Chargement…
Retour à la page Démarche jeunesse

L’École d’influence

L’École d’influence s’adresse aux personnes immigrantes ou issues de l’immigration dans la grande région de l’Estrie, âgées de 18 à 35 ans, et qui s’identifient comme personnes racisées ou issues de communautés ethnoculturelles.

Un camp de formation le temps d’une fin de semaine a permis aux participantes et participants de s’outiller et de créer des solidarités, accroître leur réseau et développer des compétences dans un environnement convivial et sécuritaire.

Photos de l’École d’influence par Kevin Calixte et INM

Soirée d’ouverture – Vendredi 15 mars 2024
Première journée – Samedi 23 mars 2024
Deuxième et dernière journée – Dimanche 24 mars 2024

Au programme du camp de formation

  • La projection d’un documentaire suivie d’une discussion, une table ronde, des ateliers et des rencontres avec des personnes impliquées dans leur communauté, ainsi qu’une séance photo avec un professionnel;
  • Un partage d’expériences sur les réalités des jeunes personnes immigrantes ou issues de l’immigration dans la région de l’Estrie;

  • La présentation d’initiatives locales et de pistes d’implications;

  • Des ateliers de développement des compétences, applicables à tous les milieux;

  • Des opportunités d’engagement local, régional et national.

À propos de la projection discussion du documentaire «Essentiels» avec invitées

Résumé du documentaire : «En racontant la réalité de demandeurs d’asile et de travailleurs temporaires qui occupent des emplois précaires, Essentiels révèle leur vulnérabilité tout en exposant notre dépendance à leurs services. Ces personnes nous nourrissent et prennent soin de nous à moindre coût et dans des conditions difficiles.»

REGARDER LE DOCUMENTAIRE


Horaire détaillé

 

Critères de participation :

  • avoir entre 18 et 35 ans;

  • être une personne immigrante ou issue de l’immigration, et s’identifier comme une personne racisée;

  • vivre dans la région de l’Estrie;

  • être disponible la fin de semaine du 23-24 mars 2024.

    .

Personnalités invitées

Sonia Djelidi

Militante pour les droits humains, féministe, mère et citoyenne engagée, Sonia Djelidi œuvre depuis près de 20 ans dans le domaine des communications et de la défense de droits socio-économiques. Les questions de race et de classe sont au centre de ses réflexions sociales. Elle est l’idéatrice, co-recherchiste et protagoniste du documentaire Essentiels qui questionne le rapport des Québécoises et Québécois à l’immigration utilitaire.

Valéria Condés Roveglia

Originaire du Mexique, diplômée en anthropologie, Valéria Condés Roveglia s’intéresse aux cycles rituels et aux cycles agricoles qui composent l’identité des personnes y participant. Elle a pu appliquer ses cadres théoriques aux cycles agricoles qu’on a conservés des Premières Nations et qui, encore aujourd’hui, façonnent nos moments de festivités collectives. Les sorties aux cabanes à sucre et les épluchettes de blé d’Inde sont parmi les exemples les plus évidents.

Au Québec, depuis 2010, Valéria est membre fondatrice de La Friche à l’Art, un organisme qui a comme mission la diffusion culturelle en région. Son souci de justice sociale, de solidarité et d’inclusion l’amène à étudier le sort des travailleurs étrangers temporaires qui habitent la région pendant la pandémie. De ses recherches est né le projet Ensemble on sème qui apporte un soutien aux travailleurs étrangers temporaires dans la région de l’Estrie depuis 2021.

Nellie Quane-Arsenault

Nellie Quane-Arsenault est coordonnatrice chez Illusion-Emploi de l’Estrie, un organisme de défense des droits des travailleuses et travailleurs non syndiqué.e.s. Diplômée d’un baccalauréat en communication de l’Université de Montréal, d’un certificat en sociologie de l’UQAM et d’une formation de deuxième cycle en enseignement de l’Université de Sherbrooke, elle défend maintenant les droits des travailleuses et des travailleurs les plus vulnérables. Illusion-Emploi de l’Estrie a une approche d’intervention collective visant la pleine reconnaissance et la pleine application des droits des travailleuses et des travailleurs. Nellie est aussi activement impliquée auprès des personnes immigrantes en Estrie puisqu’elle fait du bénévolat dans un organisme en alphabétisation à Sherbrooke.

