L’ÉTÉ DES POSSIBLES | DU 9 AU 19 AOÛT 2021

L’École d’été, c’est 5 parcours et plus de 20 activités spécialement conçus pour développer les compétences des jeunes de 15 à 35 ans! C’est l’occasion de s’informer, débattre et proposer des initiatives concrètes sur des enjeux d’actualité. La programmation complète sera dévoilée à la fin juin.

L’École d’été de l’INM en bref

Les 5 parcours
Activités spéciales
Dialogue jeunesse

L’École d’été de l’INM se renouvelle pour une 18e année consécutive! Son objectif : ouvrir un espace pour que les jeunes de 15 à 35 ans puissent se mettre en action et se faire entendre sur différents enjeux de société. C’est un moment privilégié pour exercer leur citoyenneté en réfléchissant ensemble au nouveau monde qu’elles et ils souhaitent créer.

L’évènement a été complètement réinventé afin d’offrir une programmation entièrement en ligne et gratuite. Plus d’une vingtaine d’activités seront organisées : soirée de créativité citoyenne, tables rondes, conférences, ateliers de développement de compétences et débats,  pour que les jeunes puissent échanger dans un contexte plus informel. Cette année encore, l’École d’été se veut pour les jeunes une occasion d’approfondir leurs compétences citoyennes tout en développant leur réseau personnel et professionnel ! 

Sous le thème l’été des possibles, l’INM propose cinq parcours permettant aux jeunes d’approfondir la forme d’engagement de leur choix. Ils pourront choisir le parcours qui les intéresse et se pencher sur des sujets qui les interpellent. Divers ateliers pratiques avec des expertes et experts inspirants seront également organisés et des tables rondes préenregistrées seront présentées en ligne, permettant ainsi aux participantes et participants d’accéder à divers points de vue sur différents sujets. 

Depuis 2004, l’INM oeuvre à rassembler, mobiliser, engager la réflexion collective et encourager l’innovation. Cette nouvelle mouture de l’École d’été s’inscrit dans cette même démarche de participation citoyenne : informer, débattre et proposer. En ces temps d’incertitude et de montée des polarisations, les moments de dialogue sont d’autant plus nécessaires. C’est une occasion de se réinventer!

LES OBJECTIFS POURSUIVIS LORS DE L’ÉCOLE D’ÉTÉ

  • Vous aurez l’occasion d’exercer une citoyenneté active;
  • Vous ferez entendre votre voix sur des sujets qui vous préoccupent;
  • Vous participerez à des rencontres privilégiées et à des activités de réseautage;
  • Vous renforcerez vos les compétences citoyennes  (notamment le leadership, l’art de communiquer, l’innovation et la créativité, l’esprit critique, d’analyse et de synthèse);
  • Vous vous engagerez  en tant que citoyennes et citoyens actifs après l’événement.

Au fil des ans, plus de 7250 participantes et participants ont été interpellés par les différents thèmes de cet événement. D’Apprendre pour rêver le Québec en 2004 à [Re]Connexion en 2020, l’INM y promeut une citoyenneté active.

L’ÉTÉ DES POSSIBLES: LA 18ÉCOLE D’ÉTÉ

Depuis plus d’un an, le Québec cherche son souffle; chaque jour vient avec son lot de nouvelles qui viennent chambouler ce que nous croyions la veille. Comme on semble sortir tranquillement de cette épreuve, le beau temps revient et, avec lui, apparaissent les possibilités d’un nouveau départ.

Cette dernière année a montré que les jeunes sont résilients et tournés vers l’avenir. Elles et ils sont soucieux des enjeux sociaux contemporains et leur portent un regard franc et innovant.

Plus que jamais, il est pertinent de les impliquer dans la création du Québec de demain, de les laisser imaginer et concrétiser tous les possibles. C’est pourquoi l’INM propose une version numérique de l’École d’été qui offrira cinq parcours permettant aux jeunes de 15 à 35 ans de mettre en œuvre leur savoir-faire, leur ingéniosité et leurs expériences.

ACTIVITÉS SPÉCIALES CETTE ANNÉE

9 août

Soirée d’ouverture

11 août

Dialogue jeunesse

13 août

Soirée de créativité

19 août

La Tribune jeunesse

Soirée d’ouverture – L’été des possibles

Date :  9 août 2021
Heure : 16 h à 17 h 30
Lieu : via la plateforme Zoom

Tranquillement, nous émergeons d’un événement qui marquera notre mémoire collective. En pause depuis plus d’un an, un souffle nouveau nous caresse le visage. L’air chaud de l’été nous rappelle que les jours ensoleillés sont de retour et n’attendent que notre créativité pour en profiter. L’été des possibles cogne à grands coups de rayons lumineux, il est temps de cultiver collectivement notre champ des possibles!

