Des citoyens canadiens élaborent un cadre énergétique national avec l’aide de SFU

Des citoyens divers s’entendent sur des recommandations pour la politique énergétique du Canada, qui serviront de modèle pour informer le gouvernement fédéral

L’énergie au Canada a été une conversation difficile. Les régions du pays ont souvent du mal à s’entendre sur ce à quoi devrait ressembler l’avenir énergétique du Canada. Mais cela n’a pas empêché un groupe de citoyens représentatifs de formuler des recommandations consensuelles pour une politique énergétique canadienne.

Financés par le ministère des Ressources naturelles du Canada, les Dialogues citoyens sur l’avenir énergétique du Canada font partie de l’initiative Génération Énergie.

Réunis par le Centre Morris J. Wosk pour le dialogue de l’Université Simon Fraser, 150 citoyens choisis aléatoirement ont participé à une série de six dialogues à travers le pays, en septembre et en octobre. Représentant la diversité du Canada, ils ont surmonté leurs différences géographiques et attitudinales pour formuler des recommandations sur l’avenir énergétique du Canada.

Le directeur du programme, Robin Prest, a déclaré: « les citoyens sont venus de partout au Canada, y compris de communautés dépendantes de l’extraction des ressources naturelles, des grandes villes et du Nord. En fin de compte, ils voulaient une coopération nationale pour créer un avenir énergétique qui permette un environnement plus durable et plus propre, tout en protégeant l’économie et les communautés les plus affectées. »

Les participants ont réclamé un plan énergétique national qui serait rendu possible par un gouvernement efficace et transparent. Les principaux piliers des recommandations citoyennes comprennent:

  • Un plan de transition pour les communautés vulnérables
  • Des investissements dans l’infrastructure
  • Des incitatifs pour soutenir les innovations dans les technologies propres et l’adoption de l’énergie propre
  • Des réglementations

«Nous constatons une tendance au Canada où la confiance envers les grandes institutions et l’information diminue», affirme Robin Prest, directeur du programme, «mais avec le bon processus, nous avons montré que les Canadiens sont largement d’accord sur l’avenir qu’ils veulent. »

Les résultats sont actuellement examinés par des décideurs aux niveaux fédéral et provincial afin de guider la future politique énergétique et présentés comme un modèle potentiel de mobilisation des citoyens sur des sujets de politique publique difficiles.

«Les dialogues citoyens nous ont fourni une plate-forme importante pour mobiliser et écouter les Canadiens de tous les horizons», explique Jim Carr, ministre des Ressources naturelles du Canada, «et transformer leurs idées novatrices en une planification constructive pour l’avenir énergétique à faible teneur en carbone du Canada.»

Le rapport  En route vers 2050: Recommendations des citoyens, est disponible à www.avenirenergetiquecanada.ca.

Opportunités pour les médias 

Des citoyens ayant participé aux dialogues régionaux sont disponibles pour parler aux médias de leur expérience. Contactez Keane Gruending pour plus d’information.

À propos des Dialogues citoyens sur l’avenir énergétique du Canada

Cette initiative est le tout premier dialogue délibératif à travers le Canada où des citoyens sélectionnés aléatoirement ont conseillé le Gouvernement du Canada sur la politique énergétique. Le Centre Morris J. Wosk pour le dialogue de l’université Simon Fraser a organisé cinq dialogues régionaux en septembre, qui ont eu lieu à Vancouver, Calgary, Montréal, Toronto et Halifax. 150 Canadiens sélectionnés aléatoirement ont été recrutés utilisant une méthode de  numérotation aléatoire. Ils ont été sélectionnés par Forum Research pour représenter la diversité régionale, démographique et attitudinale du Canada. Un groupe de 35 représentants des dialogues régionaux a voyagé avec l’équipe de SFU jusqu’à Winnipeg pour participer au forum Génération Énergie de Ressources naturelles du Canada. Leurs délibérations ont mené au rapport En route vers 2050 : Recommandations des citoyens.

L’Institut du Nouveau Monde, un organisme non-partisan basé au Québec, dont la mission est d’accroître la participation citoyenne dans la vie démocratique, est un partenaire du projet et a co-organisé la partie francophone des dialogues.

En apprendre davantage 

Site web des Dialogues citoyens sur l’avenir énergétique du Canada
Site web Génération Énergie de Ressources naturelles du Canada

À propos de l’Université Simon Fraser

À titre d’université engagée au Canada, SFU est définie par son intégration dynamique de l’éducation innovante, de la recherche de pointe et d’un engagement communautaire de grande envergure. SFU a été fondée il y a plus de 50 ans avec pour mission d’être un autre type d’université, d’adopter une approche interdisciplinaire de l’apprentissage, des initiatives audacieuses et s’engager dans des collectivités proches et lointaines. Aujourd’hui, SFU est la principale université de recherche au Canada et est classée parmi les meilleures universités du monde. Avec des campus dans trois des plus grandes villes de la Colombie-Britannique, Vancouver, Burnaby et Surrey, SFU possède huit facultés, offre près de 150 programmes à plus de 35 000 étudiants et compte plus de 145 000 anciens élèves dans 130 pays à travers le monde.

