Villes et territoires

Notre offre aux acteurs municipaux

Dépliant de l'offre aux municipalités

Formation aux municipalités

Destinée aux élus et aux gestionnaires du milieu municipal québécois, la formation d’une durée de 3 heures 30 s’intéresse aux conditions de réussite et aux meilleures façons de faire pour mener à bien des exercices consultatifs réussis. Elle dresse un portrait des meilleures pratiques et des innovations dans le domaine invitant les participants à y déceler des opportunités uniques à implanter dans leur municipalité ou arrondissement. Finalement, en réalisant un survol du nouveau cadre législatif québécois en matière d’urbanisme participatif (adopté en juillet 2018), elle dresse les enjeux et les opportunités liées à la conception d’une politique de participation publique mobilisatrice.

Quelques réalisations

Description du mandat

Au printemps 2019, le SPAL instaurait un dialogue public avec comme objectif de renforcer sa relation avec les citoyens et les parties prenantes. L’INM a été mandaté pour réaliser la conception et la mise en oeuvre d’un dialogue public, en plus d’accompagner le Service de police de l’agglomération de Longueuil (SPAL) dans l’ensemble de la démarche participative. Ultimement, le but de la démarche était de permettre au SPAL d’améliorer son offre de service aux citoyens et de nourrir son plan de relève. 

Types d’activités de la démarche

Les méthodes d’animation employées étaient celles-ci:

  • Enquête d’opinion en ligne
  • Forums citoyens
  • Forums des organisations
  • Caravanes citoyennes

Résultats

Le dialogue public a permis de rejoindre près de 800 personnes lors des différentes activités. Les résultats ont été rendus publics et ont fait l’objet d’une présentation auprès de la Commission sur la sécurité publique de l’agglomération de Longueuil, réunissant des élus de chacune des Villes.

La démarche a été saluée par de nombreux participants tant parmi les citoyens que parmi les organisations de la société civile consultées. Ils ont également félicité le caractère novateur de la démarche et l’ouverture du SPAL pour oser une telle approche.

Le rapport indépendant produit par l’INM a été accueilli très favorablement par la direction du SPAL et les élus rencontrés. Les résultats du dialogue ont d’ores et déjà fait l’objet de propositions qui devraient être intégrées au plan stratégique du SPAL à adopter à l’automne 2019.

Personne-ressource
Malorie Flon, directrice du développement

Année de publication : 2019

Résumé

En 2016, la Ville de Montréal adoptait la stratégie Vision Zéro, visant à réduire à zéro le nombre de décès et blessés graves sur son réseau routier. L’administration souhaitait mettre en place un premier plan d’action visant à accélérer l’adhésion de la collectivité montréalaise à la Vision Zéro et affirmer les interventions concrètes qu’elle souhaitait mettre en place dans ses champs de compétence. Elle a pour ce faire mandaté l’INM pour organiser un événement rassembleur qui a donné le coup d’envoi à la démarche. 

Le projet s’est déroulé en trois volets:

  • Accompagnement stratégique  et organisation du 1-Sommet des partenaires
  • Conception d’une stratégie de mobilisation
  • Conception du mode de fonctionnement des groupes de travail thématiques

Résultats

Les trois volets ont été livrés à temps et à l’entière satisfaction des fonctionnaires de la Ville de Montréal. Les documents décrivant la stratégie de mobilisation à court, moyen et long terme de même que le mode de fonctionnement des groupes de travail ont permis aux fonctionnaires de la Ville de mettre en place, sur de bonnes bases, les comités de manière à ce qu’ils puissent réaliser les diagnostics par thèmes et proposer des stratégies appropriées

Équipe de travail

    • Stéphane Dubé, conseiller stratégique et directeur des projets spéciaux.
    • Malorie Flon, chargée de projet en participation publique et animatrice principale
    • Axel Klein, analyste et preneur de notes
    • Kimberly Coulombe, agent de projet régisseur

Description du mandat

Ce projet s’est déroulé en deux mandats distincts.

Le premier consistait à accompagner le service des grands parcs, du verdissement et du Mont-Royal (SGPVMR) de la Ville de Montréal pour une démarche de consultation sur l’avenir du parc La Fontaine. Les consultants, dont faisait partie l’INM mais aussi la firme Rayside Labossière, ont mené cette consultation auprès de la population, des organisations de la société civile et des différentes parties prenantes concernées. 