Patrick Amuli – Conseiller en régionalisation de l’immigration à Entreprendre Sherbrooke

Passionné de l’interculturel, de l’équité, de la diversité et de l’inclusion. Il est titulaire d’une maîtrise en Marketing gestion des entreprises et conseiller en régionalisation de l’immigration chez Entreprendre Sherbrooke. Il accompagne les personnes issues de l’immigration à s’approprier leur nouvel environnement estrien, sensibilise les organisations aux enjeux, mais également aux avantages de la régionalisation. Il est également formateur en gestion de la diversité et communication interculturelle.

Mouhamadou Moustapha Sow

Je suis diplômé d’une maîtrise en sociologie à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar. J’ai plusieurs années d’expérience professionnelle comme conseiller en emploi et comme consultant dans la mise en place de systèmes d’information sur l’emploi et la formation auprès de services publics de l’emploi et d’organismes non gouvernementaux. Aujourd’hui, je suis candidat au doctorat en éducation à l’Université de Sherbrooke. Je suis impliqué dans des projets de recherche sur l’intégration sociale et professionnelle de personnes en situation de vulnérabilité sociale dans une perspective de justice sociale auprès du Centre d’études et de recherches sur les transitions et l’apprentissage (CÉRTA) de l’Université de Sherbrooke. Je suis membre du comité consultatif de recherche appliquée et universitaire de l’Institut canadien d’éducation et de recherche en orientation (CERIC).

Vanessa Destiné – Journaliste et chroniqueuse 

Vanessa Destiné est une animatrice et chroniqueuse qui a su faire sa marque dans différents médias québécois, de la presse écrite à la télévision en passant par la radio. Après avoir fait ses premières armes comme journaliste et rédactrice web à Radio-Canada, Vanessa fait un séjour chez Québecor, où elle animera une quotidienne aux côtés de Geneviève Pettersen. Plus tard, on lui confiera l’animation d’un balado consacré à la diversité, Pigments forts. Depuis 2020, on peut voir et entendre Vanessa dans Retour vers la culture, Dans les médias, De l’huile sur le feu, La journée est encore jeune et Décoloniser l’histoire, une série qui retiendra particulièrement l’attention du public et de l’industrie.
Crédit photo : Julie Artacho

Aïssé Touré – Fondatrice de BlackEstrie

Immigrante, à Sherbrooke depuis 2014, originaire du Sénégal et du Mali, Aïssé est née et a grandi en région parisienne. Infirmière clinicienne de formation, elle est titulaire d’un baccalauréat en ressources humaines et depuis sa jeunesse, elle est impliquée socialement, notamment comme fondatrice de l’association Une chance pour elles; qui œuvrait pour les jeunes mères du Sénégal. En 2020, elle fonde le mouvement BlackEstrie pour faire briller la communauté noire en région. Au printemps 2022, elle devient l’ambassadrice du lancement de la politique EDI au sein du CIUSSSE de l’Estrie.

Elle a l’idée de mettre de l’avant la diversité culturelle sherbrookoise d’une autre manière alors elle crée une émission Personne en Parle, durant laquelle elle reçoit des personnalités publiques, citoyennes et citoyens de la région afin d’y aborder plusieurs sujets. Trois saisons ont déjà été diffusées, incluant 28 épisodes animés par Aïssé. L’émission est diffusée sur MaTV Sherbrooke et MaTV Granby depuis avril 2021, et celle-ci a été finaliste dans la catégorie “média web de l’année” au dernier gala dynastie en mars 2023. 

L’inclusion, l’audace et la rigueur sont des valeurs incontournables pour Aïssé, elles permettent et apportent une richesse, tissent les liens et permettent de travailler de façon efficace et motivante. Faire de BlackEstrie un incontournable en région, créer un lieu physique où la communauté immigrante se sentira en sécurité est son objectif. Un lieu de rassemblement qui reflète la culture afro-caribéenne (arts visuels, musique, nourriture, etc.). Elle veut pouvoir permettre aux jeunes des régions en plus de leurs différences, leur ville ne sera pas un fardeau supplémentaire et que à Sherbrooke aussi, nous faisons la différence.

Christella Tchicaya – Fondatrice d’Acte d’Amour

Dès son arrivée au Québec en 2011, Christella s’est profondément investie dans les enjeux sociaux de la société québécoise et canadienne. Avec une passion pour le service communautaire et un désir ardent de créer un impact positif, Christella et son conjoint ont fondé en 2016 l’organisme de bienfaisance Acte d’Amour.

Acte d’Amour s’engage à briser l’isolement chez les personnes âgées, à encourager l’intégration socio-économique des femmes immigrantes, à soutenir les jeunes dans leur rôle d’acteurs du changement, et à promouvoir le vivre-ensemble à travers des événements interculturels. Basé initialement dans la grande région de Montréal et en Estrie, l’objectif ambitieux de Christella est de s’étendre d’un océan à l’autre, afin d’exercer une influence plus importante.