Pour l’ouverture de l’École d’été, nous souhaitons vous offrir un tour d’horizon de sujets qui ont été quelque peu mis de côté pendant la dernière année : militantisme, rap engagé, convictions sont au programme pour cette soirée d’ouverture de l’École d’été!

La rappeuse féministe engagée Calamine et le journaliste Simon Coutu s’entretiennent avec l’humoriste Emna Achour pour une discussion pimentée, vous permettant ainsi de les découvrir sous un tout nouvel angle!

Cette activité est accessible à toutes et tous sur inscription. L’inscription est automatique pour les participantes et participants de l’École d’été. 

Visionner la soirée d’ouverture

Dialogue jeunesse pour la mairie de Montréal

Date : 11 août 2021
Heure : 19 h 30 à 21 h

Pour que les jeunes s’intéressent à la politique, il faut que la politique s’intéresse aux jeunes! Voilà pourquoi le Dialogue jeunesse pour la mairie de Montréal est au cœur de la programmation de la 18e École d’été de l’INM. 

Organisé en collaboration avec Le Devoir, cet événement unique a pour ambition de favoriser le dialogue entre les jeunes et la classe politique. Lors de leur inscription, les jeunes participantes et participants de l’École d’été poseront leur question à Valérie Plante (Projet Montréal), Denis Coderre (Ensemble Montréal), Balarama Holness (Mouvement Montréal) et Marc-Antoine Desjardins (Ralliement pour Montréal) sur des enjeux qui les animent et les interpellent! 

Brian Myles, directeur du Devoir, et Julie Caron-Malenfant, directrice générale de l’INM, coanimeront l’événement et pigeront au hasard des questions parmi celles reçues pour les poser aux personnes candidates à la mairie. Au   menu :   une   ambiance   conviviale,   un   dialogue   décontracté,   des   questions   qui   reflètent les préoccupations et les aspirations des jeunes!

Informations pour y participer :

Le Dialogue jeunesse est destiné en priorité aux participantes et participants de l’École d’été. Ceux-ci ont reçu une invitation à soumettre leur question aux personnes candidates, et à réserver leur place gratuitement d’ici le 27 juillet. À partir du 1er août, le grand public pourra également se procurer des billets sur le site web de l’INM, jusqu’à épuisement des places.

Soirée de créativité citoyenne

Date : 13 août 2021
Heure : 16 h à 18 h
Lieu : via la plateforme Zoom

Fidèle à ses habitudes, l’INM vous convie à une soirée festive axée sur les arts. Cet événement est une occasion de célébrer ensemble notre créativité et de vibrer au rythme des inspirations d’artistes de divers horizons. Cette année, nous vous proposons un échange à saveur littéraire afin d’explorer l’imaginaire, en mots et en images, d’autrices et auteurs talentueux. Comment la fiction se met-elle au service de notre réalité contemporaine? Quels enjeux font couler beaucoup d’encre? Venez découvrir l’importance de la littérature dans la société et échanger avec nos personnalités invitées!

Causerie animée par Samuel Larochelle, journaliste et auteur, avec Paul Kawczak, auteur, Chloé Savoie-Bernard, écrivaine, et Francis Desharnais, bédéiste. 

La soirée se poursuivra dans la performance grâce à de courts ateliers de création poétique présentés par Maya Cousineau Mollen et Érika Hagen-Veilleux, deux poétesses engagées et talentueuses. Assurez-vous d’avoir papier et crayons pour exprimer votre créativité lors de cette soirée haute en couleurs! Une occasion unique de rencontrer vos pairs de l’École d’été avant d’entamer le travail dans vos parcours respectifs!

Visionner la Soirée de créativité citoyenne

Cette activité est accessible à toutes et tous sur inscription et s’adresse principalement aux jeunes de 15 à 35 ans. L’inscription est automatique pour les participantes et participants de l’École d’été.

La Tribune jeunesse

Date : 19 août 2021
Heure : 17 h à 19 h
Lieu : Via la plateforme Zoom, les présentations seront en webdiffusion sur les plateformes de l’INM.