Pour le second mandat, l’INM a offert un soutien stratégique à la Ville et réalisé les activités suivantes:

  • Identification des enjeux relatifs au projet en regard du contexte du parc, des objectifs recherchés et des étapes de concertation déjà réalisées;
  • Mise en place d’une stratégie d’interaction détaillée en deux temps: information, activité participative;
  • Production d’une présentation synthèse des activités de concertation.

Types d’activités de la démarche

Quatre grandes étapes ont constituées la première phase de consultation:

  • Une présentation de l’information pertinente;
  • Des activités de consultation pour diagnostiquer les forces et faiblesses du parc La Fontaine sous la forme d’ateliers participatifs;
  • Des activités de consultation pour imaginer le parc de demain. En plus des ateliers identiques aux premières activités, des caravannes
  • La présentation et validation des résultats

L’exercice de rétroaction s’est quant à lui déroulé en deux étapes

  • Une rencontre d’information en présentiel;
  • Des groupes de discussion dans lesquels les participants ont commenté les orientations et interventions associé au Plan directeur. 

Résultats

Alors que la première phase du projet a guidé la production du plan directeur du parc, la deuxième a permis d’honorer l’engagement de la Ville de retourner voir les citoyens avec les propositions retenues et de clore la démarche participative avant l’adoption du Plan par l’administration municipale qui a été officialisé à l’été 2018. 

Personne-ressource

Malorie Flon, directrice du développement

Année de publication

Première phase: 2016
Deuxième phase: 2018

Dialogue public pour le Service de police de l’Agglomération de Longueuil (SPAL)

À l’hiver et au printemps 2019, le dialogue public sur le Service de police de l’Agglomération de Longueuil (SPAL), mené par l’INM en collaboration avec l’Agglomération de Longueuil, visait à mieux comprendre et renforcer le lien de confiance et de collaboration entre le SPAL et les citoyennes et citoyens sur tout le territoire de l’agglomération, soit les villes de Boucherville, Brossard, Longueuil, Saint-Lambert et Saint-Bruno-de-Montarville. Les participants étaient invités à contribuer aux discussions afin de nourrir un “changement de culture” souhaité par le directeur du SPAL, M. Fady Dagher. Les résultats du dialogue ont  fait l’objet de propositions concrètes qui ont été intégrées au plan stratégique du SPAL à l’automne 2019.

Démarche participative – Programme particulier d’urbanisme du centre-ville
Secteur Vieux-Terrebonne.

Terrebonne souhaite adopter un programme particulier d’urbanisme (PPU) dans le but de se doter d’une vision d’ensemble pour son centre-ville, en commençant par le Vieux-Terrebonne. Cet outil lui permettra de définir des orientations précises sur des enjeux d’ordre environnemental, social, économique, de gouvernance et sur la forme urbaine. L’adoption d’un PPU représente une occasion pour la Ville de se doter d’un outil de planification détaillé. La démarche participative se voulait une opportunité pour la communauté de se mobiliser, d’exprimer ses aspirations et d’esquisser les contours d’une vision d’avenir afin d’alimenter la planification de la Ville pour le PPU centre-ville – secteur Vieux-Terrebonne.

Réseau de transport en commun structurant
Consultation publique pour la Ville de Québec

La démarche consultative s’est déroulée du 4 au 25 avril 2018 et comptait plusieurs activités afin de permettre au plus grand nombre de citoyens d’obtenir de l’information et d’émettre des commentaires et suggestions. Plusieurs activités en présentiel et en ligne ont permis de rejoindre des milliers de citoyens à Québec.

Consultation citoyenne pour l’élaboration du plan directeur du parc Lafontaine

Le parc Lafontaine, un des grands parcs de Montréal, est situé dans un quartier urbain et dense de l’arrondissement du Plateau-Mont-Royal. Comme il s’agit d’un lieu rassembleur qui est cher aux Montréalais, la Ville a souhaité consulté les citoyens sur son avenir.

Elle a fait appel à l’INM afin de permettre aux citoyens de s’imaginer et de créer un parc à leur image. Un  processus de planification participative a donc été mis en place pour élaborer le prochain plan directeur du parc Lafontaine.

Consultation sur la vision stratégique municipale de Saint-Bruno-de-Montarville

La Ville de Saint-Bruno-de-Montarville souhaitait développer une vision municipale et elle souhaitait le faire en consultant ses citoyens.

Les services de l’INM ont donc été mis à profit pour l’animation, le conseil et l’accompagnement pour la mise en oeuvre de ces consultations. Un rapport a été produit à la suite de ces consultations et il oriente actuellement plusieurs plans de développement dans la municipalité.