Les réalisations d’acte d’Amour dans la grande région de Montréal et en Estrie témoignent de son impact significatif. L’organisme sert plus de 90 personnes aînées chaque année et a engagé plus de 80 projets avec des jeunes de 15 à 30 ans depuis 2019; Depuis 2021 c’est plus de 300 femmes qui ont été outillées et sensibilisées sur leurs droits pour mieux faire face au racisme, à la discrimination et aux violences faites aux femmes. En 2023 seulement, dans la MRC de Memphrémagog, Acte d’Amour a organisé plus de 25 activités interculturelles, favorisant ainsi le dialogue et l’harmonie au sein de la communauté.

Grâce à son dévouement et à son engagement envers le bien-être des autres, Christella et son conjoint ont su faire d’acte d’Amour un pilier de soutien et d’inspiration pour de nombreuses personnes au Québec et au-delà. Leur travail exemplaire continue d’apporter des changements concrets et positifs dans la société.

Raïs Kibonge – Maire suppléant, conseiller municipal, district du Lac-des-Nations

Raïs Kibonge est né le 28 septembre 1985 dans les environs de Bukavu, en République démocratique du Congo. Il immigre à Montréal en 2005 avant de déménager à Calgary pendant 2 ans et s’établir définitivement à Sherbrooke en 2008, où il réussit des études universitaires en Politique publique et relations internationales.

Après avoir été président de l’association du Nouveau parti démocratique de Sherbrooke pendant deux ans, Raïs Kibonge devient attaché politique de Christine Labrie à l’Assemblée nationale du Québec en novembre 2018 et occupe ce poste jusqu’à son élection à titre de conseiller municipal du district du Lac-des-Nations, à Sherbrooke, le 7 novembre 2021.

Il est nommé maire suppléant par la mairesse Évelyne Beaudin en décembre de la même année et occupe de plus les postes de président du Comité consultatif de l’arrondissement des Nations et membre de la Commission de la sécurité et du développement social.

Raïs Kibonge est le premier afro-descendant élu au Conseil municipal de Sherbrooke, dont la composition comprend notamment plusieurs personnes élues issues de l’immigration. 

Roukayatou I. Abdoulaye – Agente de liaison et responsable du dossier Immigration à la Ville de Sherbrooke

Agente de liaison et responsable du dossier Immigration à la Ville de Sherbrooke, Roukayatou travaille dans le domaine de l’interculturalité depuis plus d’une dizaine d’années. Titulaire d’une maîtrise en sociologie, elle a toujours été fascinée par les relations et interactions sociales, particulièrement dans des collectivités avec des personnes venues de tous les horizons. L’égalité/équité, la diversité et l’interaction sont les trois valeurs qui guident son travail, car elles sont interdépendantes et sous-tendent le développement et le maintien d’une ville interculturelle.

Fernanda Luz – Conseillère municipale, district du Carrefour

Madame Fernanda Luz est conseillère municipale du district du Carrefour, à Sherbrooke, depuis 2021. Membre du comité exécutif du conseil municipal, présidente de l’Arrondissement des Nations, membre de la Commission de l’aménagement du territoire ainsi que de la Commission du développement économique, elle multiplie les chapeaux afin de faire une réelle différence dans sa ville.

Diplômée de l’Université Fédérale de Rio au Brésil, elle a choisi de s’établir à Sherbrooke il y a de cela 14 ans avec sa famille. Après un passage comme préposée aux bénéficiaires, Mme Luz est devenue infirmière, puis chef de service en CHSLD, en mettant toujours l’humain au cœur de son travail. 

Audrey-Anne Blanchet – Coordonnatrice en équité, diversité et inclusion 

Audrey Anne est titulaire d’une maîtrise en sciences politiques et poursuit des études doctorales en sociologie politique. Elle est actuellement Coordonnatrice en équité, diversité et inclusion (ÉDI) aux facultés de génie et des sciences de l’Université de Sherbrooke et présidente du Réseau interuniversitaire québécois en équité, diversité et inclusion. Elle agit également comme collaboration aux projets spéciaux chez Citoyenneté jeunesse. Son expertise porte sur l’inclusion des femmes, des minorités culturelles et des jeunes (18-35 ans) dans les lieux de pouvoir et les environnements majoritairement masculins. Elle possède de l’expérience en gestion de projets inclusifs et en soutien aux organisations dans la mise en œuvre de pratiques en ÉDI.

