au sein de l’organisation depuis 5 ans. Il occupe présentement le rôle de Conseiller principal, Politiques publiques et engagement chez BGC Canada, la plus grande organisation canadienne dédiée au service de l’enfance et de la jeunesse au Canada. À ce titre, il participe à l’élaboration de stratégies en relations gouvernementales et au développement de politiques publiques touchant la jeunesse, tant au niveau provincial qu’au niveau fédéral. Titulaire d’une maîtrise en politiques publiques de l’École de politiques publiques Max Bell (affiliée à l’Université McGill) ainsi que d’un baccalauréat en science politique de l’Université de Montréal, Fred a occupé différents rôles dans des organismes publics et communautaires. Son engagement dans le mouvement étudiant l’a amené à s’impliquer à titre de secrétaire général, puis de président de la Fédération étudiante collégiale du Québec, ainsi que sur le Conseil supérieur de l’éducation.

Cheffe d’équipe – Vie démocratique à Concertation Montréal

Cycliste aguerrie et personne soucieuse des valeurs sociales, Pascale Monier a une formation académique des plus diversifiées : diplôme universitaire en animation socioculturelle, maîtrise en management de l’économie sociale et solidaire ainsi qu’une seconde maîtrise en études urbaines. Ce parcours l’a guidée vers des expériences professionnelles riches, notamment auprès des jeunes et dans le monde la politique municipale. Sa motivation principale à travailler chez Concertation Montréal, c’est le fait de pouvoir travailler au bien-être collectif pour chacune des actions que nous posons. Son travail quotidien sur les enjeux jeunesse la comble et la propulse!

Conseillère municipale de Duvernay-Pont-Viau à Laval

Cofondatrice de Néocollège

Jeune scientifique, passionnée par l’éducation et l’engagement jeunesse, Katarina Radovanovic aime être active dans la communauté. Avec Ana Bautista, elle a cofondé l’OBNL Neo Collège, une initiative d’éducation populaire en ligne pour les jeunes afin de faciliter leur transition vers la vie adulte. En 2021, Katarina est lauréate des 100 entrepreneures qui changent le monde par Femmessor et RBC.

Paul Tom

Cinéaste et réalisateur

Puiser dans l’intime pour raconter des expériences de vies, c’est ce que Paul Tom fait avec sensibilité depuis 12 ans. Ses films donnent la parole à ceux que l’on n’entend pas toujours, créent le dialogue et ouvrent les bras à l’autre. Né dans un camp de réfugiés en Thaïlande, ses thèmes de prédilection sont la construction de l’identité, les relations familiales ainsi que tout ce qui touche au côté fragile de l’être humain. Ses films Seuls et Bagages ont été sélectionnés dans une quarantaine de festivals à travers le monde en plus de remporter une dizaine de prix. Il est aussi auteur du roman illustré jeunesse Seuls paru à la Courte échelle.

Née en Côte d’Ivoire, ayant grandi au Maroc, Française et vivant à Montréal, Djamilla s’identifie comme étant un fruit issu de la diaspora. En 2015, Djamilla s’est donnée pour mission de repenser le monde en le changeant à son échelle. C’est ainsi qu’avec quatre autres femmes, elle fonde Sayaspora. Un média pour les jeunes femmes de la diaspora africaine. À travers ce média, Djamilla aspire à créer un espace où les voix de ces femmes seront amplifiées et leurs idées mises en avant, tout en leur permettant de trouver une communauté. Son identité diasporique se retrouve au cœur de toutes les initiatives auxquelles elle prend part. De la gestion de projet à la direction artistique de projets inclusifs en passant par la création de contenu en ligne, Djamilla utilise différents médiums pour partager son expertise.

Informations essentielles

Dates

Les 22 et 23 mars 2024

Lieux

MEM – Musée des mémoires montréalaises, le 22 mars
Cégep du Vieux Montréal, le 23 mars

Pour les jeunes représentantes et représentants des conseils d’élèves du secondaire et leurs accompagnateurs et accompagnatrices.
Afin de permettre une diversité d’écoles présentes, les groupes seront limités à 5 élèves par école.