La Tribune jeunesse est le moment culminant de l’École d’été de l’INM. Plus qu’un simple événement de clôture, il s’agit d’un espace où vous pourrez présenter le travail accompli lors de vos parcours à des personnes influentes. C’est l’occasion de donner tout son sens aux possibles de cet été et de les faire rayonner!

L’événement sera suivi par une période de réseautage avec les décideuses et les décideurs, vous permettant ainsi de les rencontrer, d’échanger et de célébrer l’engagement.

Cette activité est ouverte à toute personne intéressée à venir écouter la parole des jeunes !

Visionner la Tribune jeunesse

Les décideuses et décideurs présents à la Tribune jeunesse sont :

Nathalie Maillé

Directrice générale du Conseil des Arts de Montréal

Nathalie Maillé est détentrice d’un baccalauréat de l’UQAM en danse ainsi que d’un diplôme d’études supérieures en gestion des organismes culturels de HEC Montréal. Elle a été présidente du conseil d’administration de l’UQAM de 2015 à 2020 et est membre du conseil d’administration de Tourisme Montréal, Alumni from CSCLeaders, member of International Women Forum (IWF) et lauréate d’un Prix Femmes d’affaires du Québec, édition 2015. 

Julie Derome

Conseillère multimédia à la direction générale des contenus de Télé-Québec

Passionnée par l’univers de la production jeunesse depuis plus de vingt, Julie Derome a consacré la dernière décennie à la création de contenus numériques pour les plateformes jeunesse de Télé-Québec. Maintenant conseillère multimédia, elle assure la planification et la coordination de la production de projets jeunesse multiplateformes. Elle a également la responsabilité d’analyser et d’évaluer les projets soumis. Elle a également la responsabilité d’analyser et d’évaluer les projets soumis.

Roger Tremblay

Sous-ministre associé d’Emploi-Québec au MTESS

Sous-ministre associé d’Emploi-Québec et secrétaire général de la Commission des partenaires du marché du travail, M. Roger Tremblay est responsable d’élaborer et proposer les politiques, les orientations, les programmes, les stratégies, les mesures, les services et les normes en matière de développement de la main-d’œuvre et de l’emploi. M. Tremblay est détenteur d’une maîtrise en psychologie en développement organisationnel et d’un baccalauréat en psychologie des relations humaines de l’Université de Sherbrooke.

Clément Badra

Représentant des questions jeunesse du Parti Vert du Canada

Clément Badra s’est engagé au sein du parti vert comme candidat et comme représentant des jeunes verts du Québec. Son parcours interdisciplinaire combine un baccalauréat en biologie, des études en urbanisme et une maîtrise en développement durable sur la gouvernance des enjeux environnementaux. Étant en fauteuil roulant, il défend les doits des personnes en situation de handicap en siégeant sur le comité accessibilité universelle de projet Montréal afin de mettre en place des politiques de lutte contre le capacitisme. 

Audrey Murray

Présidente de la Commission des partenaires du marché du travail

Me Audrey Murray est présidente de la Commission des partenaires du marché du travail (CPMT) et du Conseil emploi Métropole. Depuis son arrivée en 2018, elle souhaite propulser la CPMT et le CEM comme leader innovant, mobilisateur des acteurs clés prêts à relever les défis actuels et futurs du marché du travail. Avant de diriger la CPMT, Mme Murray a été Vice-présidente au service à la clientèle et au développement à la Commission de la Construction du Québec et a œuvré pour l’intégration des femmes, des Premiers peuples et des immigrants. des Premiers 

Diego Creimer

Responsable solutions nature pour le climat et relations gouvernementales pour la SNAP

Diego Creimer travaille en relations gouvernementales et coordonne la campagne Solutions naturelles pour le climat à la Société pour la nature et les parcs (SNAP) au Québec. Diego a occupé différents postes à la Fondation David Suzuki et à Greenpeace Canada, tant en communication qu’en gestion. Avant de rejoindre le mouvement environnemental, Diego a travaillé comme journaliste pour CBC / Radio Canada International. En 2018, il a co-écrit un recueil d’essais sur la transition écologique, Demain le Québec, publié par La Presse. 

Camille Esther Garon

Candidate du NPD dans Beauport-Limoilou

Camille Esther Garon est une Afro-Québécoise d’origine haïtienne. Elle est conférencière, animatrice, chroniqueuse et initiatrices de plusieurs projets. Bachelière en Science politique de l’Université Laval et étudiante en management, ses expériences et ses implications touchent l’inclusion sociale, l’apport des jeunes issues de la diversité, des femmes et des personnes issues des communautés LGBTQ+.

