Inégalités : B- pour le budget Morneau et B pour le budget Leitão

  • Pour la première fois en trois ans, le budget du Québec contribuera à réduire les inégalités;
  • Le budget fédéral perd des points mais fait bonne figure.

Montréal, le 4 avril 2017 – Un panel d’éminents économistes et spécialistes des politiques publiques a été réuni par l’Institut du Nouveau Monde pour le Bulletin des budgets 2017 afin d’analyser l’effet et l’impact des plus récents budgets du fédéral et du Québec sur les inégalités sociales et économiques.

Les experts, dont Simon Langlois (sociologie, Université Laval), Luc Godbout (fiscalité, Université de Sherbrooke), Céline Bellot (travail social, Université de Montréal), Marcelin Joanis (économie, Polytechnique) et Dre Marie-France Raynault (santé publique, CHUM), ont étudié 8 mesures annoncées par Ottawa et 11 proposées par Québec.

Le budget Morneau continue à faire bonne figure même s’il récolte une note plus basse que l’an dernier (B- contre A- recueillie l’an dernier pour son premier budget), tandis que le budget Leitao se voit attribuer la note de B, ce qui représente une première note positive en 3 ans pour ce gouvernement après les notes de C+ en 2016 et C en 2015.

Pour consulter le Bulletin des budgets 2017, connaître les faits saillants, l’ensemble des mesures analysées, la méthodologie et les résultats détaillés, rendez-vous au http://inm.qc.ca/bulletin-budgets/.

FAITS SAILLANTS

  • Trente-deux experts d’horizons divers ont participé au panel chargé par l’Institut du Nouveau Monde d’évaluer l’impact des principales mesures des budgets du gouvernement fédéral et du Québec sur les inégalités sociales. Dans l’ensemble, le panel estime que les deux budgets font bonne figure pour réduire les inégalités, quoique modestement.
  • La note moyenne globale du budget fédéral subit toutefois une baisse par rapport à l’année précédente (de A- en 2016 à B- pour 2017). Pour la première fois en trois ans, le budget du Québec contribuera à réduire les inégalités selon une majorité des membres du panel, alors que l’impact sur les inégalités des budgets Leitão précédents avait été jugé nul l’an dernier (une note de C+) et négatif en 2015-2016 (une note de C).

Budget fédéral

  • Le budget fédéral 2017-2018 obtient une note moyenne globale de B-, par rapport à A- l’an dernier. En se prononçant sur les principales mesures du dernier budget du gouvernement du Canada, près de 60 % des experts sondés estiment que le budget aura un effet modérément positif sur la réduction des inégalités. Quelque 30% pensent le contraire. Dans l’ensemble, l’impact serait modéré mais les avis sont relativement dispersés.
  • Les mesures prises séparément ont obtenu des notes oscillant entre A- et D+. Selon le panel, cinq des huit mesures fédérales présentées pour évaluation diminueront les inégalités. On y compte les investissements en santé chez les Premières Nations, la lutte à l’évasion fiscale, l’investissement en soins à domicile et en santé mentale, la fusion des crédits d’impôt pour aidants naturels et l’élimination d’échappatoires fiscales.
  • Toujours selon le panel, l’élimination du crédit d’impôt pour le transport en commun et la taxation du tabac et de l’alcool augmenteront faiblement les inégalités. La nouvelle entente sur le Transfert canadien en matière de santé de son côté influencerait fortement négativement les inégalités.

Budget du Québec

  • Cette année, le budget provincial fait meilleure figure que le budget fédéral avec une note d’ensemble de B. L’effet moyen cumulé des mesures contenues dans le budget provincial est évalué positivement par 66 % du panel alors que 18 % estiment que l’effet sera négatif.
  • Selon le panel, neuf des onze mesures provinciales évaluées contribueront à diminuer les inégalités. Celles ayant un impact plus important sont la construction de logements sociaux, les nouvelles sommes pour l’intégration des immigrants au marché du travail, le financement pour les autochtones, l’augmentation des bourses pour étudiants chefs de familles monoparentales et le financement pour l’égalité femmes-hommes. L’augmentation des dépenses de programme en éducation et la baisse d’impôt de 55 $ par personne auraient un effet plus faible.
  • Seules deux mesures provinciales qui ont été évaluées augmenteraient les inégalités, soit l’augmentation des dépenses de programme en santé avec un effet faible et l’augmentation de la déduction sur les options d’achat aux fins de l’impôt avec un effet plus prononcé.

 

L’Institut du Nouveau Monde (INM)
L’Institut du Nouveau Monde est une organisation non partisane dont la mission est d’accroître la participation des citoyens à la vie démocratique. L’action de l’INM a pour effet d’encourager la participation citoyenne et de contribuer au développement des compétences civiques, au renforcement du lien social et à la valorisation des institutions démocratiques.

– 30 –

Pour plus d’information :
Mathieu Arsenault, chargé de communication
mathieu.arsenault@inm.qc.ca
514 934-5999, poste 230
514 602-3747