Julien Molé Verderosa – Directeur de Sherbrooke, ville en santé

Julien est titulaire d’une maîtrise en médiation interculturelle de l’Université de Sherbrooke (UdeS) et d’une maîtrise en migrations inter-méditerranéennes (M.I.M) de l’Université Autonome de Barcelone (UAB) et de l’Université Ca’Foscari de Venise. Son parcours académique le mènera tour à tour à la Table de concertation des organismes au service des personnes réfugiées et immigrantes (TCRI) à Montréal ainsi qu’au Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (UNHCR) à Rabat au Maroc.

Au Québec (et Canada) depuis 2008 (Rimouski, Sherbrooke, Montréal et Nanaimo), Julien est originaire du Sud de l’Italie est né et a grandi dans la région des trois frontières (Allemagne, France et Suisse) à Mulhouse (Alsace).

Directeur de Sherbrooke, ville en santé Inc. depuis 2019, il est à l’origine de la mise en place de l’Instance de concertation en immigration (ICI) – Sherbrooke et siège sur le conseil d’administration de l’Initiative sherbrookoise en développement des communautés (ISDC). En parallèle, il soutient depuis peu la coordination du Laboratoire interdisciplinaire en innovation municipale (LIIM) de la Ville de Sherbrooke et de l’UdeS et rêve de la mise en place d’un Réseau inter-organisations sherbrookois en équité, diversité et inclusion (É.D.I).

Nellie Quane-Arsenault – Coordonnatrice chez Illusion Emploi de l’Estrie

Nellie Quane-Arsenault est coordonnatrice chez Illusion Emploi de l’Estrie, un organisme de défense des droits des travailleuses et travailleurs non syndiqués.es. Diplômée d’un baccalauréat en communication de l’Université de Montréal, d’un certificat en sociologie de l’UQAM et d’une formation de deuxième cycle en enseignement de l’Université de Sherbrooke, elle défend maintenant les droits des travailleuses et des travailleurs les plus vulnérables. Illusion Emploi de l’Estrie a une approche d’intervention collective visant la pleine reconnaissance et la pleine application des droits des travailleuses et des travailleurs. Nellie est aussi activement impliquée auprès des personnes immigrantes en Estrie puisqu’elle fait du bénévolat dans un organisme en alphabétisation à Sherbrooke.

Jhon Carvajal – Chargé de projet Les voix de la diversité à Actions interculturelles

Biographie à venir

Mariana De la Rosa – Artiste et chanteuse

En août 2017, Mariana De la Rosa arrive au Québec en provenance du Mexique avec une valise pleine de musique et de rêves. Pendant ses études au baccalauréat en musique à l’Université de Sherbrooke, cette talentueuse mezzo-soprano a décidé de prendre les rênes de sa carrière et de devenir autoproductrice. Sa passion pour l’opéra est si grande qu’elle souhaite la faire découvrir au plus grand nombre, par le biais de productions originales, qui laissent à leur tour un message social positif. De sa créativité sont nés les concerts Dualité : concert de personnages d’opéra, Et in terra pax (musique sacrée de différentes époques), Eurotour (musique classique et folklorique européenne), Synesthésie: Musique et couleurs (musique et arts visuels) et Racines transposées (un hommage opéra-pop aux chansons francophones). Parmi ses projets à venir figurent la sortie de son premier album Rosas y Espinas, une anthologie de chansons de concert mexicaines et italiennes racontant l’histoire du livre d’amour, et l’expansion de ses projets au Canada.

Patrick Amuli – Conseiller en régionalisation de l’immigration à Entreprendre Sherbrooke

Passionné de l’interculturel, de l’équité, de la diversité et de l’inclusion. Il est titulaire d’une maîtrise en Marketing gestion des entreprises et conseiller en régionalisation de l’immigration chez Entreprendre Sherbrooke. Il accompagne les personnes issues de l’immigration à s’approprier leur nouvel environnement estrien, sensibilise les organisations aux enjeux, mais également aux avantages de la régionalisation. Il est également formateur en gestion de la diversité et communication interculturelle.

Mercedes Zeledon – Intervenante communautaire interculturelle pour le projet Orion au Service d’aide des Néo-Canadiens

Mercedes Zeledon est intervenante interculturelle jeunesse depuis septembre 2020 au sein du Service d’aide aux Néo-Canadiens à Sherbrooke. Elle travaille auprès des jeunes issues de l’immigration âgés entre 12 et 25 ans pour faciliter leur adaptation  à leur communauté d’accueil, en vue de développer l’autonomie, l’initiative et la créativité, tout en créant un lien de confiance à travers différentes activités pour répondre aux besoins liés à leur intégration. Elle est également en charge du comité local du Projet Orion, un projet provincial qui inclut la participation des 14 organismes québécois pour les réfugiés pris en charge par l’État et qui regroupent des jeunes arrivés au Québec en tant que réfugiés et qui veulent bâtir des ponts entre leurs villes d’accueil, apprendre, réfléchir aux enjeux qui les touchent, sensibiliser les membres de la société à leurs réalités, et surtout de créer des liens d’amitiés à travers des expériences significatives de découvertes et de dépassement.