Jean Lemire

Émissaire aux changements climatiques et aux enjeux arctiques et nordiques pour le MRIF

Jean Lemire est connu pour combiner biologie et documentaire. Il a réalisé plusieurs films portant sur l’environnement. En tant que l’actuel émissaire aux changements climatiques et aux enjeux nordiques et arctiques, il fait la promotion des connaissances québécoises sur la scène internationale en lien avec la protection de l’environnement. Autrefois, il fut le chef de mission pour un voyage autour du monde de trois ans, une mission en Antarctique et une autre suivant le trajet migratoire des baleines noires.

Julie Miville-Dechêne

Sénatrice pour le Québec

Julie Miville-Dechêne a été journaliste et correspondante à Radio-Canada au pays et aux États-Unis avant d’en devenir son ombudsman en 2007. Puis, en 2011, elle a été nommée présidente du Conseil du statut de la femme avant de devenir diplomate pour le Québec en 2016, en tant que représentante du Québec au sein de la délégation canadienne à l’UNESCO, puis à titre d’émissaire aux droits et libertés de la personne. Depuis sa nomination au Sénat en 2018, la sénatrice est vice-présidente du Comité sénatorial permanent des Transports et des Communications.

Shophika Vaithyanathasarma

Candidate du Bloc québécois dans Rosemont-La-Petite-Patrie

Shophika Vaithyanathasarma est actuellement finissante au baccalauréat en mathématiques et en sociologie à l’Université de Montréal. En 2018, elle est récipiendaire de la prestigieuse bourse TD pour ses engagements dans la collectivité. Elle est co-fondatrice de l’organisme à but non lucratif, « Projet Ambition Québec », un mouvement visant à rassembler les citoyens autour d’un idéal souverainiste non partisan. Elle se présente avec le Bloc Québécois dans Rosemont-La-Petite-Patrie.

Catherine Caron

Agente principale de campagnes chez Oxfam-Québec

Catherine Caron est agente principale de campagnes chez Oxfam-Québec, où elle travaille depuis 2013. Elle a enseigné au certificat en coopération international de l’Université de Montréal et a aussi été volontaire au Mali avec le Carrefour de Solidarité international. Elle détient une maîtrise en gestion du développement de la London School of Economics and Political Science. Elle s’intéresse à la vulgarisation des enjeux complexes, aux facteurs de changements sociaux, et à l’intersection entre les solutions locales et internationales aux inégalités.

DES PARCOURS PERSONNALISÉS

Chacun de ces cinq parcours est constitué de trois séances de travail avec des personnes engagées et passionnées. Les parcours visent l’échange, le partage du savoir, l’exercice de la créativité, ainsi que la délibération en groupe pour formuler des propositions ou des engagements concrets.

  • Ils se dérouleront sur trois séances, soit les 16,17 et 18 août 2021.
  • Ils réuniront chacun entre 30 et 50 jeunes.
  • Ils comprendront plusieurs activités en ligne ainsi qu’une trousse d’outils numériques.
  • Les personnes participantes pourront échanger entre elles lors de différents moments de réseautage.
  • Les résultats sont présentés à des décideuses et des décideurs lors de la Tribune jeunesse. 

L’École d’été, c’est un environnement ouvert, un espace pour co-créer, pour discuter, pour apprendre, mais surtout pour développer un réseau et se souvenir qu’ensemble il est possible de construire un monde inclusif, plus solidaire et respectueux de la Terre. De là, l’été des possibles!

Dans le cadre de ce parcours, vous pourrez explorer un phénomène qui dépasse les frontières du Québec : les changements climatiques. Vous serez amenés à étudier, examiner et mettre en relation des initiatives environnementales locales et internationales afin de proposer des actions concrètes.

À la suite de plusieurs rencontres avec des expertes et experts inspirants, vous vous pencherez sur les questions suivantes: pouvons-nous individuellement changer le système? Comment agir devant un enjeu si grand? Et, par où commencer?

Vous avez envie de proposer des solutions et de vous impliquer pour défendre l’environnement au Québec et à l’international? Le parcours  engagement international vous apportera des outils concrets pour développer et mettre en place vos projets d’engagement!

