Ouverture – Le rôle d’allié-e à l’heure des réseaux sociaux

Le rôle d’allié-e à l’heure des réseaux sociaux

 

S’inscrire à la conférence d’ouverture*

*Les personnes inscrites à l’École d’hiver pour participer à l’un des profils n’ont pas besoin de s’inscrire à nouveau aux activités ouvertes au grand public

Alors qu’il était difficile de se rencontrer en personne en 2020, la toile a, plus que jamais, été le théâtre de débats de société parfois enflammés. Les prises de position sur les réseaux sociaux se sont même parfois transformées en polémiques médiatiques, relayées à la télévision et dans les journaux. 

Bien que l’ambiance sur les réseaux sociaux y soit souvent polarisante, ces environnements peuvent-ils contribuer à tisser des alliances ? D’abord, qu’est-ce qu’un-e allié-e ? Quel est le rôle des allié-es à l’heure des réseaux sociaux ?

 

Animateur :
Philippe Néméh-Nombré, Candidat au doctorat en sociologie

@PhilippeNmh
Philippe Néméh-Nombré est candidat au doctorat en sociologie à l’Université de Montréal. Ses recherches portent sur les formes et possibilités de relationalité entre premiers peuples et diasporas noires au Canada et au Québec. Il est également militant, membre du comité de rédaction de la revue Liberté et membre du conseil d’administration de la Ligue des droits et libertés.

 

Intervenant :
Philippe de Grosbois, enseignant en sociologie, Collège Ahuntsic

@metronomephil
Philippe de Grosbois est sociologue et enseignant au niveau collégial à Montréal depuis 2001. Il s’intéresse particulièrement aux médias, au numérique, aux mouvements sociaux et aux idéologies. Il est membre du collectif de rédaction de la revue À bâbord! depuis 2007, où il écrit à propos d’Internet, des médias et du numérique, mais aussi sur le syndicalisme, l’éducation, la culture, la démocratie et la philosophie politique. En 2018, il a publié le livre Les batailles d’Internet. Assauts et résistances à l’ère du capitalisme numérique (Écosociété). Dans cet ouvrage, Philippe de Grosbois soutient qu’Internet est le produit de rapports sociaux qu’il faut bien cerner si on veut saisir les multiples enjeux soulevés par la « révolution numérique » en cours. Il travaille actuellement sur un deuxième projet de livre, portant sur les relations du complexe du journalisme avec la vérité et le mensonge à l’ère du complotisme et des fausses nouvelles.

Intervenante :
Dalila Awada,
M.Sc sociologie, chroniqueuse

Dalila Awada a effectué des études en sociologie à l’UQAM et à l’Université de Montréal. Elle est conférencière et se spécialise sur les thématiques d’inclusion des minorités ethnoculturelles et plus spécifiquement sur les enjeux que vivent les femmes.  Elle est chroniqueuse à MAtv et a été collaboratrice et chroniqueuse au Journal Métro, à Radio-Canada et à QUB radio. Elle est co-fondatrice de l’organisme féministe Parole de Femmes.

 

 

 

 

L'événement est terminé.

Catégories

Catégories

Étiquettes produit