Isabelle Rodrigue est directrice de la station Radio-Canada Sherbrooke depuis 2020

Auparavant, elle occupait le poste de rédactrice en chef de cette salle de nouvelles. Journaliste depuis 1996, elle a entre autres été correspondante parlementaire à Ottawa pour la Presse canadienne. Elle adore son métier parce qu’il n’est pas routinier et il lui permet de continuellement faire des rencontres intéressantes.

Coup d’oeil sur l’édition de Québec de l’École d’influence

Jette un coup d’œil à notre édition de l’an dernier, qui s’est déroulée à la Ville de Québec.

Plusieurs personnalités engagées étaient au rendez-vous : Michèle Audette, Webster, Emilie Nicolas, Fabrice Vil, Maryam Bessiri, Briguel Mambu Dos-Santos, Annick Kwetcheu Gamo, Bernadette Djomo Tagne, Anna Larice Meneses Galvão et Justice Rutikara.

L’ÉCOLE D’INFLUENCE À QUÉBEC

« L’École d’influence était une expérience unique en son genre. Depuis mon séjour ici au Québec, je ne me suis jamais sentie aussi entendue et je n’ai jamais autant appris sur l’expérience des immigrants ou leurs initiatives ici. Les amitiés que nous avons nouées, les projets sur lesquels nous avons travaillé et les histoires que nous avons partagées resteront toujours gravés dans mon cœur. Je ne saurais trop exprimer ma gratitude envers l’INM pour m’avoir donné cette opportunité de ne plus me sentir seule à Québec. Je repars avec une nouvelle énergie, beaucoup d’inspiration et de motivation. »

– Témoignage de l’une des personnes participantes de l’an dernier

Informations pratiques

L’École d’influence aura lieu dans un endroit central de la ville de Sherbrooke. Si tu as besoin d’assistance en termes de déplacements (transports en commun, coûts et autres) pour pleinement participer à cette activité, merci de le mentionner dans le formulaire.
Considérant que cette édition de l’École d’influence aura lieu durant le mois de Ramadan, nous offrirons des possibilités d’accommodement pour les personnes qui jeûnent, afin d’adapter les activités à vos besoins. Par exemple, des activités auront lieu durant les périodes de dîner et nous vous proposerons de prendre un souper complet à emporter.

Foire aux questions

Oui, cette édition de l’École d’influence est ouverte à toutes personnes immigrantes ou issues de l’immigration intéressées, habitant dans la région de l’Estrie.

Il est possible de participer seulement à la fin de semaine du camp de formation, c’est-à-dire les samedi 23 et dimanche 24 mars. L’activité du vendredi 15 mars est facultative. 

Aucun matériel n’est nécessaire. Nous te fournirons des cahiers et des stylos afin de prendre des notes. Les repas sont également inclus. 

Autres volets de la Démarche jeunesse sur le vivre ensemble 2022 – 2025

À propos de la Démarche jeunesse sur le vivre ensemble

La Démarche jeunesse sur le vivre ensemble 2022-2025 invite les jeunes de 18 à 35 ans à mener une réflexion approfondie sur le vivre ensemble et les enjeux liés à l’immigration partout au Québec et à innover sur ces questions à travers diverses activités et opportunités d’engagement.

À propos de l’INM

L’INM est une organisation indépendante et non partisane qui a pour ambition d’accroître la participation des citoyennes et des citoyens à la vie démocratique. L’action de l’INM a pour effet d’encourager la participation citoyenne et de contribuer au développement des compétences civiques, au renforcement du lien social et à la valorisation des institutions démocratiques. L’équipe de l’INM est animée par la conviction que la participation citoyenne renforce la démocratie.

Personnes ressources

Pour toute question, veuillez communiquer avec :

Sophie Racine Méndez par téléphone au 1 877 934-5999, poste 226, ou par courriel à
sophie.racine-mendez@inm.qc.ca.

Nayla Si Mahfoud par téléphone au 1 877 934-5999, poste 274, ou par courriel à
nayla.si-mahfoud@inm.qc.ca.

Partenaire

Logo du ministère de l'Immigration, de la Francisation et de l'Intégration
2024-04-03T10:42:29-04:00