Chargement…

L’INM désire offrir davantage de possibilités d’engagement concret aux jeunes à travers sa démarche jeunesse sur le vivre ensemble. L’INM propose ainsi à 12 jeunes de produire, chaque année, un avis sur un enjeu qui interpelle le ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration (MIFI).

Avis jeunesse sur le vivre ensemble 2020-2021 : regards sur le privilège blanc

L’INM a soutenu la démarche en organisant des rencontres avec des spécialistes et en encadrant le processus de rédaction. Les idées présentées dans l’Avis jeunesse ne reflètent pas ses positions ni celles du MIFI, mais bien celles des jeunes qu’il a accompagnés.


Il y a de ces sujets ou de ces discussions qui suscitent l’inconfort. C’est le cas de celles entourant les désavantages ou les traitements différenciés que certaines personnes peuvent vivre en raison de leur couleur de peau, de leurs origines ethnoculturelles ou de leurs pratiques religieuses par exemple.

Or, si en raison de ces marqueurs identitaires une partie de la population québécoise trouve plus difficile de se trouver un emploi ou un logement, est-il possible que la partie de la population québécoise qui ne vit pas de désavantages ou de discriminations en raison de ces mêmes marqueurs identitaires bénéficie en quelque sorte d’un avantage ou d’un privilège? 

Cette discussion semble bien souvent encore plus inconfortable. Pourtant, on ne peut pas travailler vers une plus grande égalité de fait sans poser un regard critique sur la façon dont sont distribuées les opportunités dans notre société.  Aucun changement de fond ne peut se faire en évitant ces discussions, aussi difficiles et inconfortables soient-elles. 

Ce document est le fruit d’un long processus de réflexion, de discussion, de recherche et de rédaction. Il vous propose de démystifier la notion de privilège blanc. Qu’entend-on par privilège blanc? Comment se manifeste-t-il? Pourquoi est-ce si difficile d’en parler sereinement? Comment travailler vers une société plus égalitaire? Voilà quelques questions auxquelles ont tenté de répondre le comité de rédaction de l’avis jeunesse sur le vivre ensemble 2020-2021.

Avis jeunesse sur le vivre ensemble

Le comité de rédaction de l’avis jeunesse 2020-2021

Avis jeunesse 2019-2020 : regards sur le vivre ensemble

À la demande du ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration (MIFI), dix jeunes de 18 à 35 ans présentent leur vision du vivre ensemble, dans le cadre de la Démarche jeunesse sur le vivre ensemble. L’objectif : laisser carte blanche à des jeunes aux profils socioculturels variés pour rédiger un avis jeunesse sur le vivre ensemble.

L’INM a accompagné ces jeunes en organisant des rencontres avec des spécialistes et en soutenant leur travail de rédaction. L’avis jeunesse propose une définition du vivre ensemble – celle des autrices et auteurs –, en plus d’inviter à une réflexion en explorant 3 angles dans lesquels se déclinent le vivre ensemble : 1. la culture québécoise et sa singularité; 2. l’environnement de vie; 3. les nouvelles technologies.

Avis jeunesse sur le vivre ensemble
Avis jeunesse
Avis jeunesse et complément
Regards sur le vivre ensemble

L’avis jeunesse a été produit avant que ne survienne la pandémie liée au coronavirus. Le contexte actuel peut néanmoins être propice à réfléchir au vivre ensemble. Pour obtenir de l’aide et connaître les ressources existantes par rapport à la COVID019, visitez le quebec.ca/coronavirus.

Le comité de rédaction de l’avis jeunesse 2019-2020

Démarche jeunesse sur le vivre ensemble

Cette initiative de l’INM, qui s’échelonne sur trois ans, a pour objectif d’inviter à une réflexion sur le vivre ensemble par le biais d’un programme d’activités destinées aux 15 à 35 ans.

La démarche met en contact les participantes et participants avec des spécialistes de ces questions et avec des modèles inspirants, issus notamment des communautés ethnoculturelles et racisées, et capables de leur insuffler des idées positives et stimulantes.

D’autres activités de la démarche

2021-07-15T10:34:31-04:00