– 30 –

L’Université Simon Fraser : engager les étudiants. Engager la recherche. Engager les communautés.

Contact:
Robin Prest, directeur du programme Civic Engage du Centre Morris J. Wosk pour le dialogue de l’Université Simon Fraser, (778) 782-7885, rjprest@sfu.ca
Keane Gruending, responsable des communications, (778) 782-8851, keane_gruending@sfu.ca


Diverse citizens agree on recommendations for Canada’s energy policy, which will serve as a model to inform the federal government

Energy in Canada has been a difficult conversation. The country’s regions have often struggled to agree on what Canada’s energy future should look like. But that didn’t stop a group of representative citizens from coming to consensus recommendations for Canadian energy policy.

Funded by the Department of Natural Resources Canada, the Citizen Dialogues on Canada’s Energy Future are part of the Generation Energy initiative.

Convened by the SFU Morris J. Wosk Centre for Dialogue, 150 randomly selected citizens were engaged over a series of six cross-country dialogues in September and October. Representing Canada’s diversity, they overcame attitudinal and geographic differences to deliberate recommendations for Canada’s energy future.

« Citizens came from around Canada including resource communities, big cities and the North, » says program director Robin Prest. « Ultimately they wanted national cooperation to create an energy future that achieves a more sustainable and clean environment, while also protecting the economy and those communities most impacted. »

Participants called for a national energy plan that would be enabled by effective and transparent government. Major pillars of the citizen recommendations include:

  • Transition plan for vulnerable communities
  • Investment in infrastructure
  • Incentives to support clean technology innovation and clean energy adoption
  • Regulations

Underlying the recommendations is a desire to address the trust deficit between citizens and government, and to depoliticize energy decisions.

“We’re seeing a trend in Canada where trust in major institutions and information is on the decline,” says Robin Prest, program director. ”But with the right process, we’ve shown that Canadians largely agree on the future they want.”

The results are currently being reviewed by senior policy-makers at the federal and provincial levels to guide future energy policy, and as a potential model for citizen engagement on difficult public policy topics.

“The citizen dialogues provided an important platform for us to engage and listen to Canadians from all walks of life,” says Jim Carr, Minister of Natural Resources Canada, “and turn their innovative ideas into constructive planning for Canada’s low-carbon energy future.”

The report, Getting to 2050: Citizen Recommendations, is available athttp://www.canadaenergyfuture.ca/.

Media opportunities
Citizen participants from the regional dialogues are available to speak to media about their experience. Contact Keane Gruending for more information.

About the Citizen Dialogues on Canada’s Energy Future
This initiative is the first ever cross-Canada deliberative dialogue where randomly selected citizens have advised the Government of Canada on energy policy. The SFU Morris J. Wosk Centre for Dialogue convened five regional dialogues in September, taking place in Vancouver, Calgary, Montreal, Toronto and Halifax. 150 randomly selected Canadians citizens were recruited using random digit dialing. They were selected by Forum Research to represent Canada’s regional, demographic, and attitudinal diversity. A group of 35 representatives from the regional dialogues travelled with the SFU team to Winnipeg to participate in Natural Resources Canada’s Generation Energy forum. Their deliberations led to the report, Getting to 2050: Citizen Recommendations.

The Institut du Nouveau Monde, a Québec-based non-partisan organization whose mission is to increase citizen participation in democratic life, is a project partner and co-convened the French language portions of the dialogues.

Learn more
Citizen Dialogues on Canada’s Energy Future website
Natural Resource Canada Generation Energy website

About Simon Fraser University 

As Canada’s engaged university, SFU is defined by its dynamic integration of innovative education, cutting-edge research and far-reaching community engagement. SFU was founded 50 years ago with a mission to be a different kind of university, to bring an interdisciplinary approach to learning, embrace bold initiatives, and engage with communities near and far. Today, SFU is Canada’s leading comprehensive research university and is ranked one of the top universities in the world. With campuses in British Columbia’s three largest cities, Vancouver, Burnaby and Surrey, SFU has eight faculties, delivers almost 150 programs to over 35,000 students, and boasts more than 150,000 alumni in 130 countries around the world.

-30-

Simon Fraser University: Engaging Students. Engaging Research. Engaging Communities.