Un parcours possible grâce au soutien financier de la Fondation du Grand Montréal.

Découvrez la programmation du parcours

Découvrez le résultat du parcours 

Sous l’effet des transitions démographique et écologique et de la transformation numérique, le monde de l’emploi est appelé à évoluer rapidement. Cela aura des impacts majeurs sur nos trajectoires professionnelles. À travers ce parcours, vous aurez l’opportunité de réfléchir aux grandes tendances qui façonneront le monde de l’emploi et à imaginer en quoi il pourrait correspondre à vos attentes et vos idéaux. C’est une occasion d’inventer l’emploi de demain!

Découvrez la programmation du parcours

Ce parcours est réalisé en collaboration avec la Commission des partenaires du marché du travail

Découvrez le résultat du parcours 

Aujourd’hui, on clique, on fait glisser, on aime, on suit, on vote, on diffuse, on mentionne, on publie, et tout ça fait vivre la démocratie numérique. Le monde n’a jamais été aussi connecté, exposé et informé. Pourtant, si notre environnement numérique nous offre de nouvelles formes de libertés en matière d’expression, d’accès à des contenus diversifiés, d’engagement auprès de communautés virtuelles et de participation citoyenne, il entraîne avec lui violences et haine en ligne, polarisation de la société, manipulations et désinformation de masse. De quoi perdre confiance dans le journalisme, la démocratie et l’engagement citoyen.

Mais alors, c’est quoi être journaliste en 2021 ? Les médias sociaux sont-ils vecteurs de connaissances ou de polarisation ? Que faire face aux violences et à la haine en ligne ? Pourquoi s’engager en tant que journaliste, productrice ou producteur de contenus numériques ? Comment faire vivre la démocratie numérique ?

En rejoignant le Parcours médias, faites-vous une place au sein de la rédaction d’un média entièrement numérique et spécialisé sur les questions de démocratie en ligne. Rencontrez des personnalités inspirantes, formez-vous à la production journalistique et numérique, et défendez vos idées au sein d’un groupe engagé et créatif !

Découvrez les 6 vidéos faites à travers ce parcours

Découvrez la programmation du parcours

Le Parcours médias est réalisé en collaboration avec Le Devoir, qui offrira un stage d’observation d’une semaine à l’une des personnes participantes. L’inscription est contingentée, c’est pourquoi il faut déposer sa candidature pour y participer. Aucun frais ne sont exigés.

Participer au parcours artistique, c’est avoir la chance de réfléchir aux liens entre art et démocratie! Comment l’art s’intègre-t-il dans les discussions publiques pour contribuer au bon fonctionnement démocratique d’une société? De quelles façons les productions artistiques et les discours culturels peuvent-ils aider à exercer une meilleure participation citoyenne? Comment les artistes peuvent-ils inspirer à l’engagement au sein de la société?

Grâce à des rencontres avec des personnalités de différents milieux culturels, vous aurez la chance de réfléchir aux rôles que jouent les artistes au sein de la démocratie, de mieux comprendre comment s’énonce et est reçue leur parole engagée. Vous saisirez davantage les différentes voies que peut prendre l’engagement citoyen, et comment la voix des artistes constitue une part intégrale de la discussion publique.

Un parcours possible grâce au soutien financier d’Élections Canada.

Découvrez le résultat du parcours 

Découvrez la programmation du parcours

Au quotidien, les médias nous présentent une quantité d’images et de récits qui façonnent nos représentations du monde et nos relations avec les autres. 

Ce parcours vous permettra d’interroger et de porter un regard critique sur les stéréotypes sexistes et racistes que les contenus culturels produisent et reproduisent, alimentant ainsi notre imaginaire collectif. Il vous permettra d’apprendre à maîtriser les techniques de plaidoyer oratoire afin d’initier le changement dans le milieu culturel québécois, pour faire évoluer les normes et faire changer les discours.

Découvrez la programmation du parcours

Découvrez le résultat du parcours 

Ce parcours est réalisé en collaboration avec Oxfam-Québec

* De l’épisode 5 jusqu’à l’épisode 9

PARTENAIRES DE L’ÉCOLE DÉTÉ

PARTENAIRES MAJEURS

logo Fonds FTQ

GRANDS PARTENAIRES

Élections Québec
Patrimoine canadien

PARTENAIRES DE PROGRAMMATION

PARTENAIRES DE DÉLÉGATION

loremipsummmmm

Trousse de diffusion École d’été 2021*