«La Nuit des débats» : S’approprier Montréal

En simultané avec les villes de Paris et de Dakar

MONTRÉAL, le 17 février 2017 – Tous les Montréalaises et les Montréalais sont invités à sortir de chez eux le vendredi 24 mars, dès 16 h, pour participer au tout premier rendez-vous international de la Nuit des débats.

Après une première édition à Paris en 2016, Montréal, tout comme Dakar, rejoint l’aventure dans un événement sans précédent où des milliers de citoyennes et de citoyens échangeront avec d’autres dans des centaines de lieux à travers la ville sur les sujets quileur tiennent à cœur.

Cet événement est réalisé par l’Institut du Nouveau Monde (INM) avec la collaboration de la Ville de Montréal, l’organisme montréalais Espaces Temps et avec son partenaire parisien Kawaa.

« Dans un contexte de diplomatie urbaine, les villes de la francophonie sont plus que jamais unies et souhaitent prendre le leadership pour résoudre les enjeux communs auxquels elles font face, notamment en ce qui a trait au vivre ensemble.

Pour les citoyens de la ville de Paris, de Dakar et de Montréal, la Nuit des débats sera l’opportunité de se retrouver autour de valeurs communes et d’exprimer leurs opinions et leurs attentes, dans le respect des convictions de chacun. L’espace démocratique est un lieu que l’on doit cultiver et une valeur que nos trois métropoles ont choisis de promouvoir en ce mois de la Francophonie! »,  a déclaré le maire de Montréal, Monsieur Denis Coderre.

« Montréal possède un patrimoine très riche en démocratie et en participation citoyenne. La Nuit des débats sera une occasion pour les Montréalais de s’impliquer davantage au sein de leur communauté afin de répondre aux besoins plus spécifiques de chacun et ainsi trouver des solutions ou des initiatives aux enjeux sociaux qui seront débattus durant l’activité. » a souligné M. Lionel Perez, responsable de la démocratie au comité exécutif de la Ville de Montréal.

La Nuit des débats 2017 s’inscrit notamment dans la foulée de l’adoption en juin 2015 au Sommet réunissant les maires de grandes villes de la Déclaration sur le vivre ensemble. Elle a lieu durant la Semaine internationale de la Francophonie et s’inscrit dans le cadre des célébrations du 375e anniversaire de la ville.

Tous les thèmes ayant un lien avec le fait de vivre ensemble dans une grande ville pourront être abordés. Le choix de ces thèmes est à la discrétion des organisateurs de débats. Les discussions pourront porter autant sur l’aménagement des espaces publics, la discrimination envers les aînés, l’accès à la justice, l’égalité hommes-femmes, l’avenir du sport à Montréal ; tout est permis. La seule restriction est que les débats se déroulent dans le respect des uns et des autres. Les organisateurs de débats deviennent libres de créer une activité selon le thème, le format, la durée et le lieu de leur choix.

« L’objectif de l’initiative est bien sûr d’ouvrir le dialogue, de créer des ponts entre les citoyennes et citoyens et d’enrichir le débat public grâce aux différentes communautés qui composent la ville. », affirme Michel Venne, directeur général de l’INM.

Les organismes qui souhaitent organiser un débat pendant cette soirée ou offrir un lieu accueillant pour l’un de ces débats (un café, un centre communautaire, une bibliothèque, un musée, une église, une salle d’hôtel, un bar, un restaurant ou une salle de spectacle), peuvent dès maintenant s’inscrire sur la plateforme en ligne qui permettra de géolocaliser et de faire rayonner les différents débats auprès du grand public : https://montreal.nuitdesdebats.org/. Citoyennes et citoyens pourront naviguer sur cette même plateforme pour identifier et rejoindre un ou plusieurs débats pendant la soirée du vendredi 24 mars.

– 30 –

L’Institut du Nouveau Monde
L’Institut du Nouveau Monde est une organisation non partisane dont la mission est d’accroître la participation des citoyens à la vie démocratique. L’action de l’INM a pour effet d’encourager la participation citoyenne et de contribuer au développement des compétences civiques, au renforcement du lien social et à la valorisation des institutions démocratiques. www.inm.qc.ca

Renseignements : Mathieu Arsenault, chargé de communication, mathieu.arsenault@inm.qc.ca, 514 934-5999, poste 230, 514 602-3747