Le Rendez-vous national des jeunes élu·es est gratuit! Les participantes et participants devront toutefois assumer les frais de déplacement et d’hébergement. 

IMPORTANT! Les responsables de délégations doivent s’occuper des questions logistiques pour le transport et la réservation de l’hébergement.

22 mars: souper convivial au Central
Une carte-repas d’une valeur de 23 $ sera remise à toutes les personnes participantes inscrites.

23 mars: journée d’activités
Des collations diverses seront servies toute la journée
Le repas du midi sera offert à toutes les personnes participantes inscrites

Vous pouvez télécharger une lettre décrivant l’événement à l’attention de votre direction en format PDF ou Word

Nous avons identifié quelques établissement d’hébergement à prix abordable à proximité des lieux du RDV 2024. 

IMPORTANT
Les responsables de délégation doivent réserver eux-même les places d’hébergement de leur délégation auprès de l’un des établissements suivants ou un autre de leur choix:

M Montréal
1245, rue Saint-André, Montréal, H2L 3T1
514 845-9803
Contacter directement par courriel afin d’obtenir un devis : info@m-montreal.com

Auberge du Plateau
185, rue Sherbrooke Est, Montréal, H2X 1C7
514 284-1276

Si vous avez besoin de soutien pour organiser le transport de votre délégation, contactez Juan Giraldo, par téléphone au 1 877 934-5999 poste 258, ou par courriel juan.giraldo@inm.qc.ca.

Considérant que cette édition du Rendez-vous national des jeunes élu.es aura lieu durant le mois de Ramadan, nous offrirons des possibilités d’accommodement pour les personnes qui jeûnent, afin d’adapter les activités à vos besoins. Par exemple, des activités auront lieu durant les périodes de dîner et nous leur proposerons des contenants afin de prendre leur portion de dîner à emporter. La personne responsable de délégation indiquera les besoins dans le tableau d’inscription pour les personnes concernées. 

Aperçu des éditions précédentes

À propos de l’INM

L’INM est une organisation indépendante et non partisane qui a pour ambition d’accroître la participation des citoyennes et des citoyens à la vie démocratique. L’action de l’INM a pour effet d’encourager la participation citoyenne et de contribuer au développement des compétences civiques, au renforcement du lien social et à la valorisation des institutions démocratiques. L’équipe de l’INM est animée par la conviction que la participation citoyenne renforce la démocratie.

CiviQc bonifie l’offre de programmes jeunesse de l’INM

Les programmes d’éducation citoyenne pour les jeunes sont au cœur de la mission de l’INM depuis sa fondation, en 2003. En plus du programme d’éducation CiviQc, différentes démarches dont les écoles de participation citoyenne contribuent à l’éducation civique des jeunes du Québec. En savoir plus sur nos autres programmes jeunesse.

Personnes ressources

Si vous avez des questions ou si vous souhaitez participer à l’organisation d’une activité dans votre établissement scolaire ou dans votre région, n’hésitez pas à communiquer avec :

Marie-Dina Salvione,
Chargée de projet sénior
1 877 934-5999, poste 228
marie-dina.salvione@inm.qc.ca

Emmanuelle Biroteau,
Conseillère, transfert d’expertise
1 877 934-5999, poste 275

emmanuelle.biroteau@inm.qc.ca

Partenaires

Élections Québec

Collaborateurs

Assemblée nationale du Québec
CiviQc bonifie l’offre de programmes jeunesse de l’INM

Les programmes d’éducation citoyenne pour les jeunes sont au cœur de la mission de l’INM depuis sa fondation, en 2003. En plus du programme d’éducation CiviQc, différentes démarches dont les écoles de participation citoyenne contribuent à l’éducation civique des jeunes du Québec. En savoir plus sur nos autres programmes jeunesse.

2024-05-22T14:27:08-04:00