Exercice de vision avec les parties prenantes pour le Canal-de-Lachine

Parcs Canada avait entamé un processus de révision du plan directeur pour le Lieu historique national du Canal-de-Lachine à Montréal.

L’organisme fédéral a donc fait appel à l’Institut du Nouveau Monde, avec la collaboration de Convercité, pour l’informer sur les aspirations et la vision des parties prenantes. Une visite guidée d’une demi-journée et un atelier de travail pendant l’autre demi-journée ont permis à différentes organisations de s’exprimer sur plusieurs thèmes.

Consultation en vue de l’adoption d’une politique familiale municipale à Rawdon

Dix ans après avoir adopté sa première politique familiale, la municipalité de Rawdon a entamé une révision de sa politique.

Afin de refléter la réalité et les besoins des familles rawdonnoises, la municipalité a fait appel aux services de l’INM pour l’accompagner pour la réalisation d’un sondage auprès des familles. L’élaboration du sondage s’est faite en étroite collaboration avec le comité de la politique familiale mis en place par Rawdon.

Forum sur l’acceptabilité sociale

L’acceptabilité sociale est devenue une condition incontournable pour la réalisation de tout projet ayant un impact sur une communauté et, plus largement, sur la société. Or, le chemin pour atteindre cette acceptabilité sociale n’est pas tracé.

L’INM et la Chaire de recherche du Canada en développement régional et territorial de l’Université du Québec à Rimouski (UQAR) ont souhaité contribuer à l’identification de réponses collectives aux enjeux que soulève cette nouvelle notion qui s’applique aux projets de développement et d’aménagement du territoire, mais aussi à l’élaboration des politiques publiques et des lois. Le tout afin de faire progresser la réflexion et la connaissance sur la notion d’acceptabilité sociale.

Pour y arriver, l’INM a posé un diagnostic préliminaire de l’acceptabilité sociale, puis a fait le design d’un processus participatif. Cela s’est traduit en l’organisation et l’animation d’un forum qui a réuni 170 participants provenant de tous les secteurs de la société.

Consultation publique pour le Plan de gestion des matières résiduelles de la Communauté métropolitaine de Québec

Comme la mise en place d’un Plan métropolitain de gestion des matières résiduelles dans la Communauté métropolitaine de Québec est assujetti à la Loi sur la qualité de l’environnement, des consultations doivent avoir lieu.

L’INM a donc été sollicité pour produire différents outils d’information, comme un guide d’information, une vidéo et un site internet, puis pour animer une série de cinq rencontres d’information à l’automne 2015.

L’INM a par la suite accompagné la commission indépendante pour la tenue de séances d’audition de mémoires et d’opinion. Le mandat était plus spécifiquement d’animer les auditions en plus de conseiller la commission.

Consolidation du Pôle récréatif Gadbois

Dans le cadre du réaménagement du secteur Gadbois-Côte-Saint-Paul-De La Vérendrye à Montréal en raison de la construction de l’échangeur Turcot, la Ville et l’Arrondissement du Sud-Ouest souhaitent la création du pôle récréosportif Gadbois-Canal-de-Lachine.

Le mandat qui a été confié à l’INM dans ce processus était de concevoir et d’animer des soirées de concertation avec les partenaires de la Ville et de l’Arrondissement du Sud-Ouest autour du de l’aménagement du Pôle Gadbois. Les soirées visaient à valider et bonifier le diagnostic de la Ville, puis à recueillir les réaction des partenaires sur le concept d’aménagement préliminaire du pôle.

Des rapports synthèses ont été produits à la suite des ateliers.

Production d’un avis indépendant en matière de participation publique et d’acceptabilité sociale sur le Projet de loi 43 – Loi sur les mines

La Corporation de protection de l’environnement de Sept-Îles (CPESI), qui est mandaté par la ville pour la guider en matière de développement industriel, a présenté un mémoire lors de la commission parlementaire sur le Projet de loi 43 de 2013, qui visait à renouveler la Loi sur les mines.

L’INM a été mis à contribution dans ce contexte afin d’éclairer la CPESI en matière de participation publique et d’acceptabilité sociale par la production d’un avis indépendant qui lui aura permis de préparer son propre mémoire.

Ainsi, l’INM a mis à contribution son expérience et son expertise liées à la participation citoyenne en lien avec le développement industriel et plus particulièrement avec le développement minier.